EN DIRECT - Primaire de la droite: François Fillon écrase Alain Juppé avec plus des deux tiers de voix

EN DIRECT - Primaire de la droite: François Fillon écrase Alain Juppé avec plus des deux tiers de voix

Publié le :

Samedi 26 Novembre 2016 - 17:43

Mise à jour :

Dimanche 27 Novembre 2016 - 23:36
©GuillaumeSouvant/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le second tour de la primaire de la droite et du centre est fini et plusieurs millions de Français ont de nouveau voté ce dimanche pour arbitrer le match entre François Fillon et Alain Juppé. Participation, estimations et premiers résultat: suivez la soirée électorale direct avec "FranceSoir".

François Fillon est arrivé très nettement en tête du deuxième tour de la primaire de la droite avec 66,6 % des voix contre 33,4 % pour Alain Juppé. Il représentera donc la droite à l'élection présidentielle de 2017.  "C'est une victoire de fond, bâtie sur des convictions", une "vague qui a brisé tous les scénarios écrits d'avance", a lancé le gagnant dans une sobre allocution depuis son QG de campagne.

Longtemps favori et lourdement battu à l'arrivée, Alain Juppé a immédiatement apporté son soutien à un surprenant François Fillon, après une campagne d'entre-deux tours agressive. "Je lui souhaite bonne chance pour sa campagne présidentielle et pour la victoire en mai prochain", a-t-il déclaré, ému.

François Fillon devrait être investi dans les prochaines semaines par son parti. Il devra également dessiner les contours futurs de sa direction, prérogative incombant au vainqueur de la primaire selon les statuts LR. Il entend également dévoiler rapidement la liste -resserrée- des ministres de son futur gouvernement en cas de victoire présidentielle, ayant reçu tout au long de la soirée, les ralliements plus ou moins sincères des ténors de la droite.

 

> C'est la fin de ce direct, merci d'avoir suivi la journée électorale avec FranceSoir. Plus d'information à suivre sur FranceSoir.fr.

23h19

Plébiscite pour François Fillon qui est en tête des suffrages dans tous les départements, sauf trois. Alain Juppé gagne seulement en Gironde (60,9%), en Corrèze (50,6%) et en Guyane (53,8%).

23h07

Sur BFMTV, Emmanuel Macron a de nouveau réagi à la victoire de François Fillon. "Je tends la main à ceux qui ont voté pour Alain Juppé ou pour un autre candidat et qui partagent la vision que nous portons", a déclaré le candidat à l'élection présidentielle.

23h

Le Parti socialiste a dévoilé un communiqué qui tire à boulets rouges sur le vainqueur de la primaire à droite. "La droite sera donc représentée par une de ses figures les plus antisociales à la prochaine élection présidentielle. L’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy avait déjà réussi, lors de son passage à Matignon, à conjuguer les politiques inégalitaires à l’explosion de la dette publique de notre pays".

22h58

L'institut de sondage Odoxa a interrogé un échantillon de Français pour France 2, sur le premier tour de la présidentielle. François Fillon serait en tête avec 32%, devant Marine Le Pen (22%), Emmanuel Macron (13%), Jean-luc Mélenchon (12%) et François Hollande (8%).

22h36

En déplacement à La Réunion, Marine Le Pen a tancé le vainqueur de la primaire de la droite: "François Fillon a le pire programme de casse sociale qui n'ait jamais existé". C'est aussi pour elle "le pire programme européiste qui n'ait jamais existé. Jamais aucun candidat n'est allé aussi loin dans la soumission aux exigences ultralibérales de l'Union européenne", a-t-elle insisté.

22h31

Sylviane Bulteau, députée socialiste de la Vendée, a évoqué sur Twitter "la ligne travail-famille-patrie" défendue par François Fillon, faisant ainsi référence à la devise de Philippe Pétain lorsqu'il gouvernait l'Etat français pendant la Seconde guerre mondiale. 

22h26

Gérard Larcher, président du Sénat, a soutenu François Fillon dans la course à la primaire. Sur BFMTV, il a salué sa victoire. "C'est le fruit d'un travail de fourmi sur le terrain. Il veut que ce soit une victoire de la France au mois de mai prochain", a-t-il déclaré.

22h11

Bruno Le Maire a félicité sur Twitter François Fillon, en appelant au "rassemblement" pour décrocher une victoire de la droite à la présidentielle de 2017. "Je salue la dignité de Alain Juppé et son combat pour ses valeurs et ses convictions", a-t-il également tweeté

22h09

"Je veux féliciter François Fillon, car c'est une victoire nette, solide. Et avoir une pensée pour Alain Juppé, qui est un homme respectable", a déclaré Emmanuel Macron sur France 2. Et d'ajouter: "je voudrais vous renvoyer cinq ans en arrière. Tout le monde disait que les primaires de la gauche étaient un formidable succès. Mais elle n'a pas réussi à gouverner car il a fallu réconcilier les irréconciliables".

