"Ectoplasme", "frustré", "aigri": Loiseau se fait des amis au Parlement européen

"Ectoplasme", "frustré", "aigri": Loiseau se fait des amis au Parlement européen

Publié le :

Jeudi 13 Juin 2019 - 13:36

Mise à jour :

Jeudi 13 Juin 2019 - 14:04
© ludovic MARIN / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

La tête de liste LREM aux Européennes, Nathalie Loiseau, est accusée par le journal belge Le Soir d'avoir tenu des propos peu élogieux envers ses alliés au parlement européen. Des propos que l'on peut même qualifié d'insultants.

 

De l'art de se faire des amis. A peine arrivé au Parlement européen à la faveur des élections européennes, Nathalie Loiseau, ex-tête de liste de majorité, a fait une entrée fracassante dans l'institution. Mercredi 5, elle s'est laissée allée à quelques confidences face à une douzaine de journalistes. Et le moins que l'on puisse dire c'est que l'eurodéputée n'a pas été tendre avec ses alliés.

Selon le quotidien belge Le Soir, qui révèle l'information, l'ancienne ministre a tenu des propos très durs à l'égard de ses futurs partenaires du groupe centriste ADLE.

L'ex-Premier ministre belge, Guy Verhofstadt a ainsi été qualifié de "vieux de la vieille qui a des frustrations rentrées depuis quinze ans". La députée européenne néerlandaise, Sophie in 't Veld, aurait-elle perdu "toutes les batailles qu'elle mène depuis quinze ans". L’ancien ministre centriste Jean Arthuis, s'est vu qualifié par l’ancienne ministre d’"homme totalement aigri".

Manfred Weber, leader de la droite candidat à la présidence de la Commission? C’est un "ectoplasme" qui "n’a jamais rien réussi". En parlant d'Allemagne, elle n'aurait pas hésité non plus à s'attaquer à Angela Merkel, "le problème de l'Europe". Ambiance

Lire aussi - Européennes: l'Elysée salue "un score honorable" de la liste Loiseau

Mise en garde par message par une collègue atterrée qui assistait à la scène, l’eurodéputée a tout de même tenu à préciser que ses propos n’engageaient pas Emmanuel Macron.

La sortie de route de Nathalie Loiseau est d'autant plus gênante pour La République en Marche quand on voit la teneur du mail qu'elle avait envoyé quelques heures avant à ces collègues députés. "Un conseil: la jouer modestes et surtout pas arrogants. Les prédécesseurs d’autres familles politiques n’ont pas toujours eu cette finesse. Les Français ont donc une mauvaise réputation à contredire", révèle Libération.

Nathalie Loiseau a qualifié l'échange de "pure invention" sans convaincre.

Voir:

Google contre Commission européenne: le choc des titans

Européennes: Loiseau étrille les "copyrights" de certaines "féministes"

Nathalie Loiseau est accusée par le journal belge "Le Soir" d'avoir tenu des propos peu élogieux envers ses alliés au parlement européen.


Commentaires

-