EN DIRECT - Primaire à gauche: large vainqueur de Valls, Hamon est le candidat PS à la présentielle de 2017

EN DIRECT - Primaire à gauche: large vainqueur de Valls, Hamon est le candidat PS à la présentielle de 2017

Publié le :

Samedi 28 Janvier 2017 - 19:11

Mise à jour :

Dimanche 29 Janvier 2017 - 22:07
©Christophe Archambault/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

C'est le Jour-J pour la primaire de la gauche dont le second tour a eu lieu ce dimanche. Benoît Hamon l’emporte largement devant Manuel Valls avec 58% des voix contre 42%. La participation s'annonce plus forte que lors du premier tour qui avait rassemblé 1,65 million de personnes.

Benoît Hamon, avec 58% des suffrages, selon les résultats provisoires, l'a largement emporté face à Manuel Valls (42%) dimanche au second tour de la primaire socialiste élargie et sera le candidat du PS à l'élection présidentielle, selon les résultats communiqués par la Haute autorité de la primaire.

Le président de la Haute autorité, Thomas Clay, a fait état d'une "forte hausse" de la participation avec 1.101.180 votants recensés sur 4.322 bureaux de vote, "soit environ 60% des bureaux".

"Benoît Hamon l'a emporté nettement, et je tiens chaleureusement à le féliciter", a réagi très rapidement Manuel Valls.

"Benoît Hamon est désormais le candidat de notre famille politique et il lui appartient de mener à bien la belle mission du rassemblement", a ajouté M. Valls, qui avait quitté le gouvernement début décembre pour mener campagne, quelques jours après l'annonce par François Hollande qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Elysée.

C'est la fin de ce direct. Merci d'avoir suivi cette soirée électorale en direct avec FranceSoir. Rendez-vous dès demain sur votre site d'information pour l'analyse des résultats.

Toute la rédaction vous souhaite une excellente fin de soirée!

 

21h57: Benoît Hamon s'entretiendra lundi 30 avec le Premier ministre, Bernard Cazeneuve, à Matignon. Les deux hommes doivent se retrouver à 15h30.

 

21h52: Les deux finalistes de la primaire de gauche se sont serré la main pendant une dizaine de secondes dans la cour du siège du PS, rue de Solférino devant un parterre de journalistes. Souriants, Manuel Valls et Benoît Hamon sont apparus côte à côte sur le perron du bâtiment en présence de Jean-Christophe Cambadélis avant de s'éclipser furtivement. 

 

21h46: Les résultats partielles de la primaire de gauche ont été mis à jours à 21h30: Benoît Hamon remporte 58,89% des suffrages contre 41,11% des voix pour Manuel Valls.

 

21h43: "Je veux d'abord saluer très chaleureusement la victoire de Benoît Hamon, une victoire nette au terme d'une belle campagne", a réagi Vincent Peillon, 4e du premier tour. Interrogé sur son rôle durant la campagne de Benoît Hamon, il s'est dit "pleinement disponible, dès ce soir". 

 

21h38: "Enorme erreur": c'est par ces mots qu'un proche de Benoît Hamon a qualifié le fait que le vainqueur de la primaire ait pris la parole alors que Manuel Valls n'avait pas encore terminé son discours.

 

21h33: Benoît Hamon a quitté la Maison de la Mutualité pour rejoindre le siège du PS, rue de Solférino. Manuel Valls doit l'y rejoindre pour la photo de famille et la poignée de mains entre les deux hommes.

 

21h18: Sondage présidentielle 2017. François Fillon et Emmanuel Macron obtiendraient respectivement 22% et 21% des voix au premier tour de l'élection présidentielle et seraient tous deux devancés par Marine Le Pen (25%), selon un sondage publié ce dimanche soir par Le Figaro. Benoît Hamon, qui vient de remporter la primaire du PS et de ses alliés, serait quatrième (15%) et Jean-Luc Mélenchon cinquième (10%). Suivent, dans l'ordre, le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan (3,5%), l'écolo Yannick Jadot (2%), et les trotskistes Nathalie Artaud et Philippe Poutou (tous deux à 0,5%).

