Combien de temps va durer le couvre-feu ? 4 semaines, 6 ou plus longtemps?

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Combien de temps va durer le couvre-feu ? 4 semaines, 6 ou plus longtemps?

Publié le 15/10/2020 à 15:06 - Mise à jour à 15:27
© Fred TANNEAU / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Le président de la République a décidé d’un couvre-feu pour Paris, l’Ile-de-France et huit métropoles pour lutter contre la propagation de l'épidémie de Covid-19. Pourquoi cette mesure ne peut être annoncée pour plus d’un mois ?

Mercredi soir, Emmanuel Macron a décrété le retour à l’état d’urgence sanitaire et a notamment annoncé un couvre-feu à Paris, en Ile-de-France, ainsi que dans huit métropoles (Aix-Marseille, Grenoble, Lille, Lyon, Montpellier, Rouen, Saint-Etienne et Toulouse) particulièrement touchées par l’épidémie. Cette mesure prendra effet samedi 17 octobre à minuit et interdit, théoriquement, la circulation des personnes entre 21 heures et 6 heures du matin. Dans son annonce, le chef de l’État a expliqué que cette restriction durerait un mois mais qu’elle pourra être prolongée jusqu’au 1er décembre si les indicateurs le nécessitent.

L'Assemblée nationale et le Sénat décideront si l'état d'urgence sanitaire doit être prolongé
Selon les textes en effet, l’état d’urgence ne peut, dans un premier temps, être déclaré que pour un mois. Passé ce délai, il peut bien entendu être prolongé, à condition que l’Assemblée nationale et le Sénat, qui auront préalablement consulté le Conseil scientifique sur la situation épidémique, soient d’accord.

Les préfets peuvent choisir quelles dispositions appliquer
Même si, selon des sources, Emmanuel Macron aurait souhaité d’emblée instaurer un couvre-feu pour six semaines, il doit se conformer au texte sur l’état d’urgence sanitaire qui, lui seul, permet de faire en sorte que l’instauration d’un couvre-feu soit juridiquement solide. Rapporteure du texte sur l’état d’urgence sanitaire, la députée LREM Marie Guévenoux explique que, selon la circulation du virus, « les curseurs peuvent être poussés à leur maximum et peuvent être aussi différenciés ». Au final, si cet état d’urgence est bien décrété pour l’ensemble du territoire national, les préfets de départements peuvent choisir quelles dispositions appliquer en fonction de la situation sanitaire.

L’état d’urgence sanitaire est un régime d’exception créé à l’occasion de l’épidémie de coronavirus. Il a été appliqué une première fois du 23 mars au 10 juillet 2020. Il avait été prolongé jusqu’au 17 septembre pour la Guyane et Mayotte.

A lire aussi : Thomas Wiesel, les Français et la Covid-19 : l'humoriste réagit en direct à l'annonce du couvre-feu mercredi 14 octobre (vidéo)

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Emmanuel Macron a décrété mercredi 14 octobre, l'état d'urgence sanitaire pour un mois minimum

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-