"Charlie Hebdo": François Hollande et Bernard Cazeneuve oubliés pour les commémorations du 7 janvier

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

"Charlie Hebdo": François Hollande et Bernard Cazeneuve oubliés pour les commémorations du 7 janvier

Publié le 12/01/2018 à 14:54 - Mise à jour à 15:10
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'ancien président de la République François Hollande et son ancien ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve n'ont pas été conviés aux commémorations en hommage aux victimes de l'attentat de "Charlie Hebdo" dimanche dernier. Si le premier l'a bien remarqué sans être particulièrement atteint, le second s'est offusqué de cet "oubli".

Leur absence a été très remarquée dimanche 7, lors des cérémonies d'hommage aux victimes des attentats de Charlie Hebdo et de l'Hyper Cacher. Et pour cause: François Hollande et son ancien ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve n'ont pas été invités.

Selon Le Parisien, qui révèle l'information ce vendredi 12, l'ancien président de la République n'a pas spécialement mal pris cet "oubli". "Il l'a bien relevé… Même s'il n'aurait pas pu venir", a d'ailleurs confié un de ses proches au quotidien.

A voir aussi: Trois ans après l'attentat, un hommage sobre devant l'Hyper Cacher

Par contre, du côté de Bernard Cazeneuve, qui était en charge de l'Intérieur à l'époque, la pilule semble avoir un peu plus de mal à passer. "On m'aurait invité, j'y serai allé", a d'ailleurs expliqué celui qui par la suite est devenu Premier ministre.

"On ne m'invite pas, je n'y vais pas. C'est comme ça. Je ne fais pas de commentaire car cela n'en mérite pas. Et derrière tout cela, il y a des tragédies. Je n'oublierai jamais ces heures", a conclu l'ancien maire de Cherbourg-Octeville.

Volonté du nouveau gouvernement de marquer une fracture avec l'ancien quinquennat ou réelle erreur, difficile de savoir. La Mairie de Paris et les services de l'Elysée "se renvoient la balle". En effet, si la municipalité était organisatrice de l'événement, le protocole veut que lorsque le président est présent, ce soit l'Elysée qui prenne en charge l'organisation.

A supposer qu'il se soit agi d'une volonté de romper avec le passé, cela n'a pas empêché Manuel Valls d'être présent. Celui qui était Premier ministre à l'époque des attentats, et est aujourd'hui député apparenté LREM, n'aurait pas non plus été invité selon Le Parisien. Mais cet "oubli" de la part de l'Elysée ou de la Mairie de Paris ne l'a donc pas empêché de venir rendre hommage aux victimes.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Bernard Cazeneuve et François Hollande semblent avoir été "oubliés" des commémorations des attentats de "Charlie Hebdo" et de l'Hyper Cacher.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-