Crise du porc: réunion sous tension au ministère de l'Agriculture

Crise du porc: réunion sous tension au ministère de l'Agriculture

Publié le 17/08/2015 à 12:40 - Mise à jour à 13:02
©Jacky Naegelen/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): VL

-A +A

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll reçoit ce lundi les différents acteurs de la filière porcine. Après une semaine de cours bloqués, le gouvernement espère trouver un terrain d'entente alors que producteurs et industriels demandent des solutions au niveau européen.

Les différents acteurs de la filière porcine doivent se retrouver ce lundi au ministère de l'Agriculture pour essayer de débloquer la situation. Le gouvernement devra tenter de concilier éleveurs et industriels face à un conflit qui s'enlise et dont les solutions semblent passer par une discussion à l'échelle européenne.

Depuis une semaine, la cotation du Marché du porc breton (MPB) de Plérin (Côtes-d'Armor) où est écoulé 15% de la production française est suspendue. Cela en raison du boycott de deux des principaux acheteurs, les sociétés Bigard et Cooperl. Celles-ci jugent intenable le prix d'achat de 1,40 euro le kilo demandé par les éleveurs et le gouvernement, notamment en raison de la concurrence européenne.

Une situation de blocage qui témoigne des problèmes structurels qui frappent l'élevage français et qui avaient déjà entraîné les manifestations des producteurs de viande bovine et de lait en juillet dernier. Alors que les éleveurs ne parviennent pas à vivre de leur travail, les industriels dénoncent une distorsion de la concurrence internationale qui ne leur permet pas de payer plus cher le kilo de viande. Ils demandent donc un retour à un prix librement fixé par l'offre et la demande. Selon la Cooperl, le tarif du porc au Pays-Bas est inférieur de 38 centimes le kilo.

Pour le ministère de l'Agriculture, le but de la réunion de ce lundi est avant tout de débloquer la situation à court terme, mais éleveurs comme industriels souhaitent qu'une action soit menée au niveau européen. La FNSEA, principal syndicat d'agriculteurs, souhaite notamment que soit abordée la question de l'embargo russe sur les denrées européennes, déclenché suite à la crise en Ukraine.

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll avait déjà annoncé fin juillet la tenue d'une réunion de ses homologues européens à Bruxelles le 7 septembre. Jeudi 13 août, suite à une nouvelle suspension de la cotation au MPB, il avait une nouvelle fois appelé chaque acteur de la filière à prendre ses responsabilités face à cette crise: "il n'y aura pas de solution si, collectivement, nous ne sommes pas capables d'avoir une démarche d'ensemble sur la cotation, l'organisation de la filière et les enjeux européens et mondiaux", avait-il déclaré.

Le président de la FNSEA Xavier Beulin a de son côté annoncé ce lundi des rassemblements des éleveurs à Paris le 3 septembre prochain ainsi qu'à Bruxelles le 7 lors de la réunion des ministres de l'Agriculture.

 

Auteur(s): VL


PARTAGER CET ARTICLE :


Stéphane Le Foll devrait tenter de concilier les attentes des éleveurs et des industriels autour du prix du porc.

Fil d'actualités Politique