 

21h15: Tous les observateurs soulignent le mauvais signal envoyé par Benoît Hamon qui a pris la parole alors que Manuel Valls n'avait pas fini son discours, violant ainsi toutes les règles élémentaires de politesse politique. Marque de mépris ou gaffe involontaire? Un fait rare qui risque quoi qu'il en soit de polluer encore un peu plus un rassemblement du PS qui s'annonce déjà très difficile...

 

21h12: Le vainqueur de la primaire de gauche, Benoit Hamon a pris la parole devant des militants en transe à la maison de la Mutualité, alors que Manuel Valls n'avait pas fini son discours:

"Vous êtes le cœur vaillant et battant de la France. Votre mobilisation est le signe d’une gauche vivante et vibrante; elle me donne une force considérable pour vous représenter et gagner cette élection présidentielle".

"Ce soir la gauche relève la tête, se tourne vers le futur et veut gagner. J'adresse un salut sincère à Manuel Valls qui j'ai eu au téléphone tout à l'heure".

"Nos différences ne seront pas irréductibles quand il s'agir a d'affronter nos vrais adversaires".

"J'ai la conviction que face à une droite des privilèges, conservatrice, et une extrême droite destructrice que notre pays a besoin de la gauche qui pense le monde tel qu’il est et non tel qu’il fut, une gauche capable de porter un futur désirable".

"Demain je veux commencer par rassembler les socialistes, tous les socialistes, ma famille politique. Il faudra aussi rassembler la gauche et les écologistes".

"Nous sommes 66 millions de coeurs qui battent, ensemble faisons battre le coeur de la France".

 

21h: Battu, Manuel Valls a pris la parole depuis son QG parisien et a reconnu sa défaite:

"Les Français ses ont exprimés, plus nombreux qu'au premier tour et pas assez pour inverser la tendance je le regrette".

"Benoît Hamon l'a emporté, nettement. Je l'ai appelé il y a un instant et nous nous retrouverons rue de Solferino".

"Benoît Hamon est le candidat de notre famille politique. Je suis profondément attaché au respect des engagements pris, il lui appartient de mener à bien la belle mission du rassemblement. Je veux lui souhaiter bonne chance pour le combat qu'il l'attend".

"Les défaites font partie de la vie politique. N'en portons aucune rancœur Soyez faire de vos valeurs, de vos combats et de votre amour de la gauche". 

20h49: Après les remerciements d'usage, Thomas Clay a donné les premiers résultats officiel de la primaire de gauche: "sur 4.322 bureaux de vote dont les résultats ont été remontés, soit environ 60% des bureaux, il y a eu 1.101.180 votants Benoît Hamon remporte 58,65% des voix et Manuel Valls 41,35% des suffrages".

 

20h39: Aurélie Filippetti, compagne d'Arnaud Montebourg et députée frondeuse, sur France 2: la victoire de Benoît Hamon est celle de "la victoire des idées qui avaient conduit le PS à la victoire en 2012". 

 

20h34: Après la presse européenne, l'Agence France presse (AFP) annonce à son tour la victoire de Benoît Hamon sans pour autant donner de chiffres à ce stade. 

 

20h31: Thomas Clay et Christophe Borgel sont attendus d'une minute à l'autre pour annoncer les premiers résultats officiels. 

 

20h26: #Pendantcetempslà. L'Elysée vient de diffuser à la presse l'agenda du président de la République pour la semaine à venir. Et, ô surprise alors que François Hollande s'est ostensiblement tenu à l'écart (avec dédain) du scrutin, aucune mention d'une quelconque activité en lien avec la primaire du PS et de ses alliés ou entretien avec Benoît Hamon n'y apparait.