22h05

Nouvelle actualisation des résultats partiels officiels: sur 9.512 bureaux dépouillés (plus 90% ), François Fillon est à 66,8% des suffrages (2.648.041 voix) et Alain Juppé à 33,2% (1.316.286).

21h58

Lors de sa brève allocution à la Haute-Autorité de la primaire, François Fillon présentait une légère plaie en haut du nez. "Je voudrais juste préciser: ce n'est pas Alain Juppé qui m'a blessé, c'est un photographe!" a plaisanté l'intéressé. 

21h53

Dans une ambiance presque froide, Alain Juppé et François Fillon se sont brièvement serrés la main à la Haute-autorité de la primaire avant de prendre la parole tout aussi brièvement.

Alain Juppé: "Je voudrais féliciter la haute-Autorité et le comité d'organisation pour une élection incontestable et incontesté".

"J'ai du respect pour François Fillon et même de l'amitié. Je lui souhaite bonne chance pour la campagne présidentielle et pour l'élection en mai 2017".

François Fillon: "je remercie Alain Juppé pour ce qu'il est, un homme d'Etat et  pour les mots qu'il a eu à mon endroit ce soir. Je veux lui dire combien j'ai du respect pour lui".

21h47

Nouvelle actualisation des résultats partiels officiels: sur 9.067 bureaux dépouillés (90% environ), François Fillon est à 67,1% des suffrages (2.459267 voix) et Alain Juppé à 32,9% (1.206.558).

21h26

François Fillon et Alain Juppé doivent se rencontrer dans quelques instants rue de Brancion, au siège de la Haute-Autorité de la primaire pour un "photo de famille". 

21h22

Jean-Frédéric Poisson a salué la victoire de François Fillon. "Toutes mes félicitations à François Fillon pour cette magnifique victoire, sans appel, sur un projet exigeant, et qui doit le rester".

21h19

Devant une salle de la Maison de la Chimie surpeuplée et aux cris "Fillon président" de militants chauffés à blanc, le député de Paris à pris la parole.

"La victoire me revient et c'est une victoire de fond bâtie sur des convictions. Depuis trois ans je trace ma route à l'écoute des Français avec mon projet, avec mes valeurs".

"La France veut la vérité. Ce quinquennat qui s'achève a été pathétique et il faut y mettre un terme et repartir de l'avant".

"J'aurais besoin de tout le monde. Et ce soir j'ai une pensée particulièrement pour Nicolas Sarkozy. Et j'adresse à Alain Juppé un message d'amitié, d'estime et de respect".

"Je tends la main à tous ceux qui veulent servir notre pays. Mon succès, je le mets en partage".

"Les électeurs de la droite et du centre ont trouvé dans ma démarche les valeurs françaises et je les défendrais".

"L'avenir nous attend et nous avons en main tous les atouts pour être une nation souveraine et en tête de l'Europe".

"J'ai le devoir de redonner confiance aux Français et aux Françaises. Et je ne vois dans leurs yeux ni lâcheté ni résignation mais une force extraordinaire".

"La gauche c'est l'échec et l'extrême-droite c'est la faillite".

"Si le peuple français me fait confiance, je tiendrais ma charge avec dignité".

21h08

Nouvelle actualisation des résultats partiels officiels: sur 7.177 bureaux dépouillés, François Fillon est à 67,8% des suffrages et Alain Juppé à 32,2%.

21h05

Alain Juppé a pris la parole devant ses militants réunis à son QG de campagne pour admettre sa défaite.

"Je voudrais remercier les Françaises et les Français qui m'ont apporté leurs suffrages même si le résultat n'est pas à la hauteur de mes espérances".

"Je félicite François Fillon pour sa large victoire (..) Je lui apporte dès ce soir mon soutien comme je m'y étais engagé et lui souhaite bonne chance pour la campagne présidentielle et la victoire en mai prochain".

"Je vais me consacrer pleinement désormais à mon poste de maire de Bordeaux".

21h

Yves Jégo, député UDI, a lancé un appel à François Bayrou sur RTL "sois raisonnable François, ne sois pas candidat".

20h57

Nouvelle actualisation des résultats partiels officiels: sur 6.278 bureaux dépouillés, François Fillon est à 68% des suffrages et Alain Juppé à 32%.

20h56

"François Fillon est un très bon adversaire pour le Front national" a fait savoir Florian Philippot sur RTL. Et d'ajouter: "le programme de Fillon, c'est un décalque de ce veut la Troika et qui n'a pas marché".

20h53

Nouvelle actualisation des résultats partiels officiels: sur 5.307 bureaux dépouillés, François Fillon est à 68,4% des suffrages et Alain Juppé à 31,6%.

20h51

Nicolas Sarkozy a produit un communiqué de presse pour féliciter François Fillion, "pour sa victoire de ce soir et lui souhaite bonne chance pour le combat politique qui l'attend". Et d'ajouter qu'il "avait une pensée amicale pour Alain Juppé qui a défendu avec conviction ses idées". 

