Direct- remaniement ministériel: découvrez le nouveau gouvernement Philippe

Direct- remaniement ministériel: découvrez le nouveau gouvernement Philippe

Publié le :

Mardi 16 Octobre 2018 - 08:51

Mise à jour :

Mardi 16 Octobre 2018 - 13:02
© GERARD JULIEN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le nouveau gouvernement d'Edouard Philippe a été annoncé ce mardi par voie de communiqué. Le nouveau casting ministériel fait évoluer le gouvernement plus au centre. Suivez ce remaniement en direct avec France-Soir dans cet article, mis à jour au fil des événements.

Jour-J pour le remaniement ministériel tant attendu depuis la démission fracassante de Gérard Collomb le 2 octobre dernier.

Après deux semaines de tractations musclées, qui ont mis en lumière l'existence de divergences entre Emmanuel Macron et Edouard Philippe, le nouveau gouvernement a été présenté ce mardi 16 dans la matinée.

C'est la fin de ce direct, merci de l'avoir suivi sur FranceSoir.

L'Elysée a donc procédé ce mardi au premier remaniement d'ampleur du quinquennat avec huit nouveaux membres et plusieurs "promotions" dont Christophe Castaner à l'Intérieur. Vous pouvez retrouvez ci-dessous l'ensemble des annonces de la matinée.

Mise à jour à 12h43: A peine nommé, déjà sur le terrain. Christophe Castaner et son secrétaire d'Etat Laurent Nunez sont arrivés au commissariat des Lilas dans le cadre d'une visite après la mort d’un adolescent des suites d’une rixe entre deux bandes dans la nuit de samedi à dimanche.

Mise à jour à 12h32: Après avoir déploré "l'affaiblissement du président" ces derniers mois, l'opposition a dénoncé l'absence d'ambition de ce remaniement. "Tout ça pour ça. À quand un changement de politique?", a réagi Laurence Sailliet, porte-parole des Républicains.

Mise à jour à 12h19: Passation de pouvoir en cours au ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation entre Stéphane Travert et Didier Guillaume.

Mise à jour à 12h13: Selon le maire RN de Fréjus David Rachline, "Castaner à l'Intérieur, c'est aussi la certitude de rapatrier en France les islamistes partis en Syrie, qui seront entretenus avec votre argent avant de bénéficier du laxisme de nos dirigeants incapables de nous protéger de la menace islamiste! Le loup dans la bergerie!".

Mise à jour à 12h08: "Castaner bashing" toujours avec le communiqué de Génération.s de Benoît Hamon. "Emmanuel Macron a cédé aux pires petites pratiques du vieux monde en cédant au chantage d'un de ses ministres: le chef de l'Etat a cédé face au chef du parti LREM. La France devait être gouvernée par un pouvoir jupitérien, elle l'est par les caprices castanériens!", s'est amusé le porte-parole du mouvement, Mehdi Ouraoui.

Mise à jour à 12h03: "Castaner ministre de l'Intérieur... On parle du même qui pensait que Benalla était bagagiste dans le bus des bleus lors de la descente Champs-Élysées", a raillé le PCF sur son compte Twitter.

Mise à jour à 11h57: Le changement dans l'ordre protocolaire du gouvernement fait grincer des dents dans l'opposition. "Ce remaniement est celui de l'abaissement du ministre de l'intérieur de la 2ème à la ... 11ème place dans l'ordre protocolaire! En pleine menace terroriste, Macron relègue la sécurité des Français au plus bas de la hiérarchie gouvernementale", a tweeté Eric Ciotti.

Mise à jour à 11h49: Gabriel Attal sera bien en charge du Service national universel (SNU) en tant que secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Education nationale et de la Jeunesse. Ce dispositif est une des grandes promesses de campagnes d'Emmanuel Macron, pour en savoir plus sur le SNU, cliquez-ici.

Mise à jour à 11h45: Plus jeune secrétaire d’Etat jamais nommé avec ses 29 ans, Gabriel Attal n'a pas laissé que des amis en partant du PS à l'image d'un tweet de Marylise Lebranchu. "Gabriel Attal pur produit du carriérisme politique trouvait tellement dur de ne pas être ministre avant 30 ans, ouf il est secrétaire d’Etat", a écrit l'ancienne ministre de François Hollande.

Mise à jour à 11h38: Marlène Schiappa s'est satisfait sur Twitter de l'élargissement de son portefeuille ministériel: "Merci au président Emmanuel Macron et Edouard Philippe de me renouveler leur confiance pour porter la grande cause du quinquennat: l’égalité femmes hommes. La lutte contre toutes les discriminations s’ajoute à mes missions. Le travail collectif au service du pays continue!".

