Climat: le Quai d'Orsay corrige la Maison-Blanche sur Twitter (vidéo)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Climat: le Quai d'Orsay corrige la Maison-Blanche sur Twitter (vidéo)

Publié le 03/06/2017 à 16:03 - Mise à jour à 16:07
© ZACH GIBSON / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Sur la scène internationale, les réactions pleuvent suite au retrait des Etats-Unis de l'accord de Paris sur le climat, annoncé par Donald Trump jeudi. Et sur les réseaux sociaux aussi. Le site du Quai d'Orsay s'est même permis de corriger la Maison-Blanche, qui tentait d'expliquer aux Américains pourquoi cet accord n'était pas une bonne chose.

"Make our planet great again". Emmanuel Macron est devenu jeudi 1er juin au soir maître dans l'art de la "punchline" (phrase choc en français) en reprenant le slogan de la campagne présidentielle de Donald Trump. Il répliquait là au retrait des Etats-Unis de l'accord de Paris sur le climat. Retrait qui a provoqué un énorme tollé à travers le monde.

La Maison-Blanche a tenté de rassurer ses concitoyens en publiant une vidéo où il était expliqué combien l'accord de Paris était "une mauvaise chose" pour l'Amérique. Alors le site anglais du Quai d'Orsay a aussi décidé de répondre, un peu dans la même veine que le président français, en reprenant cette fameuse vidéo et en corrigeant en rouge tout ce qui n'allait pas.

"Nous avons vu la vidéo et nous ne sommes pas d'accord. Nous l'avons corrigée" a indiqué dans son tweet, sans manquer de mentionner la Maison-Blanche évidemment (@WhiteHouse).

La première correction illustre parfaitement le ton de la vidéo version Quai d'Orsay. "L'accord de Paris est mauvais pour les Etats-Unis et pour le monde" stipulait d'entrée de jeu la version américaine: "Quitter l'accord de Paris est mauvais pour les Etats-Unis et pour le monde" reprenait ainsi le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères. Même réplique cinglante pour la prétendue "menace sur les emplois" et sur les supposées "mauvaises négociations en faveur de la Chine".

La Maison-Blanche n'a pas répondu au tweet du Quai d'Orsay, mais des milliers d'Américains l'ont fait. Beaucoup ont ainsi "remercié" la France pour son engagement. Certains ont même souhaité avoir "un leader" comme Emmanuel Macron, et non "un imbécile comme celui que l'on a maintenant".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


"Nous avons vu la vidéo et nous ne sommes pas d'accord. Nous l'avons corrigée" a indiqué dans son tweet, sans manquer de mentionner la Maison-Blanche évidemment (@WhiteHouse).

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-