Contre la hausse de la CSG, les retraités se mobilisent ce jeudi

Contre la hausse de la CSG, les retraités se mobilisent ce jeudi

Publié le :

Jeudi 28 Septembre 2017 - 12:56

Mise à jour :

Jeudi 28 Septembre 2017 - 13:24
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Ce jeudi les retraités mécontents de la hausse de la CSG sont appelés à manifester partout en France. Le gouvernement prévoit une hausse de cette contribution sociale généralisée de 1,7 points à partir du 1e janvier prochain.

Les principaux syndicats de retraités appellent les séniors à se rassembler partout en France ce jeudi 28 pour protester contre la hausse de la CSG prévue le 1e janvier prochain par le gouvernement. Ils se disent mécontents de voir leur pouvoir d'achat diminuer à cause de l'augmentation de la contribution sociale généralisée.

A Paris, les principaux syndicats de retraités (CGT, FSU, Solidaires, FO, CGC, CFTC...) ont donné rendez-vous à leur sympathisants à 14h sur la place de l'Opéra (9e arr.).

La mesure concerne tous les retraités touchant des pensions de plus de 1.200 euros par mois, les autres en étant éxonérés. Selon les syndicats, la hausse de cet impôt correspond à une perte de pouvoir d'achat de 306 euros par mois, pour une personne seule percevant 1.500 euros de pension.

Du côté du gouvernement, les chiffres et les exemples sont beaucoup plus optimistes. Un retraité célibataire touchant 1.428 euros par mois (la moyenne des pensions en France) vera son revenu mensuel augmenter de 36 euros à la fin 2018, selon ses calculs. Comment? Tout simplement en incluant dans son calcul d'autres mesures, comme la suppression de la taxe d'habitation.

De plus, l'exemple choisi, comme toute moyenne, cache des réalités bien différentes. Ainsi, selon la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES), un tiers des retraités français touchent moins que dans l'exemple du gouvernement, et même la moitié des femmes pensionnées, qui ont une espérance de vie plus longue, touchent moins que ces 1.428 euros par mois tout en restant au-dessus du seuil d'application. Pour ceux-ci la mesure pourrait être beaucoup plus neutre voire négative car non compensée par d'autres mesures, d'où la colère des syndicats.

A Paris, un rassemblement est prévu sur la place de l'Opéra à 14h ce jeudi.


Commentaires

-