Crise porcine: le marché du porc breton reprend ce mardi

Crise porcine: le marché du porc breton reprend ce mardi

Publié le :

Lundi 17 Août 2015 - 19:51

Mise à jour :

Lundi 17 Août 2015 - 19:55
©Stephane Mahe/Reuters
PARTAGER :
-A +A

Une réunion sur la crise porcine s'est tenue lundi au ministère de l'Agriculture. Les représentants de la filière porcine se sont réjouis de la reprise du marché à partir de ce mardi 18 mais ont regretté l'absence des deux plus grands industriels du secteur à cette réunion.

Une table ronde s'est tenue lundi 17 au ministère de l'Agriculture avec Stéphane Le Foll et les principaux acteurs de la crise du porc français: les représentants des éleveurs et les responsables du MPB (Marché du porc breton, où s'établit le prix de référence national de la viande de porc). Cependant, deux absences de poids ont été à signaler et pas des moindres puisqu'il s'agissait des industriels Bigard et la Cooperl qui n'ont pas participé aux discussions.

Les deux principaux acheteurs de porcs français seront en revanche reçus mardi 18 par le ministre de l'Agriculture, "afin d'aborder à la fois des questions de court terme, dont celle de l'exportation, mais aussi les perspectives pour ces deux entreprises majeures dans le domaine du porc".

A l'issue de cette réunion, Daniel Picart, le président du Marché du porc breton de Plérin, a confirmé une reprise des cotations sur le porc mardi, après une semaine d'arrêt et conformément aux exigences des syndicats agricoles.  "Le marché se tiendra à l'heure normale, 11 heures, sans que l'on soit pleinement satisfaits puisque la Cooperl et Bigard ne reviennent pas. On attribuera leurs quotas à Cooperl et Bigard et on verra bien" a-t-il fait savoir.

Stéphane Le Foll a quant à lui souligné "l'état d'esprit positif et la volonté de tous ceux qui étaient autour de la table de trouver des solutions", à l'occasion d'une conférence de presse. Il s'est également engagé à discuter de la question de l'embargo russe avec ses homologues européens. En effet, Guillaume Roué, de l'interprofessionnelle porcine, avait prévenu à la sortie de la réunion "nous ne lâcherons pas sur l’étiquetage, l'embargo russe et les coûts sociaux".

Selon Daniel Picart, il est sorti de cette réunion principalement "des promesses" mais "le fait nouveau est la prise en considération normale et logique du marché du porc breton".

Le président de la FNSEA Xavier Beulin a de son côté annoncé ce lundi des rassemblements des éleveurs à Paris le 3 septembre prochain ainsi qu'à Bruxelles le 7 lors de la réunion des ministres de l'Agriculture de la zone Euro.

Le marché du porc reprendra mardi 18 en Bretagne.

Commentaires

-