CFCM: Dalil Boubakeur veut doubler le nombre de mosquées en France d'ici deux ans

CFCM: Dalil Boubakeur veut doubler le nombre de mosquées en France d'ici deux ans

Publié le :

Dimanche 05 Avril 2015 - 14:20

Mise à jour :

Dimanche 05 Avril 2015 - 14:26
©Philippe Wojazer/Reuters
PARTAGER :

Pierre Plottu

-A +A

Le président du Conseil français du culte musulman (CFCM) Dalil Boubakeur a appelé à doubler le nombre de mosquées en France d'ici deux ans, lors d'un discours prononcé samedi 4. Un souhait jugé "légitime" par la conférence des Evêques de France.

Environ 2.200 mosquées pour 7 millions de musulmans, c'est insuffisant. Voilà en substance le message délivré par Dalil Boubakeur, samedi 4. Le président du Conseil français du culte musulman (CFCM) a ainsi appelé à doubler le nombre de mosquées en France, et ce dans un délai de deux ans.

"Il y a beaucoup de salles de prières, de mosquées inachevées, et il y a beaucoup de mosquées qui ne sont pas construites, je pense qu'il faut le double de mosquées", a déclaré samedi Dalil Boubaker lors du rassemblement annuel des musulmans de France, organisé par l'Union des organisations islamiques de France (UOIF) au Bourget.

Evoquant "sept millions de musulmans" de France, celui qui est également recteur de la grande mosquée de Paris juge ainsi clairement insuffisant le nombre de 2.200 lieux de culte actuel. Il n'a toutefois pas abordé le financement des nouvelles constructions qu'il appelle de ses vœux. Le sujet est en effet sensible car l'Etat ne peut, selon la loi de 1905, financer les cultes et que le gouvernement cherche à éviter les financements par des pays étrangers.

Le président de l'UOIF Amar Lasfar, qui a également pris la parole samedi, a demandé à ce que "le nombre de mosquées reflète le nombre de musulmans". Il a néanmoins précisé qu'il y a "de moins en moins de maires qui s'opposent systématiquement à la construction de mosquées".

Si le Front national a réagi dès samedi soir en se disant en "totale opposition" avec une proposition jugée "dangereuse", la conférence des Evêques de France, par la voix de son porte-parole monseigneur Ribadeau-Dumas, estime que la demande de Dalil Boubakeur est "légitime". "Les musulmans doivent comme les chrétiens et les juifs pratiquer leur religion", a-t-il ainsi déclaré sur Europe-1 ce dimanche matin.

 

Dalil Boubakeur estime que les 2.200 mosquées actuelles sont insuffisantes pour les 7 millions de musulmans de France.


Commentaires

-