Crise migratoire: François Hollande et Angela Merkel appellent l'Europe à la solidarité

Crise migratoire: François Hollande et Angela Merkel appellent l'Europe à la solidarité

Publié le :

Mercredi 07 Octobre 2015 - 17:27

Mise à jour :

Mercredi 07 Octobre 2015 - 17:41
©Vincent Kessler/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

François Hollande et Angela Merkel se sont exprimés conjointement devant le Parlement européen ce mercredi. Un acte exceptionnel pour évoquer la crise migratoire à laquelle l'Europe ne peut faire face qu'unie et solidaire selon le président de la République et la chancelière.

A situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle. Pour la première fois depuis novembre 1989 et la chute du mur de Berlin, un président Français et un chancelier allemand se sont exprimés ensemble devant le Parlement européen. François Hollande et Angela Merkel ont pris la parole tour à tour sur la crise migratoire que connaît l'Europe, la plus importante depuis 1945.

Un symbole d'une unité que le couple franco-allemand souhaiterait voir partagée par tous les Etats membres de l'Union européenne.  "Si nous sommes tous les deux devant vous, c'est parce que l'Europe résonne de nouveaux drames qui posent à notre continent de nouveaux défis", a déclaré François Hollande. Mettant en avant l'importance d'une solidarité européenne, il a fustigé la "tentation de repli national" face à cette crise. "Il n'y a pas d'autre solution qu'une Europe forte pour garantir notre propre souveraineté", a-t-il lancé. Et d'interroger l'assemblée: "voulons-nous revenir à l'ordre ancien ou voulons-nous vivre dans un ensemble cohérent et volontaire pour le siècle qui vient"?

Pour le président de la République il est temps que l'Europe réagisse après avoir "tardé à comprendre que les tragédies au Proche-Orient et en Afrique auraient des conséquences pour elle". Il a s'est une nouvelle fois prononcé en faveur de la répartition des migrants entre les différents Etats membres.

Angela Merkel a pris la parole dans la foulée, rappelant elle aussi la nécessité d'une action commune européenne: "C'est ensemble que nous pourrons régler la crise des réfugiés, que nous pourrons poursuivre les passeurs. C'est ensemble que nous pourrons mieux protéger nos frontières extérieures". La chancelière a également plaidé pour de nouvelles règles européennes en matière de droit d'asile. Actuellement, les demandeurs d'asile doivent effectuer leurs démarches dans le premier pays européen où ils arrivent. Une règle "obsolète dans sa forme actuelle" selon la chancelière allemande. 

 

François Hollande et Angela Merkel se sont exprimés ensemble devant le Parlement européen.


Commentaires

-