Mise à jour à 11h31: Les réactions à la nomination de Christophe Castaner à la place Beauvau se multiplient. "Tout ça pour ça... Avec Christophe Castaner à l’Intérieur, je ne suis pas rassurée pour la sécurité des Français, ni pour la défense de laïcité et la lutte contre le communautarisme islamique...", a notamment tweeté la porte-parole des Républicains Lydia Guirous.

Mise à jour à 11h26: Après une rapide passation de pouvoir place Beauvau, le nouveau tandem de l'Intérieur, Christophe Castaner et Laurent Nunez ont pris le chemin des Lilas pour se rendre dans le quartier où un jeune homme de 12 ans est mort dimanche dans une rixe. Ils se rendront ensuite aux Fosses et à Argenteuil, dans le Val-d'Oise.

Mise à jour à 11h07: Au cours de sa passation de pouvoir avec Edouard Philippe, Christophe Castaner a promis une énergie "chaque jour, 24 heures sur 24, sans repos, sans perte de temps".

Mise à jour à 11h02: Comme le remarque Le Figaro, le nouvel ordre protocolaire du gouvernement place Christophe Castaner à la 11e place alors que Gérard Collomb était 2e derrière le Premier ministre.

Mise à jour à 10h55: Le nouveau ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, tout juste nommé, va se rendre dans l'après-midi aux Lilas selon LCI où un jeune adolescent de 12 ans a été tué lors d'une rixe entre bandes rivales dimanche 14.

Mise à jour à 10h51: Agnès Pannier-Runacher, directrice de la Compagnie des Alpes, succède à Delphine Gény-Stéphan au poste de secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances. Son portrait sur FranceSoir à lire ici.

Mise à jour à 10h42: La passation de pouvoir place Beauvau entre Edouard Philippe et Christophe Castaner aura lieu dans la matinée.

Mise à jour à 10h38: L'Elysée a fait savoir qu'Emmanuel Macron ne se rendrait pas dans l'Aude ce mardi mais "dans un second temps". Il s'agit de ne pas gêner l'intervention des secours. Le département a été touché par de très importantes inondations qui ont fait 11 morts et 3 disparus selon un dernier bilan.

Mise à jour à 10h34: Marine Le Pen a raillé la nomination de Christophe Castaner au poste de ministre de l'Intérieur. "Castaner à l'Intérieur: avec Emmanuel Macron, le pire est toujours sûr", a-t-elle expliqué sur Twitter.

Mise à jour à 10h29: Le domicile de Jean-Luc Mélenchon et le siège de la France insoumise à Paris est perquisitionné ce mardi matin dans le cadre de deux enquêtes préliminaires. Le leader a appelé ses militants à occuper le siège de LFI et de "résister" et de "s'opposer physiquement" à la perquisition.

Mise à jour à 10h26: Christophe Castaner quittera "dans les jours qui viennent" ses fonctions de délégué général de LREM, a-t-il annoncé lors de la passation de pourvoir avec Marc Fesneau qui devient ministre des Relations avec le Parlement.

Mise à jour à 10h19: Sur le plan comptable, la parité du gouvernement d'Edouard Philippe est respectée avec 17 femmes et 17 hommes. Pour autant, dans le détail, sur les 21 membres ayant rang de ministre, 11 sont des hommes et 10 sont des femmes et sur les 13 secrétaires d'Etat 6 hommes, 7 femmes. Avec Edouard Philippe, c'est un gouvernement avec 35 têtes d'affiches: 18 hommes et 17 femmes. 

Mise à jour à 10h06: Le président de la République a remanié le gouvernement pour constituer "une équipe renouvelée, dotée d'un second souffle, mais dont le mandat politique reste le même", a commenté l'Elysée. "Cette équipe gouvernementale va inscrire son action dans la continuité de la politique menée par le gouvernement et du calendrier des réformes pour les mois à venir", a ajouté la présidence.

Mise à jour à 10h01: Gabriel Attal, 29 ans et député LREM des Hauts-de-Seine, est entré au gouvernement au poste de secrétaire d'Etat auprès de Jean-Michel Blanquer. Il pourrait être en charge de la mise en place du Service national universel dont il est un fervent défenseur.

Mise à jour à 9h58: Jacqueline Gourault est comme annoncé nommée à la tête d'un grand ministère des Territoires avec Julien Denormandie et Sébastien Lecornu comme secrétaires d'Etat.

Mise à jour à 9h55: Après à peine un peu plus d'un an à la tête de la DGSI, l'ancien préfet Laurent Nunez devient secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner. Il aura une mission de coordination des différents services de l'Etat (police, gendarmerie et service de renseignement).

Mise à jour à 9h53: Emmanuelle Wargon, nommée secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, était auparavant directrice générale affaires publiques et communication chez Danone.

Mise à jour à 9h49: Belle prise de guerre pour le gouvernement, l'ancien socialiste Didier Guillaume qui arrive à l'Agriculture et à l'Alimentation. Cet ancien vallsiste a dirigé le groupe PS au Sénat de 2014 à 2018 mais s'était rapproché d'Emmanuel Macron dès la fin 2017. Il est l'un des signes de l'ouverture à gauche de l'Exécutif.

