Electricité: les tarifs augmenteront de 2,5% en août, annonce Ségolène Royal (VIDEO)

Auteur(s)
JmC
Publié le 16 juillet 2015 - 13:25
Image
Le réseau électrique.
Crédits
©Andrew Imanaka/Flickr
Les tarifs de l'électricité augmenteront de 2,5% en août.
©Andrew Imanaka/Flickr
Ségolène Royal a annoncé ce jeudi que les tarifs moyens de l'électricité augmenteraient de 2,5% à partir du 1er août. C'est moins que la hausse de 3,5% à 8% que réclamait EDF.

Les tarifs de l'électricité augmenteront en moyenne de 2,5% à partir du 1er août, a annoncé ce jeudi 16 Ségolène Royal. C'est autant qu'au 1er novembre dernier mais moitié moins qu'en 2013 (plus 5%).

La ministre de l'Ecologie, qui était l'invitée de BFMTV et RMC, a précisé qu'elle avait rejeté la demande de la Commission de régulation de l'énergie (CRE) qui, la veille, avait dans un rapport préconisé une augmentation de 3,5% à 8 % des tarifs bleus, appliqués aux particuliers et aux petits professionnels, pour compenser l'insuffisance des hausses survenues depuis 2012.

"Je vais leur répondre non", a-t-elle déclaré. "L'augmentation sera de 2,5% au 1er août prochain, pour certains consommateurs ce sera zéro, et notamment pour toutes les consommations des artisans, des commerçants, des petites entreprises", a-t-elle ajouté. Elle a confirmé cette annonce par un message sur son compte Twitter: "Tarif d'électricité: EDF demandait plus 8% d'augmentation! Il n'y aura que 2,5% et 0% pour les petites entreprises + crédit d'impôt travaux".

"Je veux protéger les Français, ils peuvent compter sur moi", a poursuivi la ministre sur BFMTV et RMC, estimant par ailleurs qu'"EDF doit faire des économies de fonctionnement. Ils doivent faire d’avantage en termes de train de vie de dépenses".

De son côté, le PDG d'EDF, Jean-Bernard Lévy, avait demandé fin mai à l’Etat une hausse des tarifs de 2,5% pour 2015, selon le quotidien économique Les Echos.

Les interventions des pouvoirs publics auprès d'EDF pour bloquer ou limiter les hausses de tarifs se sont multipliées ces dernières années. A l'inverse, les rivaux privés d'EDF réclament des hausses des tarifs moyens de base, et multiplient les recours juridiques pour y parvenir et faire jouer la concurrence.

(Voir ci-dessous l'extrait de l'interview de Ségolène Royal sur BFMTV):

 

À LIRE AUSSI

Image
EDF Illustration
Electricité: le Conseil d'Etat a rejeté la demande de suspension des nouveaux tarifs
Le Conseil d’Etat a rejeté mercredi la demande de l’Anode, représentante des concurrents d’EDF, qui voulait la suspension d'un arrêté gouvernemental. Ce texte définiss...
08 janvier 2015 - 11:11
Société

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.