 

20h21: Alors que Manuel Valls est arrivé à la Maison de l'Amérique Latine où il doit prendre la parole incessamment sous peu, les premiers résultats officiels sont attendus vers 20h30 ont annoncé les organisateurs. Pour rappel, à ce stade, les sondages de sortie des urnes s'empilent et donnent tous Benoît Hamon largement en tête avec près de 20 points d'avance sur l'ex-Premier ministre (58% à 60% contre 40% à 42%).

 

20h17: Jean-Luc Bennahmias, arrivé bon dernier du premier tour (1%) et qui avait pris position en faveur de Manuel Valls entre les deux tours vient de tweeter son soutien à Benoît Hamon. Le candidat qui représentait à ce scrutin le Front démocrate, un petit parti allié du PS, se lance ainsi "pleinement" et "sans état d'âme" derrière le député des Yvelines donné largement vainqueur par les sondages de sortie des urnes.

 

20h13: L'ambiance morose au QG de Manuel Valls se confirme, tandis que les sourires sont sur tous les visages chez les hamonistes. Les supporters du député des Yvelines sont plus que confiants depuis que sont sortis les premiers résultats issus de sondages de sortie des urnes (à lire en cliquant ici) qui donnent leur champion largement vainqueur. Selon les estimations de la presse européenne, l'ancien ministre de l'Education nationale surpasserait Manuel Valls de près de 20 points, recueillant entre 58% et 60% des suffrages contre 40% à 42% pour son adversaire.

 

20h07: Avec 40 à 42% des voix selon les premiers sondages sorties de urnes, Manuel Valls serait éliminé de la course à la présidence de 2017. C'est un désaveu cinglant pour celui qui début décembre était encore le Premier ministre de François Hollande.

 

20h: Symbole fort: dans le bureau de vote situé rue de Solférino à Paris, où se trouve le siège du Parti socialiste, Benoît Hamon remporte 66% des suffrages. 

 

19h57: Interrogé par TF1, François Hollande a félicité les champions du monde de handball français: "formidable équipe de France, qui remporte tout. Ça nous fait du bien, ça fait du bien (...) Il y a une équipe de jeunes, d'anciens, avec un très bel esprit et ça fait, je crois, la fierté de la France". 

19h53: Les premiers résultats officiels, sur la base d'un premier millier de bureaux de vote devraient tomber vers 20h30 selon les organisateurs de la primaire de gauche. Une poignée de mains entre les deux candidats, Manuel Valls et Benoît Hamon, au siège du PS à Solférino, est espérée vers 21h30.

 

19h49: La RTBF confirme les chiffres donnés par le journal Le Soir, qui place Benoît Hamon en tête avec 58% des voix devant Manuel Valls qui ne récolterait que 42% des suffrages. 

 

19h42: Selon Benjamin Sportouch, journaliste politique chez RTL, les premières remontées des bureaux dépouillés sont favorable à Benoît Hamon, confirmant les premiers sondages sorties des urnes qui le donne vainqueur avec 58% des voix. 

 

19h38: Autre signe confortant les premiers résultats publiés par la presse européenne: peu de supportes sont présents au QG de Manuel Valls, à la Maison de l'Amérique du Sud, à deux pas du siège parisien du PS, rue de Solférino...

 

19h31: Benoît Hamon est arrivé à la Maison de la mutualité mais ne prendra la parole qu'aux alentours de 21h. C'est la confiance qui règnent chez les militants présents alors que les premiers sondages sorties de urnes donne l'ancien ministre de l'Economie vainqueur avec 58% des voix.

 

19h26: Selon le journal d'outre-Quiévrain Le Soir, l'institut de sondage OpinionWay pointe également Benoît Hamon à 58% des suffrages devant Manuel Valls à 42% des voix.

 

19h20: Selon le journaliste du Monde, Cédric Pietralunga, Benoît Hamon appellera le chef de l'Etat, le Premier ministre et le président de l'Assemblée nationale si il bat Manuel Valls lors du second tour de la primaire de gauche.