20h47

Selon un responsable de Ouest-France citant des informations de France 2, Manuel Valls pourrait démissionner prochainement de son poste de Premier ministre et serait remplacé par Bernard Cazeneuve. 

20h45

"Plus que jamais François Fillon porte l'espérance de l'alternance, une immense responsabilité pèse sur ses épaules" a estimé Eric Ciotti sur Europe 1. Et d'ajouter: "j'appelle à l'unité et au rassemblement sans condition derrière".

20h43

Jean-François Coppé félicite Fillon pour sa victoire et se dit "à la disposition" de son ancien rival pour la présidence de l'UMP, devenue LR.

20h39

Nouvelle actualisation des résultats partiels officiels: sur 4.156 bureaux dépouillés, François Fillon est à 68,6% des suffrages et Alain Juppé à 31,4%.

La tendance se confirme donc alors que les bulletins de plus de 1.000 bureaux ont été décomptés depuis les premiers chiffres communiqués. Il reste toutefois encore plus de 6.000 centre de vote qui n'ont pas remonté leurs résultats.

20h37

"L'élection n'est pas gagnée, la gauche n'est pas morte", tempère Hervé Mariton, député de la Drôme soutenant Alain Juppé alors que de nombreux ténors de la droite parlent déjà de la présidentielle de 2017 comme si elle était gagnée d'avance. Puis d'expliquer: "il y a l'énigme Macron et le FN très fort".

20h33

Mise à jour des résultats partiels: François Fillon est à 68,6% (527.836 voix) et Alain Juppé à 31,4% (241.699). Un total de 2.999 bureaux seulement ont été dépouillés à cette heure, sur 10.228 et ces résultats sont donc destinés à évoluer au fil de la soirée.

20h29

Explosion de joie au QG de François Fillon à l'annonce des résultats. Si ceux-ci sont très partiels, au premier tour de dimanche dernier ils s'étaient confirmés tout au long de la soirée. D'autant que l'avance du député de Paris sur son rival semble sans appel.

20h25

Anne Levade prend la parole. La patronne, avec Thierry Solère, de l'organisation de la primaire annonce 69,5% de suffrages recueillis par François Fillon sur les 2.121 premiers bureaux de vote dépouillés à ce stade (sur 10.228). 

20h24

Sur Twitter c'est le sujet "QG de Fillon" qui est l'un des plus discuté, partagé ou commenté du moment. Loin devant tout hashtag concernant la primaire en elle-même, hormis celui de "radio Londres" sur lequel les internautes s'adonnent à des pronostics sur les résultats.

20h18

Nicolas Sarkozy serait parti en "vacances" selon des indiscrétions. Ce qui éloigne l'hypothèse d'une photo avec les sept candidats ayant participé à la primaire dès ce dimanche soir. Le cliché ne devrait rassembler qu'Alain Juppé, qui serait battu, et François Fillon et devrait être pris au siège de la Haute autorité qui a chapoté le scrutin.

20h16

Alors que les premiers résultats partiels n'ont pas encore été rendus publics par la Haute autorité qui chapeaute la primaire, les indiscrétions venant des bureaux de vote répartis un peu partout en France semblent indiquer que François Fillon sera bien celui qui sera officiellement investit par la droite pour l'élection présidentielle de 2017. La question qui se pose, dans l'entourage des candidats notamment, est désormais celle du résultat. Et du déroulé de la soirée: assistera-t-on à une "photo de famille" entre Alain Juppé et François Fillon dès ce soir, ce qui semble probable, voire les éliminés du premier tour? Et où sera-t-elle organisée?

20h13

Les sondages de sortie des urnes donnent François Fillon vainqueur de la primaire de la droite. Selon Odoxa et Opinion Way, le député de Paris l'emporterait avec 60% des suffrages contre 40% pour Alain Juppé.

20h09

Alain Juppé est arrivé à son QG de campagne, avec environ une heure de retard sur le planning prévu. Sur place, l'ambiance est morose est les militants, qui ont voulu y croire jusqu'au bout, ne se font désormais plus guère d'illusion.

20h04

A son tour, le favori et vainqueur très potentiel François Fillon est parti vers la Maison de la Chimie, son QG de Campagne. Il devrait se retirer avec ses équipes pour suivre les résultats.  

20h02

Alain Juppé et son épouse Isabelle ont quitté leur domicile familial à Paris pour rejoindre le QG de campagne du maire de Bordeaux. Soit une heure plus tard que ce qui était prévu initialement. 

20h00

Selon les proches des deux candidats, quel que soit les résultats du second tour de la primaire de la droite, les deux hommes devraient se rejoindre pour faire une photo de famille pour illustrer l'unité de la droite après une campagne où les échanges entre les candidats ont été parfois tendus.

19h57

"La gauche ne gagnera pas en promettant uniquement de faire +moins pire+ que Fillon. Elle doit vite se rassembler et affirmer ses valeurs!", a martelé sur Twitter l'élu socialiste parisien Bruno Julliard.

