Emmanuel Macron rend hommage aux victimes de Sept-Sorts et adresse ses condoléances

Emmanuel Macron rend hommage aux victimes de Sept-Sorts et adresse ses condoléances

Publié le :

Mardi 15 Août 2017 - 11:38

Mise à jour :

Mardi 15 Août 2017 - 11:48
© IAN LANGSDON / POOL/AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Emmanuel Macron s'est exprimé ce mardi au sujet du drame de Sept-Sorts en Seine-et-Marne qui a coûté la vie à une jeune fille de 13 ans. Le chef de l'Etat a énoncé son soutien aux victimes.

Après le drame de Sept-Sorts, Emmanuel Macron a exprimé son soutien aux victimes et aux forces de l'ordre sur Twitter, ce mardi 15 août, peu après minuit. "Ce soir, je pense aux victimes et à leurs proches. Merci aux gendarmes et aux secours pour leur mobilisation", a écrit le président de la République.

Pour rappel, un homme a foncé avec sa voiture sur une pizzeria de Sept-Sorts en Seine-et-Marne lundi 14 au soir, alors que plusieurs clients dinaient en terrasse. Une jeune fille de 13 ans a été tuée et 13 autres personnes ont été blessées, dont cinq gravement. Un petit garçon de trois ans a été gravement touché. L'individu, qui était à bord d'un véhicule BMW et qui n'a pas opposé de résistance, a été interpellé rapidement par les forces de l'ordre. A ce stade de l'enquête, les autorités judiciaires écartent la piste terroriste.

En effet, il s'agirait d'une tentative de suicide. Inconnu des services de renseignement, le suspect, qui aurait été sous l'emprise de stupéfiants, était dans un état dépressif et avait déjà tenté de mettre fin à ses jours la veille.

Dans un tweet, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a quant à lui assuré aux "victimes et à leurs proches" que "l'Etat était à leurs côtés" après "l'effroyable drame". Le ministre de l'Intérieur a produit un communiqué auquel s'associent Emmanuel Macron et Edouard Philippe, faisant part de "leur soutien à l'ensemble des personnes blessées et impliquées, ainsi qu'à leurs proches".

Plus tôt dans la journée, le chef de l'Etat avait également communiqué sur l'attentat à Ouagadougou au Burkina Faso qui a coûté la vie à 18 personnes dont un Français. Il a condamné cette "attaque terroriste" et a indiqué qu'il s'entretiendrait avec son homologue burkinabè. Les deux présidents ont convenu "de l'urgence de mettre en oeuvre les décisions prises lors du sommet de Bamako du 2 juillet et d’accélérer la mise en place de la force du G5 Sahel".

Emmanuel Macron a exprimé son soutien aux victimes du drame de Sept-Sorts.


Commentaires

-