Doubs: Valls et Cazeneuve vont se déplacer pour soutenir le candidat PS

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Doubs: Valls et Cazeneuve vont se déplacer pour soutenir le candidat PS

Publié le 02/02/2015 à 19:39 - Mise à jour le 03/02/2015 à 08:39
©Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): Pierre Plottu

-A +A

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé qu'il se déplacera à un meeting de soutien au candidat socialiste en lice pour le second tour de la législative partielle de la 4e circonscription du Doubs, mercredi 4. Manuel Valls sera quant à lui sur place jeudi 5.

L'objectif est sans doute de faire profiter le candidat socialiste de leur "aura". Bernard Cazeneuve et Manuel Valls ont annoncé qu'ils se déplaceront dans le Doubs pour soutenir le socialiste Frédéric Barbier, qualifié surprise pour le second tour de la législative partielle de la 4e circonscription.

Le ministre de l'Intérieur sera présent au meeting de soutien du candidat PS, mercredi 4, tandis que le chef du gouvernement –qui a déjà fait un déplacement houleux sur place récemment– arpentera le terrain à ses côtés, jeudi 5. "On va mettre en avant les hommes du 11 janvier, pour transformer l'unité nationale en unité républicaine face au FN", explique un haut dirigeant socialiste cité par RTL.

Le Premier ministre et son ministre de l'Intérieur sont les deux personnalités les plus populaires du gouvernement. Leur déplacement est un signe fort de l'enjeu que représente cette élection pour l'exécutif, tandis que l'UMP, éliminée, tergiverse sur un éventuel soutien au PS pour faire barrage au FN. En effet, il s'agit que la bonne surprise de la qualification de Frédéric Barbier ne tourne pas au camouflet s'il devait –contre toutes attentes– perdre face à la candidate frontiste Sophie Montel. François Hollande lui-même aurait ainsi appelé Frédéric Barbier, dès dimanche soir, pour le féliciter et l'encourager.

L’eurodéputée FN, et proche de Marine Le Pen, Sophie Montel est arrivée en tête au premier tour du  scrutin, dimanche 1er, avec 32,6% des suffrages exprimés, devant le socialiste Frédéric Barbier (28,85%). Une très faible participation avait été enregistrée: moins de 40% des inscrits s'étaient déplacés pour glisser leur bulletin dans l'urne.

 

Auteur(s): Pierre Plottu


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Bernard Cazeneuve et Manuel Valls iront soutenir le candidat PS, que François Hollande a appelé dès dimanche 1er, pour "l'encourager".

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-