19h51

Soutien d'Alain Juppé, Benoist Apparu se dit "inquiet mais toujours souriant" avant les résultats du second tour de la primaire.

19h48

Très mauvais signe pour le maire de Bordeaux: les principaux soutiens politiques d'Alain Juppé, à l'image de Jean-Pierre Raffarin, ont quitté le QG parisien de leur candidat. 

19h46

Selon trois instituts de sondage (Harris, Elabe et OpinionWay), il n'y aura pas de surprise ce soir: François Fillon devrait confirmer son avance, voire maintenir un écart conséquent. Odoxa annonce même un score fleuve pour le député de Paris à 63% des suffrages, et Juppé à 37%.

19h39

Devant une nuée de caméra, l'ancienne égérie de la Manif pour tous, Frigide Barjot a fait son arrivée au QG de campagne parisien de François Fillon. 

19h35

Premier résultats du second tour de la primaire de la droite et du centre à tomber: la Guyane. Alain Juppé l'emporte avec 54,04% des voix contre 45,96% pour François Fillon. Environ 1.400 personnes s'y sont déplacés. Au premier tour le maire Bordeaux avait recueillit 47,2% des suffrages et son adversaire 20%.

19h26

Selon le journaliste de LCI Renaud Pila, la primaire de la droite a permis aux Républicains d'engranger pas moins de 17 millions d'euros. Une belle opération financière quant on sait qu'elle a coûté 8 millions d'euros selon Thierry Solère.

19h21

Toujours selon le sondage Elabe dévoilé par BFMTV, les électeurs de gauche représentent 15% des personnes qui se sont déplacées pour voter au second tour de la primaire de la droite. C'est exactement le même chiffre qu'au premier tour.

19h17

La participation a été en hausse dans la capitale, selon Jean-Jacques Giannesini, qui organise les primaires à Paris. Interrogé par Le Parisien, il a déclaré: "globalement, on est entre 10 et 15 % de participation de plus que dimanche dernier. Mais cette progression est surtout marquée dans les arrondissements de l'ouest de la capitale". 

19h13

La participation au second tour de la primaire de ce dimanche devrait être comprise entre 4,2 et 4,6 millions de votants, selon une estimation de l'institut Elabe pour BFMTV dévoilée à l'instant. C'est peu ou prou équivalent, voire même mieux, que dimanche dernier.

19h04

A 19h, c'est également le vote électronique des Français de l'étranger, inscrits à la primaire de la droite, qui a pris fin. Environ 60.000 d'entre eux avaient participé au premier tour et s'étaient massivement exprimés pour Alain Juppé (45,7%) devant François Fillon (37,3).

19h00

C'est fini, les bureaux de vote sont officiellement fermés et les retardataires trouvent porte close. Ceux ayant toutefois franchit le pas de la porte, ou intégré la file d'attente, avant l'heure fatidique pourront bien participer, comme le veut le code électoral.

Les premiers résultats, très partiels, sont attendus à partir de 20h30. Des mises à jour tous les quart d'heure seront effectuées par la Haute autorité, et à suivre dans ce direct.

18h53

Alors que la participation est en hausse supérieure à la moyenne nationale en Gironde (+5% à 7%, voir ci-dessous à 18h42), fief de Juppé, les fillonistes ne sont pas en reste et font même mieux avec +10% de votants à Sablé-sur-Sarthe, bastion du député de Paris.

Il reste maintenant moins de 10 minutes avant la fermeture des bureaux.

18h45

Plus que 15 minutes avant la fermeture des bureaux de vote. Cette fois, contrairement à dimanche dernier, les files d'attente ne devraient pas trop retarder la fermeture des derniers bureaux et les opérations de dépouillement, malgré une participation qui reste en hausse (+4,5% à 17h).

Les premiers résultats devraient ainsi commencer à être rendus publics au fil des opérations de comptage à partir de 20h30.

18h42

Est-ce un signe? En Gironde, le fief d'Alain Juppé, où il a réalisé quelques-uns de ses meilleurs résultats dimanche dernier, la participation est en hausse de 5 à 7%, soit plus que la moyenne nationale  (+4,5% à 17h, a annoncé Thierry Solère). Reste à savoir si ce sursaut sera suffisant pour combler les 15 points de retard qu'avait le maire de Bordeaux au soir du premier tour...

18h32

Deux signalements pour des irrégularités des opérations de vote de ce dimanche auraient été déposés à la Haute autorité par l'équipe d'Alain Juppé, selon Mediapart.

Le premier concernerait un bureau de Montauban (Tarn-et-Garonne) où seuls des bulletins au nom de François Fillon étaient disponibles. Le second vise le président d'un bureau de Pantin (Seine-Saint-Denis) qui aurait demandé aux participants pour qui ils allaient voter.

18h24

A 17h, la participation est toujours en hausse par rapport à dimanche dernier.

Thierry Solère, patron de l'organisation de la primaire, vient ainsi d'annoncer que 2.926.425 votants ont été décomptés à 17h, contre 2.806.703 dimanche dernier à la même heure, soit une augmentation de 4,5% de participation. Ces chiffres concernent tous deux 78% des 10.228 bureaux.