 

19h16: Loin de préoccupations du second tour de la primaire de gauche, Benoît Hamon a félicité l'équipe de France de handball qui vient de remporter le Mondial face à la Norvège pour la 6e fois de leur histoire. 

 

19h12: BFMTV annonce une participation entre 1,9 et 2,1 millions de votants selon un sondage Elabe pour le second tour de la primaire de gauche. Parmi eux, on trouverait 69% des sympathisants de gauche contre seulement 11% de droite. 

 

19h07: Toujours selon le journal belge Le Soir, Benoît Hamon l'emporterait très largement, avec entre 58 et 60%, des suffrages contre Manuel Valls. 

 

19h: C'est fini! Le vote pour le second tour de la primaire élargie de la gauche est désormais officiellement terminé. Les derniers participants, entrés dans les bureaux avant l'heure fatidique peuvent toutefois encore glisser leur bulletin dans l'urne, comme le stipule le code électoral. Les premiers résultats seront annoncés à partir de 20h15, ont annoncé les organisateurs. En attendant, restez ici pour suivre les premières estimations disponibles.

 

18h59: Selon quotidien belge Le Soir, qui cite un sondage sortie des urnes, Hamon serait largement en tête face à Valls pour ce second tour de la primaire de la Belle alliance populaire.

 

18h55: Alexis Bachelay, porte-parole de Benoit Hamon, s'est dit "serein, avec une participation à la hausse qui devrait conforter la dynamique de Benoit Hamon lors du premier tour". "Il y avait deux projets avec des différences, il serait logique que le perdant soit loyale au gagnant sans en devenir le porte-parole. On aura toutefois besoin de tout le monde dans cette campagne", a-t-il conclu.

 

18h46: Les premiers résultats devraient être dévoilés par le Parti socialiste à partir de 20h30. Les deux candidats, le vainqueur et le perdant, devront se rejoindre à Solférino pour photo de famille marquant l'unité du parti vers 21h30.

 

18h32: Selon un journaliste de RMC, un proche de Manuel Valls aurait confié que le "rassemblement ne sera pas simple de toute façon" quelque soit le vainqueur de la primaire de la Belle alliance populaire.

 

18h26: Si le rythme des votes reste constant jusqu'à la fermeture des bureaux à 19h, la participation pourrait atteindre 2 millions de votants. C'est en tout cas ce qu'indique une simple règle de 3 appliqué aux 1,6 million de votants de dimanche dernier et qui serait en hausse de 23%. Deux bémols: la participation de ce dimanche est donnée sur 75% des bureaux contre 70% la semaine dernière et la finale du Mondial de handball opposant la France à la Norvège qui pourrait avoir fait se déplacer plus tôt pour aller voter.

 

18h19: Christophe Borgel a pris la parole sur BFMTV après l'annonce des tendances à 17h. "Je suis satisfait qu'il y est d'avantage de votants. Nous savons d'ors et déjà à 17h que nous serons au dessus de 1,7 million de votants. (...) Il y a avait bien un bug, une erreur humaine la semaine dernière. Je l'ai assumé. Nous serons particulièrement vigilants ce dimanche dans la publication des résultats", a déclaré l'organisateur de la primaire de la Belle alliance populaire. 

 

18h13: Le Parti socialiste du Loir-et-Cher a publié, sur son compte Twitter, les résultats détaillés des votes. Le département 41 enregistre 500 électeurs supplémentaires par rapport au premier tour avec 7.562 votants.

 

18h08: A 17h ce dimanche, il y a un peu plus de 300.000 votants de plus qu'au premier tour de la primaire de la Belle alliance populaire, alors qu'un peu moins de 75.000 suffrages séparaient Hamon et Valls dimanche dernier. 

 

18h02: Très exactement 1.306.852 votants à 17h sur 75% des bureaux de vote, vient d'annoncer Christophe Borgel. Soit +23% par rapport à la même heure lors du premier tour de dimanche dernier.

