Congrès - Macron reprend la formule polémique "d'état d'urgence économique et social" d'Hollande pour mieux le tacler

Congrès - Macron reprend la formule polémique "d'état d'urgence économique et social" d'Hollande pour mieux le tacler

Publié le :

Lundi 03 Juillet 2017 - 17:44

Mise à jour :

Lundi 03 Juillet 2017 - 17:49
© Eric FEFERBERG / POOL/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Emmanuel Macron n'a pas été très tendre avec ses prédécesseurs à l'occasion de son allocution devant le Congrès ce lundi. Il a dénoncé un "aveuglement face à un état d'urgence qui est autant économique et social et sécuritaire", que François Hollande n'a pas su résorber.

Lors de son discours à Versailles, ce lundi 3, Emmanuel Macron a lancé quelques piques à ses prédécesseurs mais il n'a pas hésité à reprendre certaines formules, pour mieux les tancer. "Face au désordre du monde, face à une conjoncture économique incertaine et un chômage persistant, il y a aussi un état d'urgence économique et social à proclamer", avait proclamé François Hollande en janvier 2016 devant le Conseil économique, social et environnemental.

La formule a été reprise par l'actuel chef de l'Etat lors de son allocution au Parlement réuni en Congrès à Versailles. Le président de la République a dénoncé les "faux procès" qui lui sont fait depuis sont élection "S’agit-il de libéraliser le code du travail? On nous dira qu’il s’agit de répondre aux diktats de Bruxelles. S’agit-il de réduire nos dépenses publiques pour éviter que nos enfants paient le prix de nos renoncements? S’agit-il sortir de l’état d’urgence? On nous dira qu’on brade nos libertés face au terrorisme. Rien de tout cela n’est vrai". Par cette énumération, le président de la République souhaitait dénoncer un "déni de réalité", un "aveuglement face à un état d'urgence qui est autant économique et social et sécuritaire".

Plus d'un an et demi après le plan d'aide de deux milliards d'euros pour lutter contre le chômage mis en place par François Hollande, fort est de constater qu'Emmanuel Macron, pourtant son ministre de l'Economie de l'époque, n'a guère été convaincu par les mesures. A noter que le chef de l'Etat n'a pas hésité à dénoncer les "années immobiles et les années agités" qui ont précédé son mandat et qui ont affiché "des résultats décevants".

Emmanuel Macron a dénoncé un "aveuglement face à un état d'urgence qui est autant économique et social et sécuritaire".


Commentaires

-