Christophe Castaner: la maison de porte-parole du gouvernement à Forcalquier tagué d'un "nous aussi on va te vacciner, fais attention"

Christophe Castaner: la maison de porte-parole du gouvernement à Forcalquier tagué d'un "nous aussi on va te vacciner, fais attention"

Publié le :

Mardi 11 Juillet 2017 - 20:33

Mise à jour :

Mardi 11 Juillet 2017 - 20:36
© JOEL SAGET / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

"Castaner nous aussi on va te vacciner, fais attention": un tag a été inscrit dans la nuit de lundi à mardi sur le mur d'enceinte de la maison de Christophe Castaner à Forcalquier.

C'est une bien mauvaise surprise qu'a eu Christophe Castaner. Un tag a été inscrit dans la nuit de lundi 10 à ce mardi 11 sur le mur d'enceinte de la maison du porte-parole du gouvernement à Forcalquier (Alpes-de-Haute-Provence), a indiqué la gendarmerie. En plein débat sur la vaccination obligatoire, le message inscrit en noir disait "Castaner nous aussi on va te vacciner, fais attention".

Le même tag a également été inscrit sur d’autres murs de la commune, a ajouté cette même source, confirmant une information de France Info qui révèle l'affaire. Une enquête pour dégradation par inscription a été ouverte et confiée à la brigade de recherche de la gendarmerie de Forcalquier.

Réélu député de la circonscription le 18 juin, Christophe Castaner est aujourd'hui toujours maire de Forcalquier, et devrait prochainement passer la main pour se conformer à l'exigence de l'Elysée de ne pas cumuler un mandat local avec un poste au gouvernement.

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a relancé ces dernières semaines le débat sur la vaccination en annonçant vouloir rendre obligatoires onze vaccins pour les enfants, dans le cadre d'un projet de loi qui sera examiné à la fin de l'année. Elle a appelé samedi 8 à avoir "confiance dans les vaccins", critiquant vertement les parents hostiles à ce type de médication pour leurs enfants, en pleine controverse sur la vaccination obligatoire.

"Les vaccins, ça marche, ça fonctionne, ça a sauvé des centaines de millions de vie", a martelé la ministre aux rencontres économiques d'Aix-en-Provence, regrettant le fait que "la défiance envers les vaccins" soit en France "à ce point ancrée dans la population".

Le même tag a également été inscrit sur d’autres murs de la commune.

Commentaires

-