 

18h: Le patron de l'organisation de la primaire Christophe Borgel vient d'annoncer un total de 1.3 participants à 17h sur 75% des bureaux. 

 

17h51: Marc Coatanéa, premier secrétaire de la fédération du Finistère du Parti socialiste, a annoncé sur Twitter que 35.000 votants s'étaient déplacé aux urnes dans le Finistère. 

 

17h40: Selon Yann Chaillou, coordinateur régional des Jeunes socialistes du Centre-Val de Loire, à Orléans, il y a plus d'affluence pour ce second tour sur Twitter. De son côté, Noureddine Beniattou, conseiller Municipal socialiste de Lunel, la participation est en hausse de 47%.

 

17h32: Il reste une heure et demi avant la fermeture des bureaux de vote pour le second tour du scrutin de la Belle alliance populaire. 

 

17h23: Dans son discours à la Villette pour son grand meeting, François Fillon a fait hué les candidats à la primaire de la Belle alliance populaire et particulièrement Benoît Hamon pour sa proposition d'instaurer un revenu universel.

 

17h12: #Thermomètre. Sur Twitter, les témoignages des électeurs de la primaire de la gauche, qu'ils viennent des petites ou des grandes villes, des zones urbaines ou rurales, soulignent le même fait: il y a la queue dans de nombreux bureaux.

 

17h06: La maire de Paris, Anne Hidalgo, qui a voté ce matin, a consacré son après-midi de ce dimanche à une tournée des bureaux de vote parisiens. Elle s'est rendu des XIIe, XIe et Xe arrondissements de la capitale pour rencontrer les bénévoles et les électeurs.

16h58: Politique et astrologie sont liées depuis longtemps. François Mitterrand consultait régulièrement Elizabeth Teissier et Jaurès, Clemenceau et Poincaré avant lui prenaient conseil auprès de la célèbre Madame Fraya... Voici l'horoscope des deux candidats en lice pour la primaire de la gauche par Claude Alexis.

> Benoit Hamon: "Cette journée vous réserve quelques surprises...Des projets risquent d'être annulés mais gardez confiance. Ce qui se défait un jour se reconstruit le lendemain!"

> Manuel Valls: "Avec beaucoup d'optimisme, vous abordez le second mois de l'année 2017 la tête pleine de projets et de fêtes... Mais qui vous le reprocherait?".

Faut-il y voir un signe?

16h44: Assma Maad, journaliste chez BuzzFeed France, a réussi à voter quatre fois pour le second tour de la primaire de la Belle alliance populaire. Elle s'est rendue dans cinq bureaux parisiens et dans un seul on lui a refusé le vote. Elle a joué sur son inscription tardive sur les listes électorales, suite à un déménagement: elle ne figurait pas encore sur le listing des électeurs. "J’ai voté nul pour ne pas influencer le résultat final", a-t-elle précisé.

 

16h28: D'ici une heure, Christophe Borgel devrait annoncer les tendances de participation à 17h. Au premier tour, elle s'élevait à 1 million de votants sur 70% des bureaux à cette heure.

 

16h13: Après les confusions du premier tour, promesse a été faite par les organisateurs de la primaire pour ce dimanche soir d’harmoniser la communication sur les résultats de ce second tour. Les premiers résultats probants devraient être communiqués dans la soirée, sans plus de précisions de la part de la Haute autorité, à partir des 2.000 premiers bureaux de vote dépouillés.

 

16h07: Google Trends, qui recensent les recherches les plus populaires sur Internet, souligne que le candidat le plus recherché pour le second tour de la primaire de la gauche était Benoît Hamon et cela partout sur le territoire. 

 

15h56: Dans le même temps, au meeting de François Fillon à la Villette, l'épouse du candidat, au cœur d'une polémique depuis le début de la semaine, est arrivée au meeting au côté de son mari. Un bouquet de fleurs a été offert à Penelope Fillon alors que la salle l'ovationnait tout en scandant son nom. Elle ne prendra pas la parole. 

