Des faux tracts annoncent le retour de Nicolas Sarkozy dans la course à la présidentielle

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Des faux tracts annoncent le retour de Nicolas Sarkozy dans la course à la présidentielle

Publié le 29/11/2016 à 15:17 - Mise à jour à 15:48
©Capture d'écran/Twitter Jordan Rey
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Dans les rues de Paris ce mardi matin, plusieurs personnes ont été surprises de découvrir sur leur pare-brise des tracts de Nicolas Sarkozy. Le document laissait penser à un retour de l'ancien président, avec la mention, "Pour la France, j'y vais quand même".

Des parisiens ont trouvé des tracts pour le moins surprenants sur leur pare-brise ce mardi 29. Évincé de la course à la présidentielle 2017 après sa défaite au premier tour de la primaire de la droite, ce faux tract sur lequel était mentionné, "Pour la France, j'y vais",  laissait croire un retour de l'ancien président, Nicolas Sarkozy. Un message qui en a intrigué plus d'un.

L'affiche a l'air parfaite au premier abord, mais en réalité elle est fausse. L'arrière plan de l'image, réalisée à partir d'une photo officielle de Nicolas Sarkozy prise en mai 2007 par le photographe Philippe Warmin, a été remplacé par un autre fond, et la photo inversée. Le document renvoyait à son compte Twitter, ainsi qu'au hashtag #ToutpourlaFrance. 

Selon le Huffington Post, le tract a été distribué dans plusieurs arrondissements de Paris, comme le IXe, Xe, XIe, XIVe, XVe, XVIe, XVIIIe et XXe, mais aussi dans des villes en banlieue comme Ivry-sur-Seine. Le sud-ouest parisien était donc principalement visé.

L'ancien candidat à la primaire de la droite n'est pas derrière cette initiative. "Je peux vous assurer que ce n'est pas Nicolas Sarkozy qui est derrière ça", a affirmé au Huffington Post, Gérard Darmanin, son ancien coordibateur de campagne. La conseillère au cabinet de l'ancien président a elle aussi affirmé qu'elle était "convaincue que ça ne peut pas venir de nos réseaux, ni d'aucun des proches de Nicolas Sarkozy. Ce n'est pas très bienveillant et le montage photo est assez grossier. C'est assez surprenant vu le coût probable de ces impressions". 

Un site internet, baptisé jyvaisquandmême.fr , a également été crée et renvoyait dans un premier temps à une page Wikipédia de la Maison d'arrêt de Fleury-Mérogis, puis vers un texte sur Medium, sur lequel est écrit "Il n'y aura pas d'élection présidentielle".

Hugo Clément, l'un des membres de l'équipe de Yann Barthès dans l'émission Quotidien a mené son enquête. Selon lui il s'agirait d'une action du collectif d'artistes boijeot.renauld

 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Selon Hugo Clément, l'un des membres de l'équipe de Yann Barthès dans l'émission "Quotidien", il s'agirait d'une action du collectif d'artistes boijeot.renauld.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-