Dernier bilan de la délinquance du quinquennat pour Le Roux

Dernier bilan de la délinquance du quinquennat pour Le Roux

Publié le :

Mercredi 18 Janvier 2017 - 17:58

Mise à jour :

Mercredi 18 Janvier 2017 - 17:58
©Witt/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Bruno Le Roux, ministre de l'Intérieur, présentera jeudi ses vœux à la presse. Alors que la menace terroriste est toujours très élevée en France, il doit également détailler le dernier bilan de la délinquance du quinquennat Hollande.

Le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux va présenter jeudi 19 au matin le traditionnel bilan 2016 de la délinquance, le dernier du quinquennat de François Hollande, sur fond de lourde menace terroriste.

Selon la place Beauvau, le ministre, qui présentera jeudi ses vœux à la presse, détaillera les chiffres des vols à main armée, cambriolages ou violences à partir du nouvel outil statistique mis en place par le gouvernement en octobre 2015 pour mesurer la délinquance.

Le gouvernement entendait "moderniser" la publication des chiffres garantissant leur "fiabilité" et leur "sincérité". Une nouvelle méthodologie avait été initiée les intégrant dans le champ de la statistique publique comme ceux de la dette publique et du chômage.

Il s'agissait, selon lui, d'éviter des "manipulations" et de ne plus donner de chiffre unique de la délinquance comme précédemment à partir d'un outil classifiant les infractions en zone police et en zone gendarmerie, sur plus d'une centaine d'agrégats, à partir des plaintes des Français. Neuf domaines sont désormais retenus dont les homicides, vols à main armée ou sans, coups et blessures.

La publication des chiffres annuels de la délinquance donne lieu à de récurrentes passes d'armes entre le gouvernement et son opposition. Le gouvernement socialiste avait été attaqué à ses débuts sur la hausse des cambriolages qui ont, selon lui, régressé après le lancement d'un plan.

Les chiffres de 2016 ne devraient "pas fondamentalement diverger" de ceux de 2015: baisse des vols à main armée notamment, selon des sources à Beauvau, tout comme les coups et blessures volontaires.

Les cambriolages de logements ont un peu augmenté (+2%) sur les trois derniers mois de 2016 par rapport à ceux de 2015, mais les homicides volontaires ont fortement diminué (-34%), selon le dernier bilan du service statistique du ministère de l'Intérieur (SSMI), une "tendance" de 2016, selon les sources de Beauvau.

Comme l'an dernier, ce bilan a lieu sur fond de lourde menace terroriste. C'est le dernier du quinquennat et le ministre doit de nouveau insister sur les moyens accordés aux forces de l'ordre à la suite des attentats ayant frappé la France depuis janvier 2015.

La fin 2016 a été marquée par des manifestations de la base policière après l'attaque de policiers début octobre à Viry-Châtillon (Essonne). Onze personnes étaient mardi 17  en garde à vue dans cette enquête.

 

Bruno Le Roux va défendre jeudi 19 devant la presse les chiffres de la délinquance pour la dernière fois sur ce quinquennat de François Hollande.


Commentaires

-