18h22

Les sarkozystes les plus fervents continuent à soutenir leur champion. Sur Twitter, certains ont ainsi partagé des photos de bulletin de vote au nom de l'ancien président qu'ils auraient glissé dans l'urne ce dimanche. Un hommage qui revient à ne pas faire de choix: Nicolas Sarkozy ayant été éliminé dimanche dernier, ceux-ci seront décomptés au titre des "blancs ou nuls".

18h04

Selon Google Trends, François Fillon est le candidat le plus recherché dans le plus célèbre moteur de recherche dans l'ensemble des régions françaises. 

17h42

Selon un sondage diffusé par la RTBF, le média belge donne la victoire à François Fillon avec 61% des suffrages contre 39% à Alain Juppé.

17h22

En déplacement à La Réunion, Marine le Pen a décidé de porter le fer contre François Fillon, favori au seconde tour de la primaire de la droite. "Fillon a choisi Frédéric Mitterrand comme ministre et l'a gardé après les polémiques sur sa vie sexuelle" a tweeté la président du FN. Et d'ajouter: "au pouvoir, Fillon a été incapable de lutter contre l'islamisme et de rétablir la sécurité".

16h49

Instant amusant. Un électeur de Plonéis, près de Quimper dans le Finistère, a réglé ses deux euros nécessaires pour participer au second tour de la primaire à droite avec un gobelet rempli de 200 pièces de 1 centime d'euros! Selon le journal Le Télégramme qui révèle "l'affaire", l'homme n'en serait pas à son coup d'essai et aurait fait de même au premier tour. 

16h31

"Électeurs de droite, ne vous laissez pas voler votre primaire par les électeurs de gauche!", a mis en garde Pierre Lellouche, député de la 1ère circonscription de Paris. "Après l'ancien maire du 9e , un ancien conseiller municipal socialiste croisé dans un autre bureau de vote (...) La Primaire ouverte de la Droite et du Centre est tellement ouverte qu'elle prend des allures de Primaire de Gauche. (...) Électeurs de Droite et du Centre ne vous laissez pas voler votre primaire!", s'est-il enflammé sur Twitter

16h10

Proche de François Fillon et chantre du rapprochement avec la Russie de Vladimir Poutine, Thierry Mariani s'est moqué des électeurs de gauche qui participent à la primaire de la droite. "Merci aux électeurs de Gauche qui participent à nos #Primaires: aucun impact sur le résultat mais leur 2€ financeront nos présidentielles" a raillé le député sur Twitter

15h49

Invité de France 3, Pierre Laurent a donné son avis sur le programme de François Fillon: "quand on dit d'un côté, on va supprimer 500.000 fonctionnaires, alors qu'on sait qu'une grande partie travaille dans les hôpitaux et que de l'autre on dit qu'il va falloir continuer à dérembourser les médicaments, laisser aux assurances privées une grande part de la sécurité, ce programme-là, c'est la mort de la Sécurité sociale".

15h30

Président par intérim des Républicains, Laurent Wauquiez ne serait pas contre le rester après la primaire, comme il l'a souligné au JDD. "J'aime ce que je fais. Un parti, c'est très beau. Voir des gens d'horizons très différents unis par la même vision de la France, c'est profondément touchant. Mais ma force, c'est ma liberté. Je ne cherche pas de poste gouvernemental en 2017. Je ne suis pas là pour faire des petites négociations d'arrière-boutique", a-t-il lancé.

15h12

Valérie Boyer ne décolère pas. Sur Twitter, ce soutien de François Fillon s'est emporté contre les électeurs de gauche qui participent au vote ce dimanche. "Comment peut-on se dire "de gauche" et signer une charte des valeurs de droite? Où est passée l'honnêteté intellectuelle?".

15h03

Le manque de bulletins dans certains bureaux de vote au premier tour de la primaire va-t-il se reproduire? Non, assure Thierry Solère. "Nous avons réimprimé en grand nombre. Tout est mis en œuvre pour accueillir de la meilleure manière possible les Français qui se déplacent" a-t-il expliqué sur LCI.

14h47

Les deux candidats vo nt se reposer en famille cet après-midi avant de rejoindre leur QG parisien respectifs en début de soirée. "On va regarder un vieux film, moi je vais lire", a expliqué la compagne de François Fillon, Pénélope. 

14h36

Philippe Martinez a prévenu ce dimanche sur France Inter que "la mobilisation sera d'actualité" si le programme de la droite en matière sociale devait être appliqué, assurant qu'il était "contesté par les Français". "Les gens aujourd'hui s'expriment plus pour un rejet de ce qui existe que pour une perspective" a analysé le secrétaire général de la CGT.

14h19

A Sablé-sur-Sarthe, plus de 1.600 personnes avaient déjà voté à midi, selon un journaliste de BFMTV. Soit plusieurs centaines de votants en plus par rapport à dimanche dernier. Une bonne nouvelle en perspective pour François Fillon qui avait enregistré 91% des suffrages dans cette ville.

