Démission de Nicolas Hulot: qui est Thierry Coste, l'homme qui a provoqué le départ du ministre

Démission de Nicolas Hulot: qui est Thierry Coste, l'homme qui a provoqué le départ du ministre

Publié le :

Mardi 28 Août 2018 - 10:35

Mise à jour :

Mardi 28 Août 2018 - 12:59
Nicolas Hulot a provoqué un séisme politique en annonçant sa démission en direct à la radio ce mardi matin, à la surprise générale. Dans le viseur de l'écolo, qui l'a nommément cité comme étant à l'origine de son départ: Thierry Coste, puissant, et controversé, lobbyiste des chasseurs.
©Capture d'écran BFMTV
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Il est l'homme du lobby des chasseurs et ne s'en cache pas. Thierry Coste, conseiller politique de la puissante Fédération nationale des chasseurs (FNC), serait celui qui a finalement précipité la démission retentissante, ce mardi 28, de Nicolas Hulot.

En effet, invité de France Inter, le désormais ex-ministre de la Transition écologique a expliqué que la présence de Thierry Coste, lors d'une réunion sur la chasse à l'Elysée où il n'était pas convié, l'avait particulièrement choqué et l'avait finalement conforté dans sa décision de quitter le gouvernement.  "On avait une réunion sur la chasse. J'ai découvert la présence d'un lobbyiste qui n'était pas invité à cette réunion. Et c'est symptomatique de la présence des lobbys dans les cercles du pouvoir. Il faut poser ce sujet sur la table parce que c'est un problème de démocratie", a expliqué l'ancien présentateur.

Lire aussi - Hulot démissionne et dénonce "la présence des lobbies dans les cercles du pouvoir"

Depuis vingt ans, Thierry Coste porte la voix des chasseurs au plus haut sommet de l’État. Il faut dire que l'homme a conseillé dans l'ordre Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, François Hollande et désormais Emmanuel Macron. "Chirac était très intéressé par la chasse et l’a oublié dès qu’il est devenu président. Sarkozy était très à l’écoute mais il fallait qu’il y ait juste après une campagne électorale. Hollande avait un problème avec les Verts mais nous aimait beaucoup", avait-il expliqué en juin dernier sur BFM. Très ancien monde donc cet homme dont le premier client n'est autre que Pierre Joxe, ministre de l'Intérieur de François Mitterrand...

Cet ancien agriculteur, désormais à la tête d'une société de conseil (Lobbying et Stratégies), ne se cache d'ailleurs pas d'œuvrer pour un lobby, et le revendique même. "C'est écrit sur notre front. Si les gens sont assez bêtes pour nous faire totalement confiance... Il faut quand même savoir que l'on défend des intérêts. Et moi je dis toujours pour qui je travaille, et c'est réglé", soulignait-il. Et d'ajouter: "L'obsession du contrôle des lobbyistes est une histoire drôle. C'est le conflit d'intérêts qui est important".

Selon le journal Marianne, Thierry Coste toucherait 150.000 euros par an pour défendre les chasseurs auprès des politiques, soit 10% de son chiffre d'affaires, de son propre aveu. De l'argent qui provient des caisses de la FNC. "En plus des chasseurs, le patron de Lobbying et Stratégies, sa société installée rue de Varenne, près des ministères et de l’Assemblée nationale, représente aussi des marchands d’armes et fait des affaires avec la Russie, le Tchad, le Gabon ou l’Arabie saoudite", précise le journal Le Monde. La chasse, ce n'est qu'une passion pour Thierry Coste. Un passion qui a donc, en partie, coûté à Emmanuel Macron l'un de ses plus beaux coups politiques lors de la composition de son gouvernement: Nicolas Hulot.

Voir:

Griveaux "regrette" le départ de Hulot mais aussi un manque de "courtoisie" envers Macron et Philippe

Faute d'avancées sur l'environnement, Hulot jette l'éponge et quitte le gouvernement

Wauquiez (LR) "peut comprendre" que Nicolas Hulot "se sente trahi" par Macron

Thierry Coste, principal lobbyiste des chasseurs.


Commentaires

-