Cindy Lee, la candidate du Parti du plaisir, fait campagne avec un clip sexy et engagé (vidéo + photo)

Cindy Lee, la candidate du Parti du plaisir, fait campagne avec un clip sexy et engagé (vidéo + photo)

Publié le :

Mercredi 07 Juin 2017 - 11:32

Mise à jour :

Mercredi 07 Juin 2017 - 11:55
Election après élection, le Parti du plaisir et sa représentante Cindy Lee sont toujours là et font circuler leurs idées: l'hédonisme, le rejet de l'obscurantisme et l'importance de "jouir". Et c'est lors d'un clip sexy et un peu kitsch que la strip-teaseuse et ses militantes dévoilent leurs arguments.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

"Au nom de la liberté, nom de Dieu, ouvre les yeux pour jouir! Pour jouir de la vie". Le refrain entêtant est scandé par les militantes du Parti du plaisir, et de sa présidente Cindy Lee, qui repart une nouvelle fois à la bataille des élections législatives. Il provient du clip du single Au nom de la liberté, grâce auquel le parti entend faire connaitre ses valeurs et, peut-être, enfin percer après plus de 15 ans de batailles électorales.

Sur la vidéo, toute l'esthétique du Parti du plaisir se retrouve: des intervenantes peu vêtues, une dénonciation parfois burlesque de l'obscurantisme religieux, qui se caractérise dans le clip par vêtements de nonnes ou des burqas qui finissent par s'envoler sous l'influx salvateur de la liberté, et un rejet du militarisme pour prôner au contraire l'amour, le plaisir et l'hédonisme.

Si on peut toujours critiquer l'aspect superficiel du message (voire les qualités musicales de la chanson, tout est affaire de goût), on peut reconnaître à Cindy Lee, Isabelle Laeng de son vrai nom, une certaine ténacité. Strip-teaseuse de profession, âgée de 52 ans, la blonde platine a essayer de se présenter à toutes les élections présidentielles depuis 2002, sans jamais réussir à obtenir les 500 parrainages nécessaires. Elle se fait régulièrement remarquée par des actions politique toujours très dénudées et ne manquant pas d'humour.

Cindy Lee s'est présentée à trois reprises aux élections législatives à Paris ne dépassant pas les 1% des voix. Sa plus belle performance électorale, en 2008, a été lors de l'élection cantonale à Champigny-sur-Marne-Est où elle a recueilli 2,23% des suffrages. Il va donc être difficile pour la candidate de pouvoir exister dans la 7e circonscription de Paris face à 19 autres candidats.

Pour Cindy Lee et ses amies, au nom de la liberté, il faut "jouir"!


Commentaires

-