14h13

Autre enjeu de ce second tour, la participation. Thierry Solère a annoncé une hausse entre 10 et 15% du nombre de votants, ce que semble prouvé les chiffres en région. En Haute-Garonne, 35.365 votants ont été enregistré à midi, soit 11% de participation en plus par rapport au premier tour. Toutefois, on peut noter que dans certaines villes, comme Lille, la participation a faibli par rapport au premier tour. 

14h02

Après le point de midi sur la participation, plus de 1,27 million de votants à la mi-journée annoncé par Thierry Solère sur BFMTV, la prochaine communication est prévue à 17h. 

13h53

Dans le fief sarthois de François Fillon, une affiche donne rendez-vous pour suivre les résultats du second tour de la primaire à Paris au pub... "Elysée". Humour ou présomption? Reste à savoir si le sort des urnes ne jouera pas un tour aux troupes du député de Paris. 

13h32

Si la participation est en hausse pour ce second tour par rapport à dimanche dernier, les opérations de vote ont été plus fluides dans la plupart des bureaux. A Paris comme ailleurs, alors qu'il fallait patienter plusieurs dizaines de minutes la semaine dernière et que le files d'attente s'allongeaient à mesure que l'heure avançait, les queues sont plus courtes ce dimanche. Certains s'interrogent ainsi sur le nombre total de participants à la fin de la journée: la participation en hausse se confirmera-t-elle cet après-midi?

13h21

Autre précision annoncée par Thierry Solère sur Europe 1: c'est le vainqueur de la primaire, donc François Fillon ou Alain Juppé, qui désignera l'équipe chargée de diriger le parti Les Républicains en vue de la présidentielle de 2017, afin d'éviter les divisions.

Le succès de participation de la primaire est également synonyme de réussite financière, a-t-il acquiescé. Ainsi le solde des sommes encaissées lors des deux tours, qui pourrait dépasser les 16 millions d'euros, sera alloué à la campagne présidentielle. Une jolie cagnotte, même si les 8 millions de coût d'organisation des deux dimanches de vote seront déduits.

12h59

Au micro d'Europe 1, Dominique de Villepin a estimeéà propos de la primaire que "les illusions de la conquête du pouvoir" conduisent à "des déceptions". "La démocratie est dangereusement mise en cause en France par ce schéma illusion-déception, il faut en sortir". L'ex-Premier ministre a demandé au gagnant de la primaire "de la générosité, de l'ouverture". 

12h51

Alors qu'il s'est montré très discret lors de son vote au second tour de la primaire de la droite et du centre, Alain Jupé s'est fendu d'un tweet surprenant: "grand soleil à Bordeaux. Et les Bordelais toujours aussi chaleureux. Soleil dans le cœur!", accompagné d'un smiley représentant un visage souriant avec des cœurs à la place des yeux. 

12h37

Thierry Solère, le "monsieur primaire" de la droite et du centre, a précisé que, à midi, la participation était en hausse de 13% par rapport à la semaine dernière. Elle s'élevait à plus de 1.270.000 votants sur 67% des bureaux.

12h35

La participation à 12h est en hausse par rapport au premier tour de la primaire de la droite. Thierry Solère a indiqué sur BFMTV que, selon les résultats de 64% des bureaux, 1.217.000 personnes se sont déplacés ce matin pour glisser leurs bulletins dans l'urne. Soit une hausse de près de 10% par rapport à la semaine dernière. 

12h24

Comme dimanche 20, l'affluence dans les bureaux de vote de la primaire de la droite est assez importante. Toutefois, expérience oblige, les bénévoles qui tiennent ces lieux de vote sont mieux organisés et l'attente pour voter semble moins longue que la semaine dernière. 

12h12

Alors que la journée devait être réservée à l'actualité de la droite avec le second tour de la primaire entre Alain Juppé et François Fillon, les propos de Manuel Valls dans le JDD font également beaucoup réagir. "Chacun doit mener ses réflexions en responsabilité. Je prendrai ma décision en conscience. Quoi qu'il arrive, le sens de l'État m'animera toujours", a indiqué le Premier ministre au sujet d'une éventuelle participation à la primaire de la gauche, face à François Hollande. Et d'insister: "j'ai des rapports de respect, d'amitié, et de loyauté avec le Président. Mais la loyauté n'exclut pas la franchise. Force est de constater qu'au cours de ces dernières semaines, le contexte a changé. La parution du livre de confidences a créé un profond désarroi à gauche. Comme chef de la majorité, ma responsabilité est donc de tenir compte de ce climat".

12h05

Alors qu'Alain Juppé et François Fillon ont passé la semaine de l'entre-deux tours à tenter de montrer les différences entre leurs deux programmes, Jean-Luc Mélenchon a renvoyé les deux hommes dos-à-dos. "Aujourd'hui, pour les votants à la #primaire, un choix difficile à faire entre politique des riches et politique des riches. #Fillon #Juppé", a tweeté le candidat de la France insoumise à l'élection présidentielle. 

