De Rugy tacle Montebourg, un "anti-écolo" qui "incarne vraiment l'économie d'hier"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

De Rugy tacle Montebourg, un "anti-écolo" qui "incarne vraiment l'économie d'hier"

Publié le 19/08/2016 à 13:40 - Mise à jour à 15:49
©Guillaume Souvant/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

François de Rugy s'en est pris à Arnaud Montebourg, qui devrait annoncer sa candidature à la primaire de la gauche dimanche, considérant qu'il "incarne vraiment l'économie d'hier. "Arnaud Montebourg s'est échiné, lorsqu'il était ministre, puis semble-t-il après, à être systématiquement anti-écolo", l'a-t-il accusé.

L'ex-ministre de l'Economie Arnaud Montebourg, qui devrait annoncer sa candidature à la primaire de la gauche dimanche, est "anti-écolo" et "incarne vraiment l'économie d'hier", a critiqué ce vendredi 19 François de Rugy, écologiste lui-même candidat à cette primaire. "Je peux comprendre qu'Arnaud Montebourg n'ait pas tellement envie qu'il y ait la voix de l'écologie dans cette primaire", a déclaré François de Rugy sur Europe 1.

"Arnaud Montebourg s'est échiné, lorsqu'il était ministre, puis semble-t-il après, à être systématiquement anti-écolo. Systématiquement, tout ce qui allait dans le sens de l'écologie, il s'y est opposé: il est pro nucléaire, il voulait refaire les gaz de schiste (...)", a-t-il déploré. "Il incarne vraiment l'économie d'hier, cette façon de regarder en arrière au lieu de se projeter dans l'avenir, dans le progrès", a-t-il lancé. "Je crois que d'ailleurs la gauche ne porte plus assez cette idée de progrès et est tout le temps dans cette logique défensive, et Arnaud Montebourg en est une belle incarnation", a-t-il insisté.

"La primaire sera le moment d'explication sur ce qui a été fait et n'a pas été fait, et puis aussi de proposition pour l'avenir (...) en tant qu'écologiste je pense qu'il y a beaucoup de choses qui n'ont pas été faites", a dit le vice-président de l'Assemblée nationale, qui a quitté EELV et fondé le parti "Écologistes!".

M. de Rugy a aussi critiqué la primaire organisée par son ancien parti (EELV) en vue de la présidentielle. "Ils vont se réunir, ils vont être quelques candidats, ils vont avoir quelques milliers d'électeurs (...) mais pour quoi faire ? Pour faire 1% ensuite à l'élection présidentielle ?", a-t-il raillé. "Cette petite primaire à quelques-uns (...) va en être l'ultime expression, peut-être la dernière", a-t-il jugé. "Cela ne sert à rien d'autre qu'à affaiblir l'écologie", a-t-il estimé, ajoutant: "C'est en s'inscrivant dans un rassemblement plus large que l'on peut donner plus de poids à l'écologie".

Interrogé sur les propos de François Hollande, qui estime, dans un livre des journalistes Antonin André et Karim Rissouli, qu'il n'a "pas eu de bol" concernant le chômage, M. de Rugy a répondu: "La question de l'économie, du chômage, n'a rien à voir avec la chance. Les Français qui entendent ou lisent ça peuvent être non seulement surpris mais même un peu choqués".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


François de Rugy s'en est pris à Arnaud Montebourg, qui devrait annoncer sa candidature à la primaire de la gauche dimanche, considérant qu'il "incarne vraiment l'économie d'hier.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-