Macron en opération-séduction auprès des armées pour ses vœux

Macron en opération-séduction auprès des armées pour ses vœux

Publié le :

Vendredi 19 Janvier 2018 - 11:19

Mise à jour :

Vendredi 19 Janvier 2018 - 11:38
Le président de la République va prononcer ce vendredi un long discours à bord d'un navire de la Marine nationale à l'occasion de ses vœux aux armées. Il devrait dévoiler les grandes lignes de la future loi de programmation militaire.
© STEPHANE MAHE / POOL/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le quinquennat d'Emmanuel Macron avait débuté sous de mauvais auspices dans sa relation avec les armées françaises. La démission fracassante du chef d'état-major Pierre de Villiers suite à un désaccord budgétaire le 19 juillet dernier après une fête nationale où la tension qui régnait entre les deux hommes ne faisait guère de doute.

En cause, la décision prise début juillet par le président Macron d’amputer le budget 2017 des armées de 850 millions d’euros, au titre de la contribution du ministère au redressement des comptes publics.

Depuis, le président de la République s'emploie à renouer une relation plus saine avec les militaires, avec lesquels il s'est affiché à de nombreuses reprises. Il a notamment été visité quatre fois les soldats français déployés au Sahel dans le cadre de l'opération Barkhane. La dernière fois peu avant Noël. En agissant ainsi, il s'est aussi attiré les critiques de l'opposition qui n'y voyait que de la communication et des postures.

Lire aussi: Démission de Pierre de Villiers - Emmanuel Macron choisit la crise avec l'armée plutôt que le renoncement budgétaire

Emmanuel Macron se rend à Toulon ce vendredi 19 pour la traditionnelle cérémonie de vœux aux armées. Son discours, qu'il prononcera depuis le Dixmude, un bâtiment de projection et de commandement (BPC) de la classe Mistral, est particulièrement attendu. Car le moins que l'on puisse dire c'est que le chef de l'Etat arrive avec "les poches pleines".

En effet, il doit présenter aux armées la future loi de programmation militaire (LPM) pour la période 2019-2025, à laquelle il a mis la dernière touche mercredi 17 lors du conseil des ministres. Le texte devrait être présenté le 7 février et au Parlement dans la foulée. Avec en point d'orgue, la promesse d'augmenter le budget de la défense de 1,7 milliard d’euros chaque année durant son quinquennat. Et ce dans le but d'atteindre un niveau de 2% du PIB. 

Voir également: Le Premier ministre Edouard Philippe souhaite une loi de programmation militaire "ambitieuse"

Le chef de l'Etat doit également rencontrer des familles de militaires et devra s'attendre notamment à la fronde des proches des soldats français, particulièrement mobilisés entre les opérations sur les théâtres extérieurs et l'opération Sentinelle. D'autant que le paiement de la solde des militaires français paient toujours les errements du système Louvois.

Le président de la République se rend vendredi à Toulon pour la traditionnelle cérémonie des vœux aux armées.


Commentaires

-