11h46

Après Nicolas Sarkozy, qui a ouvert le bal dès 8h15, les deux candidats Alain Juppé et François Fillon, Nathalie Kosciusko-Morizet, Bruno Le Maire, Valérie Pécresse ou encore Thierry Solère, de nombreux ténors de la droite ont déjà voté pour le second tour de cette primaire.

Parmi les candidats éliminés au premier tour il ne reste plus que Jean-Frédéric Poisson et Jean-François Copé qui n'ont pas encore participé.

11h37

Thierry Solère, patron de l'organisation de la primaire de la droite, s'est exprimé ce dimanche sur Europe 1  à propos de la participation attendue pour le second tour de ce dimanche. "Les sondeurs nous disent qu'elle sera à peu près similaire" aux 4,3 millions de votants de dimanche 20, a-t-il dit alors que certaines enquêtes pronostiquaient qu'elle pourrait s'améliorer encore pour aller jusqu'à 5 millions.

11h23

Bruno Le Maire a lui aussi voté à l'instant à Evreux (Eure). Soutien déclaré de François Fillon, le candidat qui entendait incarner le renouveau avant son élimination au premier tour, dont il est arrivé en cinquième position, s'est attardé pour saluer les électeurs présents puis parler aux journalistes.

"Je souhaite la victoire de François Fillon et je me suis engagé pour", a-t-il déclaré, appelant à une participation forte. Puis de souligner: "le plus important ce soir c'est le rassemblement" en vue de 2017 et après une campagne pour la primaire qui a été d'une certaine manière violente, notamment contre un Alain Juppé rebaptisé "Ali Juppé" par des détracteurs qui l'accusent de proximité avec des salafistes.

11h16

Pénélope Fillon, la femme du député de Paris, vient de voter dans le bureau de Sablé-sur-Sarthe où elle est inscrite. Elle est par ailleurs conseillère municipale du village de Solesmes, en périphérie de Sablé-sur-Sarthe, depuis 2014.

11h11

Les sondages réalisés durant l'entre-deux tours de la primaire de la droite ont confirmé le coup de massue sur le scrutin que représentent les 44% des voix réunies par François Fillon dimanche dernier. Les études créditent ainsi le député de Paris de 60% et jusqu'à 65% des suffrages au soir de ce dimanche, contre 35 à 40% pour le maire de Bordeaux.

Les premiers résultats seront disponibles à partir de 20h30. Il ne s'agira dans un premier temps que de tendances à prendre avec beaucoup de précautions puisque correspondant aux premiers bureaux de vote dépouillés, par définition les plus petits, et donc pas forcément représentatifs.

10h49

Ambiance pour le moins tendue, du côté d'Alain Juppé. Le maire de Bordeaux a ainsi évoqué ce dimanche matin, alors qu'il votait, les "calomnies" qui l'ont visé entre les deux tours, et même une "campagne dégueulasse". Il faisait probablement ici référence aux diffamateurs qui le surnomment "Ali Juppé" et l'accusent à tort de proximité avec des islamistes.

10h42

Les ténors de la droite sont matinaux, pour ce second dimanche de vote. Nathalie Kosciusko-Morizet ainsi que Valérie Pécresse ont ainsi déjà participé, respectivement à Paris, dans le IVe arrondissement, et à Versailles.

"Une élection c'est toujours plein de surprises, il faut faire son maximum et tenter de convaincre jusqu'au bout", a déclaré à cette occasion NKM, cheffe de file de l'opposition parisienne, qui soutien Alain Juppé.

10h38

Alain Juppé, tendu, qui a même évoqué une campagne de "calomnies" contre lui entre les deux tours, a également voté.

10h26

"Il y avait beaucoup de monde la semaine dernière, c'est pour ça que je suis venu plus tôt aujourd'hui". A Bordeaux, Alain Juppé fait la conversation avec les autres votants qui attendent leur tour pour glisser leur bulletin dans l'urne.

Simultanément, François Fillon a lui pu voter. Après quelques courtes minutes de queue, le député de Paris a participé à ce second tour de la primaire de la droite dont il est le grand favori.

10h23

François Fillon est lui aussi arrivé dans son bureau de vote situé dans la très chic mairie du VIIe arrondissement de Paris. Il fait lui aussi la queue, comme tout un chacun.

10h21

Alain Juppé est arrivé à son bureau de vote. A Bordeaux, dont il est maire, le challenger de ce second tour s'est patiemment placé dans la file d'attente, en compagnie de sa femme, pour pouvoir glisser son bulletin.

"C'est une belle journée qui commence", s'est-il contenté de déclarer. 

10h12

Nicolas Sarkozy a déjà voté.

Dès 8h15 ce matin, soit pratiquement à l'ouverture des bureaux, l'ancien président éliminé surprise au premier tour a glissé son bulletin dans l'urne très discrètement, presque anonymement, sans s'éterniser sur place.

