David Rachline (FN) prochainement entendu dans une affaire d'emplois fictifs

David Rachline (FN) prochainement entendu dans une affaire d'emplois fictifs

Publié le :

Lundi 26 Mars 2018 - 17:44

Mise à jour :

Lundi 26 Mars 2018 - 17:54
David Rachline, maire FN de Fréjus, a confirmé lundi sur France Bleu Provence qu'il sera auditionné dans une enquête sur des soupçons d'emplois fictifs au conseil régional du Nord-Pas- de-Calais, entre 2010 et 2015. Il devra notamment justifier de son activité.
© bertrand GUAY / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

C'est le principal intéressé qui en a donné la confirmation. David Rachline, le maire FN de Fréjus, sera prochainement auditionné par la police judiciaire de Lille sur des soupçons d'emplois fictifs au conseil régional du Nord-Pas-de-Calais entre 2010 et 2015. Une enquête préliminaire avait été ouverte dans cette affaire en avril 2017, avant le 1er tour de la présidentielle.

Le cadre frontiste l'a fait savoir ce lundi 26 au matin sur France Bleu Nord. David Rachline a affirmé qu'il a bien travaillé dans ce conseil régional "deux mois, il y a quasiment 10 ans maintenant" et qu'il avait "mené sur place une action et un travail tout à fait pertinents". Ce alors qu'il siégeait au conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur et au conseil municipal de Fréjus rappelle la radio.

Lire aussi - Emplois fictifs présumés au FN du Nord-pas-de-Calais: que risquent David Rachline et le parti?

"L'avion et le TGV existent. Il y a beaucoup de gens qui travaillent à distance. Cela ne surprendra pas grand monde que je travaillais déjà à l'époque avec un certain nombre de dirigeants du Front National", s'est défendu le responsable de la communication au Front national. Pour David Rachline, cette affaire "visait surtout à (nous) déstabiliser pendant la campagne présidentielle".

Il sera interrogé sur cet emploi par la police judiciaire de Lille à une date qui n'est pas encore fixée. Il compte dit-il prouvait la réalité de son activité.

Les magistrats soupçonnent Marine Le Pen "d'avoir préparé la campagne présidentielle de 2012 depuis le conseil régional, en utilisant les moyens humains et matériels de la collectivité".

David Rachline avait siégé à la région Paca dans la foulée des élections régionales de 2010, au moins jusqu'en 2014 lorsqu'il fut élu sénateur. Il a par ailleurs été conseiller municipal à Fréjus dès 2008, ville dont il est devenu maire en 2014.

Selon sa "déclaration d'intérêts et d'activités" déposée le 28 novembre 2016 dernier auprès de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), David Rachline a perçu auprès du Conseil régional Nord-Pas-de-Calais 11.000 euros nets pour une courte période de trois mois en 2010 (de janvier à mars). Son travail? "Assistant de groupe", précise ce document.

David Rachline sera auditionné dans une enquête sur des soupçons d'emplois fictifs au conseil régional du Nord-Pas- de-Calais.


Commentaires

-