Gérard Larcher confirme qu'Emmanuel Macron s'exprimera devant le Congrès le 3 juillet

Gérard Larcher confirme qu'Emmanuel Macron s'exprimera devant le Congrès le 3 juillet

Publié le :

Mercredi 28 Juin 2017 - 17:55

Mise à jour :

Mercredi 28 Juin 2017 - 18:03
© Philippe HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Emmanuel Macron prendra bien la parole devant le Parlement réuni en Congrès le 3 juillet prochain. Son intervention, qui rappelle le fonctionnement américain, se fera la veille du discours de politique générale de son Premier ministre, Edouard Philippe.

Ce n'était jusque-là qu'une possibilité, une pratique autorisée par la Constitution, c'est désormais une certitude. Emmanuel Macron s'exprimera bel et bien devant le Parlement réuni en Congrès à Versailles le lundi 3 juillet prochain. Le président du Sénat, Gérard Larcher, a confirmé l'information de RTL ce mercredi 28.

En faisant cela, Emmanuel Macron respectera sa promesse de s'adresser aux parlementaires une fois par an, comme le fait, par exemple, le président américain chaque année devant le Congrès des Etats-Unis avec le "discours sur l'état de l'Union".

Le président de la République s'exprimera donc à la veille du discours de politique générale que tiendra Edouard Philippe devant la chambre basse du Parlement. Et ce choix a fait beaucoup parler dans les couloirs de l'Assemblée nationale. Certains y voient une volonté de la part d'Emmanuel Macron de court-circuiter son Premier ministre. D'autres ne trouvent pas cela dérangeant.

"Après avoir théorisé le contournement des corps intermédiaires, prévu celui du Parlement avec les ordonnances, un discours du président la veille de celui du Premier ministre serait une humiliation pour ce dernier, renvoyé au statut non plus de collaborateur mais de simple répétiteur", a mis en garde le patron des députés socialistes, Olivier Faure.

De son côté, Thierry Solère, député LR "constructif", pense que cela n'est pas illogique: "Le président de la République nous donne les grandes lignes et qu'ensuite le Premier ministre vienne expliquer, avec un vote de confiance derrière, sa méthode, ses priorités, son calendrier, je crois que ce n'est pas contradictoire".

Emmanuel Macron s'exprimera à la veille du discours de politique générale que tiendra Edouard Philippe devant la chambre basse du Parlement.


Commentaires

-