Des téléphones installés dans chaque cellule des prisons françaises

Des téléphones installés dans chaque cellule des prisons françaises

Publié le :

Mardi 02 Janvier 2018 - 10:47

Mise à jour :

Mardi 02 Janvier 2018 - 10:58
Le ministère de la Justice a lancé un appel d'offre pour équiper en téléphone chaque cellule des prisons françaises. Les détenus auront le droit d'appeler certains numéros à n'importe quel moment du jour ou de la nuit. Les quartiers disciplinaires ne sont pas concernés par cette nouveauté.
© PATRICK KOVARIK / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les détenus des prisons françaises auront bientôt un téléphone dans leur cellule. C'est ce qu'a révélé Le Monde ce mardi 2 janvier. Le ministère de la Justice a lancé un appel d'offre pour équiper les centres de détention. En tout, pas moins de 50.000 appareils vont être installés.

Avant de généraliser cette nouveauté, le ministère de la Justice l'a testée dans le prison de Montmédy, dans la Meuse. Selon le quotidien qui révèle cette mise en place, l'Etat veut ainsi faire baisser le trafic de téléphones portables dans les lieux de détention mais aussi permettre aux prisonniers de rester en lien avec leur famille.

A voir aussi: Nicole Belloubet favorable à des téléphones portables "contrôlés" en prison

A Montmédy, le trafic de téléphones portables n'a pas totalement disparu mais les saisies on tout de même baissé de 31% au cours du premier semestre 2017.

Actuellement les téléphones mis à leur disposition ne sont accessibles qu'à des heures où les enfants sont à l'école et les conjoints travaillent, le plus souvent. Mais le fait de garder un lien avec leur famille permet entre autre une meilleure réinsertion des prisonniers à leur libération.

En plus, il n'y a souvent pas assez d'appareil pour le nombre de détenus et les surveillants sont parfois trop peu pour être en capacité de les accompagner.

A l'avenir, les détenus auront donc un téléphone dans leur cellule. L'administration ou un juge validera en moyenne quatre numéros qu'ils pourront appeler à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit. Comme pour ceux émis des cabines déjà présentes dans les lieux de détention, les appels seront payants. Cependant ceux-ci couteront 20% moins chers que ceux passés aujourd'hui.

En plus de ces mesures visant à rapprocher les détenus de leur famille, les téléphones dans les cellules permettront aux membres de l'administration pénitentiaire de plus facilement mettre certains individus sur écoute. La mesure ne s'appliquera pas aux quartiers disciplinaires.

Après une phase de test dans une prison, toutes les cellules des centres de détention seront équipées d'un téléphone.


Commentaires

-