Dispute entre De Rugy et les Insoumis sur fond de selfies

Dispute entre De Rugy et les Insoumis sur fond de selfies

Publié le :

Jeudi 17 Mai 2018 - 14:46

Mise à jour :

Jeudi 17 Mai 2018 - 14:51
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Nouvelle querelle entre les députés insoumis et François de Rugy à l'Assemblée nationale. Le premier reprochait dans la nuit de mercredi à ce jeudi, l’inattention des seconds.

Il est de notoriété publique que les députés insoumis et le président de l'Assemblée nationale entretiennent des relations pour le moins tendues. Un nouvel exemple de cet inimitié a eu lieu dans la nuit de mercredi 16 à ce jeudi 17 dans le cadre de l'examen du projet de loi contre les violences sexuelles et sexistes porté par Marlène Schiappa.

Lors de l'examen d'un amendement, François De Rugy a rappelé à l'ordre Clémentine Autain, trouvant qu'elle ne suivait pas assez les débats alors qu'elle devait prendre la parole. "Il faut quand même suivre Mme Autain. Vous avez passé beaucoup de temps à prendre des photos de groupe. C'est bien sympathique mais dans l'hémicycle on est surtout là pour présenter les amendements qu'on a déposés", l'a sèchement rappelé à l'ordre le président de l'Assemblée comme l'a repéré le Huffington Post. En effet, un peu plus tôt, Alexis Corbière avait pris une photo du groupe parlementaire des insoumis quasiment au complet dans l'Hémicycle alors qu'il était minuit passé.

Une admonestation qui n'est pas bien passée auprès de la députée de Seine-Saint-Denis qui a vivement répliqué en direction du perchoir, réclamant une suspension de séance. "Je trouve que la façon dont vous traitez les élus de l'opposition avec condescendance et mépris... Cela fait trois jours que nous sommes là. Je n'ai quasiment pas quitté l'hémicycle. C'est indécent", a-t-elle asséné.

Cette suspension a été acceptée par François de Rugy qui en a profité pour faire un point sur l'incident avec les députés insoumis. "On ne peut pas laisser passer que vous disiez que l'opposition est maltraitée. Tous vos amendements ont été appelés de la façon la plus claire qui soit. (...) Cela suffit. A un moment donné, on ne peut pas tout dire sur le bon déroulement des débats", a-t-il tancé.

Peu après, Alexis Corbière a ironisé sur la remontrance du président en lui indiquant être à sa disposition "pour une photo également. Cela ira très vite". Réponse lapidaire de François De Rugy: "C'est évidemment la mission première des députés dans l'hémicycle".

François de Rugy a séchement rappelé Clémentine Autain à l'ordre.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:



Commentaires

-