Emmanuel Macron conseille sur Snapchat un jeune homme qui "a craqué" sur sa prof de droit (vidéo)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Emmanuel Macron conseille sur Snapchat un jeune homme qui "a craqué" sur sa prof de droit (vidéo)

Publié le 20/04/2017 à 19:49 - Mise à jour à 19:53
© Christophe Petit Tesson / POOL/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Emma­nuel Macron, comme plusieurs autres candi­dats à l’élec­tion prési­den­tielle, a répondu aux utilisateurs de Snap­chat ce jeudi. Le candidat d'En Marche a dû faire face à une question plutôt surprenante.

Après Benoît Hamon, François Fillon et Marine Le Pen, c’était au tour d’Emmanuel Macron de répondre jeudi 20 avril aux utilisateurs de Snapchat. L'occasion pour lui de revenir avec les internautes sur son programme mais pas que... En effet, un jeune homme qui ne manque pas d'humour lui a confié sur le réseau social avoir "complètement craqué sur sa prof de droit pénal" et lui a donc demandé "un conseil" pour la séduire.

Le candidat d’En Marche! à la présidentielle ne s’est pas démonté devant cette interrogation, dont on peut légitimement se demander si elle ne relevait pas de la moquerie. Partant d'un grand rire l'ancien ministre de l'Economie lui a confié :"D'abord il fait savoir si c'est réciproque, si c'est le cas, allez-y, pas de tabou!". Et d'ajouter, par prudence: "Si ce n'est pas le cas, interrogez-vous".

L’ancien ministre de l’Economie est bien placé pour le savoir, lui qui est tombé amoureux de Brigitte Macron à l’adolescence. Les deux amoureux se sont rencontré alors qu'elle enseigne au lycée La Providence d'Amiens, lui est en classe de Première. Brigitte Trogneux, de 20 ans son aînée, lui transmet alors la passion pour la langue française et le théâtre. Le couple se mariera 20 ans plus tard, en 2007.

Lors de sa prestation sur Snapchat, Emmanuel Macron s'est ensuite essayé au fameux "Bottle Flip Challenge" qui consiste à lancer une bouteille d'eau et à la faire retomber à la verticale. Au second essai, il a réussi.

Le candidat d'En Marche peut cmpter sur un nouveau soutien en la personne de Dominique de Villepin. "Il a une vraie qualité d’écoute, une détermination et un sens de l’Etat indispensable", a déclaré l'ancien Premier ministre de Jacques Chirac dans une interview au Parisien.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Le candidat d’En Marche! à la présidentielle ne s’est pas démonté devant cette interrogation.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-