Elections législatives 2017 - Il n'y a qu'une seule triangulaire au second tour (et c'est dans l'Aube)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Elections législatives 2017 - Il n'y a qu'une seule triangulaire au second tour (et c'est dans l'Aube)

Publié le 12/06/2017 à 12:46 - Mise à jour à 12:53
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le taux historique d'abstention a eu un effet direct sur le second tour des législatives. Il n'y aura qu'une seule triangulaire dimanche prochain, dans l'Aube. Elle opposera Grégory Besson-Moreau (LREM), Nicolas Dhuicq (LR) et Bruno Subtil (FN).

C'est pour le moins une surprise, même si l'abstention record le laissait le présager. En effet, il n'y aura qu'une seule triangulaire lors du second tour des élections législatives qui se déroulera dimanche 18. Elle aura lieu dans la 1ère circonscription de l'Aube, où Grégory Besson-Moreau (la République en Marche) est arrivé en tête avec 29,86% des suffrages. Il sera opposé au député sortant Nicolas Dhuicq (Les Républicains, 25,68%) et au candidat FN Bruno Subtil (24,89%).

Si aucun des candidats ne dépasse les 50% au premier tour, les deux premiers sont automatiquement qualifiés pour un second tour, tout comme ceux qui dépassent 12,5% des inscrits - même en troisième ou quatrième position - peuvent se maintenir au second tour. Comme 64.357 électeurs sont inscrits dans cette circonscription, il fallait obtenir 8. 045 voix pour être présent au second tour. Bruno Subtil se qualifie donc de justesse avec 8.109 suffrages exprimés.

Lors des dernières législatives de 2012, pas moins de 34 triangulaires avaient eu lieu. Il faut remonter aux élections législatives de 2007 pour retrouver un tel cas de figure. A l’époque, c'est Jean Lassalle, ancien candidat à l'élection présidentielle, qui l’avait emporté pour le MoDem dans les Pyrénées-Atlantiques. Il avait obtenu 40,37 % des voix contre 33,65 % pour Hervé Lucbéreilh (UMP) et 25,98 % pour le socialiste Pierre Domecq.

Autre cas de figure assez rare, seulement quatre députés ont été élus à l'issue du premier tour, contre 36 en 2012. Deux LREM, à Paris et dans le Morbihan, un Divers gauche à Wallis-et-Futuna et enfin un Union des Démocrates et Indépendants (UDI), dans la Somme.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Le député sortant de l'Aube, Nicolas Dhuicq, arrive 2e au premier tour des législatives et devra affronter une triangulaire.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Opinions




Commentaires

-