9h31

Le direct reprend sur FranceSoir.fr.

Les bureaux de vote pour le second tour de la primaire de la droite sont ouverts depuis ce dimanche matin 8h.

Les opérations de vote commencent en douceur, avec déjà des électeurs présents en nombre, mais pas encore de congestion telle que celle constatée la semaine dernière.

19h48

Les militants communistes se sont prononcés ce samedi à 53,6 % en faveur d’un soutien à Jean-Luc Mélenchon à l’élection présidentielle de 2017, contre 46,4 % qui lui préféraient une candidature indépendante, a annoncé la direction du PCF. A la présidentielle de 2017, il devra affronter celui qui sortira vainqueur du second tour de la primaire de droite, Alain Juppé ou François Fillon. 

19h24

La plateforme de vote en ligne pour les Français de l'étranger inscrits à la primaire de la droite est ouverte depuis 19h. Environ 60.000 personnes avaient participé au premier tour par ce moyen de vote, uniquement réservé aux expatriés. Ils avaient voté à 45,5% pour Alain Juppé contre 37,3% pour François Fillon. 

19h02

Soutien inattendu pour Alain Juppé. En effet, le maire de Bordeaux a reçu les éloges de Christine Taubira. "Je trouve qu'il a vraiment de la hauteur et moi je le considère comme un homme d'État..." a fait savoir l'ancienne Garde des Sceaux. Et d'ajouter "je suis persuadée qu'il a des valeurs, et des valeurs républicaines qui se raréfient dans le parti auquel il appartient".

18h35

Que cela soit Alain Juppé ou François Fillon qui remporte la primaire de la droite, le vainqueur devra affronter Sylvia Pinel à l'élection présidentielle de 2017. L’ancienne ministre du Logement et présidente du PRG a annoncé ce samedi qu’elle serait candidate à la présidentielle, sans passer par la case primaire de gauche. Ancienne ministre du Logement, elle avait quitté le gouvernement Valls en février 2016, remplacée par Emmauelle Cosse.

18h16

François Fillon doit beaucoup à Patrick Stefanini, son directeur de campagne. L'homme, qui épaulait déjà Jacques Chirac en 1995, a une réputation de collaborateur fidèle et enchaîne les campagnes victorieuses. Lire son portrait en cliquant ici.

18h

Selon Gilles Boyer, l'un des plus proches lieutenants d'Alain Juppé, plus de 200.000 personnes ont cherché à trouver leur bureau de vote pour la primaire de la droite et du centre sur le site primaire2016.com depuis vendredi 25.

17h39

Juppé le libéral-social face à Fillon le libéral-conservateur, le match de ce second tour est bien plus qu'une opposition de style. Les deux hommes ont ainsi une approche et une vision différentes dans bien des domaines.

Immigration, fiscalité, famille...: les programmes des deux anciens Premier-ministres décortiqués par FranceSoir.fr à lire en cliquant ici

16h51

Après les derniers meetings des deux candidats, vendredi soir, la campagne est désormais officiellement close depuis ce samedi matin. Un sondage publié ce samedi matin annonce que près de cinq millions de Français pourraient participer au vote, ce qui serait soit encore mieux que le succès du premier tour (4,3 millions)

Où, quand et comment participer? Lire en cliquant ici notre article détaillant les modalités du vote pour le second tour

16h33

Depuis la mi-journée l'Outre-mer vote pour le second tour de la primaire de la droite. La Guyane a ouvert le bal, à midi pile, heure de Paris.

Les Français de l'étranger pourront voter par voie électronique à partir de 19h ce samedi soir, et jusqu'à dimanche 19h également, heure française.

 

Qui représentera le parti Les Républicains, et donc la droite, à la présidentielle de 2017? Après le succès du premier tour de dimanche 20 auquel ont participé près de 4,3 millions d'électeurs, au moins autant de participants, voire plus selon certains sondages, sont attendus entre ce samedi 26 et dimanche 27 pour arbitrer le match entre Alain Juppé et François Fillon. C'est ce dernier qui est (archi) favori, après son score tout aussi canon que surprise du premier tour de cette primaire.

Avec 44,1% des suffrages, le député de Paris a viré largement en tête du premier dimanche de vote. Et engrangé depuis les soutiens, dont celui de Nicolas Sarkozy. Eliminé puisque n'ayant recueilli que 20,7% des voix, l'ancien président qui aspirait à le redevenir a ainsi annoncé qu'il votera pour celui qui a été son Premier ministre durant cinq ans.

Un sondage publié ce samedi matin accorde ainsi plus de 60% des intentions de vote à François Fillon. Et, après un débat d'entre deux tours lors duquel Alain Juppé a été dominé par son rival, le député de Paris semble intouchable. A moins qu'une nouvelle surprise, promise par le maire de Bordeaux le soir du premier tour, ne vienne à nouveau chambouler les pronostics des sondeurs et des médias?

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :


Qui d'Alain Juppé ou de François Fillon représentera LR à la présidentielle de 2017?

Commentaires

-