Emmanuel Macron est "le seul à pouvoir se qualifier pour le second tour" à gauche pour 2017

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Emmanuel Macron est "le seul à pouvoir se qualifier pour le second tour" à gauche pour 2017

Publié le 07/09/2016 à 13:16
©Philippe Desmazes/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Gérard Collomb, le maire de Lyon, n'a jamais fait mystère de son soutien pour Emmanuel Macron, qui, pour rappel, n'est pas officiellement candidat. Il serait pourtant en tête de la gauche pour 2017, ce que l'édile ne manque pas de rappeler.

Le sénateur-maire de Lyon Gérard Collomb (PS), un des principaux soutiens d'Emmanuel Macron pour la présidentielle, estime qu'il est "le seul à pouvoir se qualifier pour le second tour" et battre Marine Le Pen en rassemblant au-delà de la gauche, au vu d'un sondage diffusé mardi soir.

"L'enquête TNS Sofres OnePoint pour Le Figaro et LCI montre que de plus en plus nombreux sont les Français qui se reconnaissent dans la démarche d'Emmanuel Macron. Il est aujourd'hui le seul à pouvoir se qualifier pour le second tour et être en mesure de l'emporter face à Marine Le Pen", a réagi Gérard Collomb dans un communiqué transmis mercredi à l'AFP.

"Il serait donc incompréhensible que les attaques les plus dures contre lui proviennent de ceux qui devraient le soutenir. J'appelle au contraire au rassemblement de toutes celles et ceux qui se reconnaissent dans les idées de progrès et qui sont convaincus qu'Emmanuel Macron représente aujourd'hui une chance pour faire réussir la France", a-t-il ajouté.

Ce sondage teste neuf hypothèses différentes de candidats à gauche et à droite au premier tour, avec à chaque fois Nathalie Arthaud (LO), Philippe Poutou (NPA), Jean-Luc Mélenchon, Cécile Duflot (EELV), Nicolas Dupont-Aignan (DLF), Jacques Cheminade et Marine Le Pen (FN).

Il en ressort que François Hollande serait éliminé dans tous les cas de figure et que dans les six hypothèses testées avec l'ex-ministre de l’Économie Emmanuel Macron, celui-ci obtiendrait plus de suffrages que le chef de l’État (de 15 à 20% selon les cas contre 11 à 15%). L'ancien ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg obtient lui de 5 à 7% des intentions de vote, Jean-Luc Mélenchon de 10 à 13%.

Mais dans tous les scénarios, ce sont les candidats LR (Alain Juppé ou Nicolas Sarkozy) et Marine Le Pen, créditée de 26 à 29% des voix au premier tour selon les hypothèses, qui se qualifieraient pour le second.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Le sénateur-maire de Lyon est un fervent soutien d'Emmanuel Macron.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-