Mise à jour à 9h46: Les proches d'Emmanuel Macron sont plutôt récompensés de leur fidélité:

 - Christophe Castaner obtient le ministère régalien de l'Intérieur.

- Julien Denormandie prend du galon et pass de secrétaire d'Etat à ministre et voit son portefeuille élargi.

- Marlène Schiappa reste secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre mais se voit ajouter le portefeuille de la lutte contre les discriminations.

Mise à jour à 9h39: Les nouveaux entrants sont Franck Riester à la Culture, Didier Guillaume à l'Agriculture et à l'Alimentation, Marc Fesneau aux Relations avec le Parlement, Emmanuelle Wargon secrétaire d'Etat auprès de François de Rugy, Christelle Dubos secrétaire d'Etat auprès d'Agnès Buzyn, Agnès Pannier-Runacher secrétaire d'Etat auprès de Bruno Le Maire, Gabrile Attal secrétaire d'Etat auprès de Jean-Michel Blanquer et Laurent Nunez secrétaire d'Etat aurpsè du nouveau ministre de l'Intérieur Christophe Castaner.

Mise à jour à 9h38: le communiqué annonçant le nouveau visage du du gouvernement Philippe suite au remaniement de ce mardi

Mise à jour à 9h34: Le communiqué de l'Elysée est tombé: Jacques Mézard, Françoise Nyssen, Stéphane Travert et Delphine Gény-Stéphann quittent le gouvernement.

Mise à jour à 9h32: Les tractations pour ce remaniement entre le chef de l'Etat et le chef du gouvernement ont été musclées comme le rappelle notre article à lire ici. 

Mise à jour à 9h26: Selon les informations du Figaro, Delphine Gény-Stéphann, actuelle secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances pourrait également quitter le gouvernement.

Mise à jour à 9h21: Selon nos informations, l'entrée de Marc Fesneau au gouvernement et la "montée en grade" de Jacqueline Gourault devraient être les seules "prises de guerre" du MoDem selon des sources au sein du parti centriste.

Mise à jour à 9h18: La très probable nomination de Christophe Catasner à la place Beauvau fait déjà grincer des dents dans les rangs de l'opposition qui pointe la victoire d'un "caprice" du patron de la République en Marche.

Mise à jour à 9h13: Fidèle parmi les fidèles du président de la République, Christophe Castaner qui devrait hériter du poste prestigieux du ministère de l'Intérieur, doit être épaulé par "un expert", Laurent Nunez, actuel Directeur général de la Sécurité intérieure (DGSI) selon Europe 1.

Mise à jour à 9h11: Le MoDem devrait également voir sa vice-présidente Jacqueline Gourault, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Intérieur, remplacer Jacques Mézard à la Cohésion des territoires. Elle sera épaulée par deux secrétaires d'Etat, Sébastien Lecornu et Julien Denormandie.

Mise à jour à 9h05: Marc Fesneau, député MoDem depuis 1 an et 3 mois, devrait être nommé secrétaire d'Etat chargé des Relations avec le Parlement en remplacement de Christophe Castaner qui partirait place Beauvau.

Mise à jour à 9h01: Christophe Castaner sera bien nommé ministre de l'Intérieur selon plusieurs médias. Le (jusqu'ici) secrétaire d'Etat chargé des relations avec le Parlement et Délégué général de LREM a donc obtenu gain de cause, lui qui menaçait de démissionner s'il n'obtenait pas le poste.

Mise à jour à 8h52: Selon le journal Le Monde, l'annonce de la composition du nouveau gouvernement doit être annoncé ce matin, dans un communiqué.

Mise à jour à 8h45: Christophe Castaner, actuel Délégué général de La République en marche, devrait obtenir le portefeuille de l'Intérieur selon plusieurs médias.

La nouvelle équipe ministérielle devait initialement être connue lundi, selon plusieurs sources gouvernementales, mais les inondations qui ont endeuillé l'Aude ont conduit le Premier ministre Édouard Philippe à se rendre sur place, et à reporter d'au moins une journée toute annonce.

Si l'exécutif a récusé toute tension entre le président de la République, soucieux de promouvoir ses fidèles, et le Premier ministre, non membre de La République en marche et qui pousse des familiers du centre droit juppéiste dont il est issu, les entourages des deux hommes ont néanmoins reconnu "des discussions" entre eux.

Un temps évoquée, l'hypothèse d'une démission du gouvernement et d'un nouveau discours de politique générale d'Edouard Philippe devant l'Assemblée a été écartée en début de semaine dernière. Et l'annonce du remaniement reportée sans explication.

 

Le nouveau gouvernement d'Edouard Philippe doit être dévoilé ce mardi.


Commentaires

-