Climat: le Quai d'Orsay corrige la Maison-Blanche sur Twitter (vidéo)

L'art du troll

Climat: le Quai d'Orsay corrige la Maison-Blanche sur Twitter (vidéo)

Publié le :

Samedi 03 Juin 2017 - 16:03

Mise à jour :

Samedi 03 Juin 2017 - 16:07
Sur la scène internationale, les réactions pleuvent suite au retrait des Etats-Unis de l'accord de Paris sur le climat, annoncé par Donald Trump jeudi. Et sur les réseaux sociaux aussi. Le site du Quai d'Orsay s'est même permis de corriger la Maison-Blanche, qui tentait d'expliquer aux Américains pourquoi cet accord n'était pas une bonne chose.
© ZACH GIBSON / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

"Make our planet great again". Emmanuel Macron est devenu jeudi 1er juin au soir maître dans l'art de la "punchline" (phrase choc en français) en reprenant le slogan de la campagne présidentielle de Donald Trump. Il répliquait là au retrait des Etats-Unis de l'accord de Paris sur le climat. Retrait qui a provoqué un énorme tollé à travers le monde.

La Maison-Blanche a tenté de rassurer ses concitoyens en publiant une vidéo où il était expliqué combien l'accord de Paris était "une mauvaise chose" pour l'Amérique. Alors le site anglais du Quai d'Orsay a aussi décidé de répondre, un peu dans la même veine que le président français, en reprenant cette fameuse vidéo et en corrigeant en rouge tout ce qui n'allait pas.

"Nous avons vu la vidéo et nous ne sommes pas d'accord. Nous l'avons corrigée" a indiqué dans son tweet, sans manquer de mentionner la Maison-Blanche évidemment (@WhiteHouse).

La première correction illustre parfaitement le ton de la vidéo version Quai d'Orsay. "L'accord de Paris est mauvais pour les Etats-Unis et pour le monde" stipulait d'entrée de jeu la version américaine: "Quitter l'accord de Paris est mauvais pour les Etats-Unis et pour le monde" reprenait ainsi le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères. Même réplique cinglante pour la prétendue "menace sur les emplois" et sur les supposées "mauvaises négociations en faveur de la Chine".

La Maison-Blanche n'a pas répondu au tweet du Quai d'Orsay, mais des milliers d'Américains l'ont fait. Beaucoup ont ainsi "remercié" la France pour son engagement. Certains ont même souhaité avoir "un leader" comme Emmanuel Macron, et non "un imbécile comme celui que l'on a maintenant".

"Nous avons vu la vidéo et nous ne sommes pas d'accord. Nous l'avons corrigée" a indiqué dans son tweet, sans manquer de mentionner la Maison-Blanche évidemment (@WhiteHouse).

Commentaires

-