Christophe Castaner pointe du doigt ceux qui ont régulièrement invité Tariq Ramadan

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Christophe Castaner pointe du doigt ceux qui ont régulièrement invité Tariq Ramadan

Publié le 05/02/2018 à 12:44 - Mise à jour à 12:56
© Patrick KOVARIK / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le chef de La République en Marche, Christophe Castaner, est revenu dimanche sur l'affaire dont fait l'objet Tariq Ramadan, incarcéré et accusé de viols. Le secrétaire d'Etat a appelé les médias qui avaient invité l'homme controversé à s'"interroger".

Christophe Castaner était l'invité du Grand Jury dimanche 4 sur RTL. Il a répondu à des questions sur la politique du gouvernement, dont il fait partie, mais aussi des questions d'actualité. Parmi elles: l'affaire Tariq Ramadan.

L'un des journalistes l'a questionné sur le "double langage" de l'écrivain controversé, "y a-t-il eu trop de complaisance vis-à-vis de lui parce qu'on craignait d'être taxé d'islamophobie?", a poursuivi le journaliste.

A voir aussi: Schiappa - "J'ai alerté l'opinion sur le traitement sémantique" de l'affaire Daval

"C'est vrai qu'il a été une star médiatique, et qu'il a été invité sur de très nombreux plateaux, et que peu de voix s'étaient élevées pour le dénoncer. Ça doit nous interroger collectivement. Il a même été invité par des organisations politiques à participer à des colloques, ça doit les interroger", a répondu le premier secrétaire de La République en Marche.

Comme le rappelle Marianne, Tariq Ramadan était en effet une figure "star" de certains débats. Il était "invité dans bien des émissions, dans des colloques, dans des dîners-débats avec un Edwy Plenel le qualifiant d'+intellectuel respectable+"

Il a cependant bien pris soin de ne pas commenter l'affaire en elle-même. Il a d'ailleurs reproché à Marlène Schiappa d'avoir réagi et donné son sentiment sur l'affaire autour de la mort d'Alexia Daval.

Il a à nouveau affirmé qu'il y avait "une séparation des pouvoirs en France entre l'exécutif, le législatif et le judiciaire: c'est la base de notre démocratie".

Pour rappel Tariq Ramadan a été incarcéré et mis en examen vendredi 2 suite à deux accusations de viol. Henda Ayari et une autre femme, qui a préféré garder l'anonymat, ont porté plainte contre lui en octobre dernier, il a jusque là toujours nié leurs accusations.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


En évitant bien de réagir directement à l'affaire, Christophe Castaner a invité ceux qui avaient régulièrement convié Tariq Ramadan à "s'interroger".

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-