Emmanuelle Wargon, ministre des lobbies? Sa nomination fait polémique

Emmanuelle Wargon, ministre des lobbies? Sa nomination fait polémique

Publié le :

Mardi 16 Octobre 2018 - 14:43

Mise à jour :

Mardi 16 Octobre 2018 - 14:47
Emmanuelle Wargon a été nommée ce mardi secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique. Cette inconnue du grand public occupait jusque-là des fonctions majeures dans le groupe Danone. De quoi provoquer la colère d'une partie de l'opposition qui vit comme un camouflet un tel choix.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Nicolas Hulot avait dénoncé, lors de son départ fracassant, "la présence des lobbies dans les cercles du pouvoir". Pas sûr que l'annonce de la nouvelle secrétaire d'Etat auprès du (nouveau) ministre de la Transition écologique François de Rugy ne fasse taire les suspicions.

Emmanuelle Wargon, qui a été désignée ce mardi 16 occupait en effet depuis trois ans le poste de directrice générale des affaires publiques du groupe Danone. Ce qui est effectivement, de fait, un poste en lien avec le lobbying pour le géant de l'agroalimentaire français.

Les écologises n'ont pas tardé à réagir à la nomination de cette nouvelle secrétaire d'Etat. Le dirigeant d'Europe Ecologie Les Verts, David Cormand, a rapidement réagi pour relever l'information, quand au communiste Ian Brossat, il n'a pas hésité à évoquer "ces gens (qui) sont nés avant la honte".

Voir aussi - Remaniement du gouvernement: Emmanuelle Wargon secrétaire d'Etat

Il serait un peu rapide de résumer le parcours de la nouvelle membre du gouvernement à son poste chez Danone, elle qui est aussi passée par la Cour des comptes, l'AP-HP, le ministère de la Santé et le ministère du Travail. Mais force est de constater que ses principaux postes dans sa vie professionnelle depuis sa sortie de l'ENA n'ont pas de lien particulier avec les questions écologiques.

A noter enfin que la fille unique de l'ancien ministre (sous Giscard d'Estaing, puis François Mitterrand) Lionel Stoleru est la seconde membre du gouvernement passée par Danone, puisque la ministre du Travail Muriel Pénicaud a occupé les fonctions de directrice générale des ressources humaines du groupe pendant six ans.

Lire aussi:

Les lobbies en France, une entorse à la démocratie en l'absence de transparence

Hulot démissionne et dénonce "la présence des lobbies dans les cercles du pouvoir"

Emmanuelle Wargon passe de Danone au ministère de la Transition écologique.


Commentaires

-