Ecotaxe: l’Etat résilie le contrat avec Ecomouv’

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Ecotaxe: l’Etat résilie le contrat avec Ecomouv’

Publié le 30/10/2014 à 16:47 - Mise à jour le 05/11/2014 à 17:45
©Christian Hartmann/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): Victor Lefebvre

-A +A

Le gouvernement a décidé ce jeudi de résilier le contrat liant l’Etat à Ecomouv’, gérant des portiques écotaxe. Une décision destinée à éviter à l’Etat de verser 1 milliard d’euros d’indemnisation. Mais la facture devrait rester salée.

Le secrétaire d’Etat chargé des Transports Alain Vidalies a annoncé ce jeudi la résiliation du contrat ente l’Etat et Ecomouv’, la société qui gère les fameux portiques écotaxe et devait en collecter les revenus. Cette déclaration intervient alors que le contrat prévoit une indemnité d’un milliard d’euros au lieu de 800 millions si la résiliation intervient après le 31 octobre 2014.

Le secrétaire d’Etat a cependant fait part des "doutes" émis sur "la validité du contrat initial au regard des exigences constitutionnelles qui s'imposent à l'Etat lorsqu'il confie à des personnes privées la gestion de certaines activités". Une déclaration qui sonne comme une préparation au combat judiciaire.

Le 16 octobre dernier, la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal déclarait en effet: "Nous irons sans doute au contentieux pour que les Français ne paient pas cette facture, car le système était absurde". Elle avait confié à Corinne Lepage, ancienne ministre de l’Environnement, le soin d’étudier la constitutionnalité du contrat. Ségolène Royal est attendue par Ecomouv' qui, selon Le Figaro, demanderait alors au tribunal entre 1 et 1,5 milliard d'euros.

Face à la colère des "bonnets rouges", Jean-Marc Ayrault, alors Premier ministre, avait annoncé la suspension du projet fin octobre 2013. L’écotaxe avait été suspendue à nouveau, sine die, par Ségolène Royal début octobre 2014.

Seulement Ecomouv’ n’avait donc rien touché du loyer que devait lui verser l’Etat en 2014 contre l’installation et l’entretien des 173 portiques. Le 25 octobre, Le Parisien-Aujourd’hui en France révélait que l’Etat comptait verser 173 millions d’euros à Ecomouv’ au titre du loyer 2014 jamais perçu.

Elaboré en 2011, le projet écotaxe devait rapporter 500 millions d’euros par an aux caisses de l’Etat et dissuader les poids lourds d'utiliser les routes de France.

Auteur(s): Victor Lefebvre


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Ségolène Royal s'est dite prête à aller au contentieux contre Ecomouv'.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-