Emmanuel Macron change de bureau à l'Elysée et choisit "le salon qui rend fou"

Emmanuel Macron change de bureau à l'Elysée et choisit "le salon qui rend fou"

Publié le :

Vendredi 09 Juin 2017 - 14:55

Mise à jour :

Vendredi 09 Juin 2017 - 15:08
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Emmanuel Macron s'est installé à l'Elysée il y a maintenant trois semaines et a décidé de changer de bureau. Il avait pris ses quartiers dans l'office des ses prédécesseurs, le salon doré, mais a vite préféré déménager dans une pièce plus grande surnommée "le salon qui rend fou".

Cela fait maintenant trois semaines qu'Emmanuel Macron s'est installé au palais de l'Elysée. Comme ses prédécesseurs avant lui, il avait choisi de faire du salon doré son bureau officiel, mais le nouveau président s'est certainement senti un peu trop à l'étroit. Il a donc décidé de faire de s'installer dans un salon plus grand, situé dans un angle au premier étage du palais de l'Elysée, muni d'une table de réunion: "le salon qui rend fou".

Lors des deux quinquennats précédents, ce salon était le bureau des conseilleurs spéciaux Henri Guaino sous Nicolas Sarkozy, puis Aquilino Morelle sous François Hollande. C'est d'ailleurs à ces deux anciens locataires que le salon doit son surnom quelque peu inquiétant.

Henri Guaino était réputé pour ses colères noires, Aquilino Morelle avait dû démissionner en avril 2014 alors que Mediapart avait révélé, entre autre, que le conseiller spécial utilisait l'argent de l'Etat pour faire cirer ses chaussures ou mettre ses chauffeurs à disposition de ses enfants. Après son départ, François Hollande avait fait de ce salon si particulier une salle de réunion. Les comportements et actions des deux conseillers ont donné le surnom de "salon qui rend fou" au bureau. D'après le livre Elysée, vérités et légendes de Bernard et Michèle Brigouleix, les occupants de la pièce seraient sujet à des "dérives narcissiques".

Le bureau est situé non loin des appartements privés du président et offre une vue imprenable sur le parc du palais de l'Elysée. Au début du quinquennat d'Emmanuel Macron, l'un de ses proches avait pourtant affirmé que ce "salon qui rend fou" ne serait pas occupé.

A son investiture, Emmanuel Macron s'était installé dans le bureau de ses prédécesseurs.


Commentaires

-