Cher: Louis Cosyns (LR) retire sa candidature aux législatives après son implication dans un accident mortel

Cher: Louis Cosyns (LR) retire sa candidature aux législatives après son implication dans un accident mortel

Publié le 30/05/2017 à 09:00 - Mise à jour à 09:08
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Louis Cosyns était candidat Les Républicains dans la 3e circonscription du Cher. Mais, impliqué vendredi dans un accident qui a coûté la vie à une femme, celui qui a déjà été député de 2002 à 2012 a annoncé son retrait du "combat politique".

Il n'a "plus la force de continuer le combat politique"après l'accident dans lequel il est impliqué et qui "laisse une famille endeuillée". Louis Cosyns, maire de Dun-sur-Auron dans le département du Cher, conseiller régional du Centre-Val de Loire et ancien député a annoncé qu'il retirait sa candidature pour les législatives de la 3e circonscription du Cher.

Vendredi 26 en effet, l'élu a percuté par l'arrière avec sa voiture le véhicule d'une automobiliste de 56 ans sur la commune de Blet. La victime venait d'arriver chez elle quand le drame s'est produit. Malgré l'arrivée des secours, la malheureuse quinquagénaire est morte. L'élu, lui, a été transporté à l'hôpital, physiquement indemne mais "très choqué".

Visiblement affecté par les faits, l'élu de 64 ans a annoncé qu'"humainement et en respect pour cette famille, j'ai décidé de retirer ma candidature pour les prochaines élections législatives". Un choix qui n'est d'ailleurs théoriquement pas possible. Passé en effet le délai de validation, il n'est pas autorisé de retirer son nom de la course au siège de député. Il est par contre permis de demander le retrait des bulletins de vote à son nom dans les bureaux le jour du vote. Cependant, si un bulletin avec le nom du candidat démissionnaire est malgré tout glissé dans l'urne –soit parce que la consigne n'est pas arrivé dans le bureau de vote, soit (cas rare mais possible) parce que le bulletin a été imprimé directement par l'électeur– il sera comptabilisé.

Louis Cosyns a été élu député en 2002, puis réélu en 2007 sous l'étiquette UMP. Il a été battu en 2012 par le socialiste Yann Galut et espérait retrouver le siège cette année. Il restera a priori maire de Dun-sur-Auron.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Il n'est pas possible concrètement de retirer sa candidature une fois celle-ci enregistrée.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Politique




Commentaires

-