CGT: Thierry Lepaon pourrait être fixé sur son sort ce vendredi

CGT: Thierry Lepaon pourrait être fixé sur son sort ce vendredi

Publié le :

Vendredi 05 Décembre 2014 - 09:16

Mise à jour :

Vendredi 05 Décembre 2014 - 11:32
Thierry Lepaon pourrait quitter dès ce vendredi la tête de la CGT. Le bureau exécutif du syndicat se réunit pour fixer le sort du secrétaire général et le pousser à la démission.
©DR
PARTAGER :
-A +A

Le secrétaire général de la CGT, Thierry Lepaon, éclaboussé par plusieurs affaires relayées par la presse, pourrait quitter la direction du syndicat dès ce vendredi. Une réunion  du bureau exécutif de la centrale se tient au siège de Montreuil ce matin. Sur les dix membres de cette direction collégiale du syndicat, une majorité souhaiterait voir Thierry Lepaon quitter son poste. En effet, celui qui a remplacé Bernard Thibault en 2013 à la tête de la CGT est au cœur une série de scandales.

Si Thierry Lepaon ne démissionne pas, la seule instance qui peut le "débarquer" est le Comité confédéral national (CCN), c’est-à-dire le parlement de la CGT, qui ne pourra pas être réuni avant janvier. La question est donc posée: acceptera-t-il de démissionner ou ira-t-il au clash avec le bureau exécutif ?

Trois affaires successives ont fortement ébranlé sa présidence. Les deux premières concernent les factures exorbitantes de rénovations effectuées dans son appartement de fonction et dans son bureau, respectivement 105.000 et 60.000 euros. La dernière en date se rapporte aux informations révélées par le journal L'Express cette semaine sur les indemnités perçues de la part du comité régional CGT de Normandie, qu’il dirigeait avant de prendre la tête de la centrale -des informations qui ont suscité une indignation générale à la CGT. Le montant des indemnités est de 30.000 euros, alors qu’auparavant le chiffre de 100.000 euros circulait.

La dernière fois qu'un dirigeant de la CGT a été débarqué, c'était en 1909 lorsque Victor Griffuelhes, secrétaire général depuis 1901, a été contraint à la démission.

 

 

Thierry Lepaon pourrait quitter la direction de la CGT ce vendredi.


Commentaires

-