Démission de Hulot: des militants LREM soutiennent la Marche pour le climat

Démission de Hulot: des militants LREM soutiennent la Marche pour le climat

Publié le :

Vendredi 07 Septembre 2018 - 19:40

Mise à jour :

Vendredi 07 Septembre 2018 - 19:49
Alors que la démission de Nicolas Hulot a été un désaveu pour le gouvernement, certains militants LREM appellent néanmoins à participer à la Marche pour le climat, organisée samedi en réaction. Symptôme d'une base qui veut rappeler le gouvernement à ses engagements ou simple tentative de coup médiatique?
©VALERY HACHE / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

La Marche pour le climat a été organisée ce samedi 8 septembre en réaction à la démission de Nicolsa Hulot de son poste de ministre de la Transition écologique et solidaire, synonyme d'énorme désaveu de la politique environnementale actuelle.

Figure extrêmement populaire de l'écologie politique qui avait dit "non" à Nicolas Sarkozy et François Hollande, cette superbe "prise de guerre" pour Emmanuel Macron avait expliqué se sentir "tout seul à la manœuvre" dans un gouvernement qui "n'a pas su donner la priorité aux enjeux environnementaux".

C'est pour répondre à "l'appel" de l'ex-ministre que la manifestation a été organisée. Et si elle ne se veut pas politisée, l'objectif de peser sur un gouvernement accusé de céder aux lobbies est affiché.

Voir: Après le départ de Hulot, des "citoyens" mobilisés pour le climat

Autant dire qu'on n'attendrait pas de drapeaux de La République en Marche au sein d'un cortège qui dénonce en filigrane -comme Nicolas Hulot- des promesses non tenues de la part d'Emmanuel Macron. Il devrait pourtant bien y en avoir.

En effet, plusieurs sections parisiennes de LREM ont appelé leurs membres à se joindre à la manifestation. Et celles-ci n'hésitent pas à saluer le geste fort de l'ancien ministre.

" La lutte contre le réchauffement climatique est le principal enjeu du 21ème siècle. La démission de Nicolas Hulot doit provoquer à tous les échelons, du gouvernement aux citoyens, un élan vers des projets de grande ambition. Participer à cette Marche est une étape dans la motivation collective qui doit nous animer", peut-on lire sur la page de ce rendez-vous, hébergée sur le site du parti.

Des initiatives locales qui ne suffisent pas à impliquer l'ensemble du mouvement dans une fronde ouverte contre son fondateur Emmanuel Macron. Mais elle peut illustrer l'attente d'une partie de ses électeurs de la concrétisation du fameux "et en même temps". Cela à une heure où même les plus fidèles macronistes reconnaissent qu'il serait temps de prêter une oreille plus attentive à "la base".

Une analyse plus cynique pourrait aussi conclure qu'il s'agit là d'un moyen d'intégrer LREM à l'évènement, et donc de lui conserver une image proche de l'environnement malgré cette démission fracassante.

Lire aussi:

"Manque d'humilité", "tentation d'hégémonie": le mea culpa du camp Macron

Marche pour le climat à Paris: horaires, itinéraires, lignes et stations fermées

Après le départ de Hulot, l'exécutif affaibli, l'opposition en embuscade

 

La démission de Nicolas Hulot est un désaveu pour le gouvernement, mais certains militants LREM semblent la soutenir.


Commentaires

-