Démission de De Rugy: les premières réactions politiques

Démission de De Rugy: les premières réactions politiques

Publié le :

Mardi 16 Juillet 2019 - 17:02

Mise à jour :

Mardi 16 Juillet 2019 - 17:14
© Eric CABANIS / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Après une semaine de polémiques autour de repas fastueux lorsqu'il présidait l'Assemblée, François de Rugy a annoncé ce mardi 16 sa démission du ministère de l'Ecologie. L'opposition s'est emparée du sujet dans la foulée.

A La République en marche, on ne se bouscule pas pour commenter la démission de François de Rugy  ce mardi en début d'après-midi alors que Mediapart allait diffuser une enquête l'accusant d'avoir utilisé ses frais de mandat pour financer son ancien parti EELV alors qu'il était député. Dans l'opposition par contre, on ne se gêne pour commenter ce départ qui semble un rien précipité.

Le premier a dégainer a été Jean-Luc Mélenchon. "De Rugy démissionne. Mais l'éborgneur Castaner est toujours là et l'embastilleuse Belloubet aussi. Steve vaut moins qu'un homard?", s'est fendu le député des Bouches-du-Rhône, revenant sur la disparition d'un jeune homme à Nantes le soir de la fête de la musique après une charge des forces de l'ordre. Son corps n'a toujours pas été retrouvé.

Voir - Pris dans la tourmente, Rugy démissionne et dénonce un "lynchage"

"Cette démission s'imposait. L'absence de transparence et le faste des réceptions abîment la confiance dans nos institutions", a estimé dans un tweet le porte-parole d'Europe-Ecologie Les Verts, Julien Bayou.

"Parce qu’une nouvelle enquête Mediapart allait sortir. On a perdu du temps", a ironisé de son côté Florian Philippot le président des Patriotes. Au micro de BFMTV, Nicolas Dupont-Aignant a estimé que la démission du ministre "est une question d'éthique personnelle. Il paye sa faute".

"Sa majesté Homard 1er a cuit dans le court-bouillon médiatique!", a commenté goguenard Gilbert Collard, député européen du Rassemblement national.

"C'est un homme solide, courageux, qui travaille beaucoup. Je pense qu'il est à bout", a pour sa part commenté la députée LREM Olivia Grégoire. Un son de cloche différent a tinté du côté du député LREM de la République en marche de Seine-Maritime Damien Adam: "Utiliser ses frais de mandat pour payer la cotisation d'un parti politique et user ensuite de la déduction fiscale sur sa propre déclaration de revenus, c'est indéniablement une faute. Si c'est confirmé, François de Rugy" a eu raison de démissionner.

De son côté, Gilles le Gendre, président du groupe LREM à l'Assemblée nationale, a fait savoir qu'il "respectait" et "saluait" la décision de François Rugy, car il l'a fait "pour protéger notre majorité".

Lire aussi:

Démission de François de Rugy: qui pour le remplacer?

De Rugy aurait financé EELV avec ses indemnités de frais de mandat (IRFM)

Démission de François de Rugy: l'hémorragie du quinquennat Macron continue

Jean-Luc Mélenchon a été le premier a dégainé pour commenter la démission de De Rugy.


Commentaires

-