Chômage: le plan de 500.000 formations sur la bonne voie, El Khomri et les bénéficiaires "satisfaits"

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
Publié le 20 octobre 2016 - 15:15
Image
Myriam El Khomri.
Crédits
©Meigneux/Sipa
Le plan 500.000 formations prévoit de doubler à un million le nombre de formations en 2016.
©Meigneux/Sipa
Le plan de 500.000 formations supplémentaires du gouvernement serait sur la bonne voie selon les statistiques de Pôle emploi publiées ce jeudi. Un sondage révèle également un fort taux de satisfaction de la part de ceux qui en ont bénéficié. Des résultats mis en avant par Myriam El Khomri alors que beaucoup accusent cette mesure de servir à maquiller les chiffres du chômage.

Quelque 740.000 demandeurs d'emploi bénéficient déjà du plan 500.000, qui prévoit de doubler à un million le nombre de formations en 2016, et neuf bénéficiaires sur dix se disent "satisfaits", selon des données présentées jeudi par Pôle emploi.

Le plan 500.000, lancé en début d'année par François Hollande, doit porter de 500.000 à un million le nombre de formations pour les demandeurs d'emploi en 2016. La ministre du Travail Myriam El Khomri a reçu ce jeudi 20 au matin des bénéficiaires et leurs conseillers Pôle emploi, en compagnie de Jean Bassères, directeur de l'opérateur, et Gérard Cherpion, de l'association Régions de France.

Selon le document de Pôle emploi, l'opérateur recense, à mi-octobre, "740.000 entrées ou inscriptions en formation", pour une durée moyenne de trois mois. Dans le détail, 450.000 sont en cours de formation ou l'ont terminée, 209.000 sont inscrits pour une entrée d'ici à la fin de l'année, 48.000 bénéficient d'un accompagnement à la création d'entreprise et 33.000 ont signé un contrat de professionnalisation.

Interrogée par l'AFP, Myriam El Khomri a mis l'accent sur "l'effort de ciblage" du plan sur les chômeurs peu qualifiés, de longue durée, les seniors et les jeunes, alors que "la formation professionnelle ne va pas toujours à ceux qui en ont le plus besoin". Les jeunes (moins de 26 ans) et les seniors (plus de 45 ans) représentent respectivement 25,4% et 24,2% des bénéficiaires.

Quant aux "chômeurs de longue durée et/ou demandeurs d'emploi peu ou pas qualifiés", leur part s'élève à 41,8%. Le partenariat Etat-Région signé en mars, qui établissait le cahier des charges du plan, fixait la cible de 30%, selon le ministère du Travail.

En 2015, les chômeurs de longue durée représentaient 43% de l'ensemble des chômeurs, selon l'Insee. Quelque 56% des chômeurs étaient non bacheliers.

La ministre a aussi mis en avant le taux de satisfaction des demandeurs d'emploi qui ont terminé leur formation : 89,1% sont "satisfaits" ou "très satisfaits" de leur formation, selon une enquête Ipsos pour Pôle emploi, réalisée en août auprès de 15.370 répondants sortis de formation en juillet.

"C'est la meilleure réponse que les acteurs de terrain peuvent apporter à ceux qui sont tentés de considérer le plan 500.000 comme une manipulation statistique", a estimé Mme El Khomri. Le taux de satisfaction du plan 500.000 est comparable à ceux des demandeurs d'emploi sortis de formation en 2014 (87,6%) et en 2013 (89,4%).

Le plan de formation est dénoncé par l'opposition comme une manière d'inverser artificiellement la courbe du chômage. Les demandeurs d'emploi en formation ne sont pas considérés comme des chômeurs, car ils ne sont pas disponibles immédiatement pour travailler.

"L'objectif, ce n'est pas de former pour former, c'est de former utile", a déclaré la ministre. 

 

À LIRE AUSSI

Image
Des pièces et des billets en euro.
Pour financer les 500.000 formations annoncées, le gouvernement veut surtaxer les hauts revenus et les CDD
Plus de cotisations sur les hauts salaires et les contrats précaires? Ce serait la piste envisagée par le gouvernement pour financer ses plans de formation. C’est Le P...
30 septembre 2016 - 12:43
Tendances éco
Image
Valérie Pécresse.
Chômeurs: "500.000 formations", l'Ile-de-France s'engage mais "sur du qualitatif" dit Pécresse
En réponse au plan de formation de 500.000 chômeurs lancé par François Hollande en février, la présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse va "s'engager" ma...
21 mars 2016 - 19:27
Politique