Gouvernement Philippe II: Belloubet, Parly, Travert… les nouveaux ministres et secrétaires d'Etat

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Gouvernement Philippe II: Belloubet, Parly, Travert… les nouveaux ministres et secrétaires d'Etat

Publié le 21/06/2017 à 20:29 - Mise à jour à 20:33
© PATRICK KOVARIK / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Alexis Kohler, secrétaire général de l'Elysée, a annoncé ce mercredi vers 19h30 la composition du second gouvernement d'Edouard Philippe. Le Premier ministre et le président Emmanuel Macron ont réservé quelques surprises, tant du côté des ministres que des secrétaires d'Etat.

La composition du deuxième gouvernement d'Edouard Philippe, fort de la majorité obtenue par le président Emmanuel Macron aux dernières élections législatives, a été dévoilée ce mercredi 21. La parité a été parfaitement respectée puisque sur les 30 ministres et secrétaires d'Etat, en comptant le poste de Premier ministre, on dénombre 15 femmes et 15 hommes. Parmi eux se trouvent onze nouveaux visages, qui assisteront jeudi 22, à 10h, à leur premier conseil des ministres.

Du côté des ministres, la juriste et ancienne élue socialiste Nicole Belloubet, 62 ans, également membre du Conseil constitutionnel, a hérité du ministère de la Justice des mains de l'ancien garde des Sceaux, François Bayrou, qui avait démissionné plus tôt dans la journée.

Florence Parly, 54 ans, directrice générale de SNCF Voyageurs, qui avait été secrétaire d'Etat socialiste au Budget dans le gouvernement Jospin de 2000 à 2002, a été nommée ministre des Armées, à la place de Sylvie Goulard.

Stéphane Travert, 47 ans, réélu député de la 3e circonscription de la Manche dimanche 18, est devenu ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, en remplacement de Jacques Mézard. Qui de son côté a été nommé ministre de la Cohésion des territoires, ministère laissé libre par Richard Ferrand (désormais président du groupe LREM à l'Assemblée nationale).

Nathalie Loiseau, 53 ans, directrice de l'ENA depuis 2012, a pris le fauteuil de Marielle de Sarnez, devenant la nouvelle ministre chargée des Affaires européennes. Elle travaillera aux côtés de Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères.

Enfin, pour fermer la marche des nouveaux venus dans le paysage ministériel, Jacqueline Gourault, 66 ans, a été nommé ministre auprès du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. Cette ancienne enseignante d'histoire-géo est une proche de François Bayrou. Elle est aussi sénatrice depuis 2001, et même vice-présidente du Sénat depuis 2014.

Parmi les secrétaires d'Etat, il y a six nouveaux noms à retenir. Brune Poirson (LREM), 35 ans, élue dimanche dans la 3e circonscription du Vaucluse, sur les terres de Marion Maréchal-Le Pen, face au candidat FN Hervé de Lépinau, est devenu ce mercredi soir secrétaire d'Etat en charge de la Transition Ecologique. Elle sera associée à Sébastien Lecornu, 31 ans, président Les Républicains du département de l'Eure. Il est le benjamin de ce gouvernement Philippe II.

De son côté, Geneviève Darrieussecq, 61 ans, maire MoDem de Mont-de-Marsan, élue dimanche, a été désignée secrétaire d'Etat auprès du ministre des Armées (Florence Parly).

Jean-Baptiste Lemoyne, 39 ans, jeune sénateur qui a quitté Les Républicains pour rejoindre Emmanuel Macron durant sa campagne présidentielle, a été nommé secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères (Jean-Yves Le Drian).

Julien Denormandie, fidèle d'Emmanuel Macron (il était notamment directeur adjoint de son cabinet à Bercy), a fait son entrée au gouvernement en tant que secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires (Jacques Mézard).

Pour finir, Benjamin Griveaux, 39 ans, proche lui aussi d'Emmanuel Macron et porte-parole LREM durant la campagne présidentielle, a lui rejoint Bruno Le Maire en devenant secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie et des Finances.

Ce remaniement ne devait être qu'une formalité "technique" pour Emmanuel Macron et Edouard Philippe, surtout après une victoire nette aux élections législatives. Mais la situation s'est compliquée avec la démission de Richard Ferrand -soupçonné de conflit d'intérêts- de son poste de ministre de la Cohésion des territoires.

La ministre des Armées Sylvie Goulard a suivi, invoquant sa volonté d'être "en mesure de démontrer librement ma bonne foi" dans l'affaire des emplois présumés fictifs du MoDem. Une décision qui a poussé les leaders historiques du parti François Bayrou (Justice) et Marielle de Sarnez (Affaires européennes) à suivre.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Nicole Belloubet, 62 ans, ancienne élue socialiste, membre du Conseil constitutionnel, est la nouvelle garde des Sceaux.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-