Décès du socialiste Marcel Debarge, figure de la Mitterrandie

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Décès du socialiste Marcel Debarge, figure de la Mitterrandie

Publié le 24/12/2015 à 14:23 - Mise à jour à 14:30
©Joel Robine/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Marcel Debarge, figure du mitterrandisme, sénateur-maire PS du Pré-Saint-Gervais, en Seine-Saint-Denis, pendant plus de vingt ans et plusieurs fois ministre, s'est éteint mercredi à l'âge de 86 ans.

Marcel Debarge, figure du mitterrandisme, sénateur-maire PS du Pré-Saint-Gervais (Seine-Saint-Denis) pendant de nombreuses années et plusieurs fois ministre, s'est éteint mercredi 23 à l'âge de 86 ans, a annoncé le Parti socialiste.

Le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, a salué dans un communiqué une personnalité qui "incarnait une certaine idée du socialisme, de son histoire et de ses conquêtes". "Il se distinguait par son engagement constant et son franc-parler. Tout au long de son parcours, Marcel Debarge a formé toute une génération de militants, solides et engagés, au premier rang desquels Claude Bartolone"", a ajouté le responsable du PS. 

"Ouvrier de métier, il restera à jamais un modèle d'ascension républicaine par le travail, par les convictions, par les valeurs. Il figure une certaine idée de la politique et du socialisme", a réagi de son côté le président de l'Assemblée nationale dans un communiqué, en saluant "sa gouaille, ses colères, sa bienveillance". "Il était un colosse politique", a-t-il ajouté.

Né dans le Pas-de-Calais le 16 septembre 1929, Marcel Debarge cachait, sous des dehors débonnaires, une réelle autorité et une fermeté qui lui avaient permis de mener à bien des négociations souvent délicates avec le PCF au cours de sa longue carrière au PS.

Venu s'installer dans sa jeunesse avec sa famille à Paris, il a occupé au PS, après plusieurs années d'engagement syndical, tous les postes de responsabilité: secrétaire national aux entreprises, puis chargé des relations extérieures -c'est-à-dire essentiellement avec le PCF- puis aux fédérations et au contentieux, et enfin aux élections. Il était entré au comité directeur du PS en 1977, année où il fut élu sénateur et maire du Pré-Saint-Gervais (Seine-Saint-Denis) après plusieurs tentatives infructueuses en région parisienne. En 1979, il était entré au bureau exécutif.

En 1981, après la victoire de François Mitterrand à l'élection présidentielle, il n'avait été ministre qu'un mois, de mai à juin 1981, au secrétariat d'Etat à la Formation professionnelle, dans le premier gouvernement Mauroy. Il avait en effet fait partie des ministres ayant dû céder leur place pour permettre l'entrée des communistes au gouvernement. Il entra à nouveau au gouvernement comme secrétaire d’Etat au Logement de 1991 à 1992 et ministre délégué à la Coopération et au Développement de 1992 à 1993.

En 1995, il avait cédé son fauteuil de maire du Pré-Saint-Gervais à Claude Bartolone, alors l’un de ses adjoints. Il était resté sénateur de Seine-Saint-Denis jusqu’en 2004. Marcel Debarge était marié et père deux enfants.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Marcel Debarge s'est éteint mercredi 23 à l'âge de 86 ans.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-