Christian Jacob (UMP): "Macron à l'Assemblée, c'est du grand guignol"

Christian Jacob (UMP): "Macron à l'Assemblée, c'est du grand guignol"

Publié le :

Mardi 03 Février 2015 - 08:24

Mise à jour :

Mardi 03 Février 2015 - 12:41
©Capture d'écran RTL
PARTAGER :
-A +A

Christian Jacob était l'invité de RTL ce mardi matin. Le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale a fait part de son positionnement sur le second tour de l'élection législative dans le Doubs et est revenu sur les menaces de morts proférées à l'encontre d'Emmanuel Macron.

Positionnement sur le second tour de la législative partielle dans le Doubs

"Je ne suis pas électeur dans le Doubs. Je pense qu'il faut ramener les choses à ce qu'elles sont. Ce n'est pas non plus l'élection présidentielle".

"Si j'étais électeur dans le Doubs, me viennent deux alternatives: ne jamais soutenir ou faire alliance avec le Front national et ne pas aller soutenir ou appeler à voter un candidat socialiste qui a contribué à mettre la France dans la situation dans laquelle elle est aujourd'hui. Je suis ni pour l'un ni pour l'autre. Je pense que je voterai blanc".

"On a deux adversaires politiques de natures différentes. Je ne me reconnais ni dans l'un ni dans l'autre".

"Ce qui nous embarrasse c'est de ne pas être présent au second tour de l'élection. Ce duel ne nous divise pas. Ce soir on aura une position au bureau politique qui rassemblera une grande majorité. Il est normal que chacun puisse émettre un avis à titre personnel. Chacun sa propre sensibilité".

 

Rapport au FN

"Je ne me retrouve en rien sur le programme économique de Marine Le Pen. Je trouve tout cela totalement irresponsable. Son programme économique est quand même plus un concentré de démagogie qu'un véritable programme".

"Je pense qu'il faut aller attaquer le front national sur son programme économique. Elle est sur un positionnement qui de mon point de vue est totalement irresponsable. C'est sur ce terrain-là qu'il faut aller".

 

La défaite de l'UMP

"A Ajaccio on progresse de 20%. Il y a un mois dans l'Aube, notre candidat a été très largement élu.  A chaque fois le PS s'effondre de 10 à 12 points, le Front national gagne 7 à 8 points, nous en gagnons entre 3 et 4. Et là, comme nous étions dans une circonscription très à gauche, malheureusement ça n'a pas été suffisant pour être présent au deuxième tour".

"L'effet Sarkozy c'est 20 points de plus à Ajaccio. C'est une partielle parfaitement réussi dans l'Aube".

 

Emmanuel Macron victime de menaces de morts

"Quand on est dans la vie publique, on a tous dans nos boites aux lettres des lettres de fou et bien souvent d'abrutis. On ne peut pas essayer de faire une corrélation entre ce type de courrier qu'on peut recevoir et les notaires, c'est irresponsable d'aller sur ce terrain-là".

"Monsieur Macron à l'Assemblée c'est quand même du grand guignol. Il est plutôt courtois mais ce qu'on demande à un ministre ce n'est pas d'être courtois mais efficace. Or ce texte n'a ni queue ni tête".

 

Christian Jacob était l'invité de RTL ce mardi matin.

Commentaires

-