 

15h47: Après son déplacement officiel dans le désert de l'Atacama au Chili lors du premier tour de la primaire à gauche, François Hollande est attendu ce dimanche à l'Accorhotels Arena. Il doit assister à la finale du mondial de handball qui oppose la France à la Norvège. Le président de la République ne compte pas participer au scrutin.

 

15h36: Même si des députés de l'aile droite du Parti socialiste pourraient individuellement rallier le leader d'En Marche!, Manuel Valls et ses proches semblent eux décidés à respecter le résultat. "Je ne pourrai pas défendre son programme mais je serai loyal parce qu'il y a des règles pour la primaire, je m'effacerai", a dit vendredi 27 le candidat. 

 

15h29: Selon le journal Le Monde, les organisateurs de la primaire à gauche estiment le coût du scrutin entre 3,5 et 4 millions d'euros. Il s'agit de la moitié de la somme déboursée par la droite en novembre pour l'organisation de leur primaire.

 

15h16: A 18h, les deux candidats rejoindront leurs soutiens respectifs dans leur QG parisiens, soit une heure avant la fermeture des bureaux de vote. Benoit Hamon réunira des amis et alliés à la Mutualité (Ve arrondissement) tandis que ceux de Manuel Valls seront à la Maison de l'Amérique latine (VIIe arrondissement).

 

15h01: La ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem a participé au second tour de la primaire de la gauche à Villeurbanne. Celle qui soutient Manuel Valls en a profité pour faire une petite photo. 

 

14h41: A Vannes (Morbihan), ou dans le XVIe arrondissement de Marseille, les photos d'électeurs faisant la queue pour voter à la primaire de ce dimanche affluent sur les réseaux sociaux. Attention toutefois au trompe-l'œil: cela pourrait s'expliquer par le faible nombre de bureaux de vote (7.530 pour ce scrutin, contre plus de 10.000 lors de la primaire de la droite en novembre ou plus de 9.000 lors de la primaire PS de 2011).  

 

14h27: +20% à Nîmes, +23% dans le Haut-Rhin... la hausse de participation annoncée par Christophe Borgel se constate un peu partout sur le territoire (et même chez les Français de l'étranger, voir mise à jour de 13h45).  

 

14h23: Au-delà du choix d'un candidat pour la prochaine présidentielle, le duel Hamon-Valls de ce dimanche est aussi celui de deux lignes politiques. Frondeurs contre légitimistes, "aile gauche" contre aile droite" du PS: l'un des deux camps va l'emporter et prendre l'ascendant dans le parti, préfigurant du visage de la gauche pour les prochaines années.

=> Notre article à lire ici

 

14h14: #Pendantcetempslà. François Fillon organise ce dimanche un meeting très attendu à Paris. Alors que l'événement avait été imaginé comme la première pierre censée relancer une campagne moribonde, l'ancien Premier ministre est désormais surtout attendu sur les affaires qui l'éclaboussent depuis le milieu de semaine (le "PenelopeGate", depuis mercredi, et des accusations de détournement de fonds publics depuis vendredi soir).

 

14h08: le prochain point sur la participation est annoncé aux alentours de 17h par les organisateurs. Dimanche dernier, après que les chiffres de la mi-journée aient laissé espérer que la barre des deux millions serait franchie à la clôture des bureaux, cette étape avait révélé une affluence décevante.

 

14h03: Point participation. Le patron de l'organisation Christophe Borgel a annoncé vers 13h un total d'un peu plus de 567.00 votants à midi, contre environ 400.000 au premier tour. Ce qui représente une hausse de 21%, a-t-il précisé. Très vite, les réseaux sociaux ont toutefois souligné que le député de la Haute-Garonne comparaît un chiffre de ce dimanche portant sur 75% des bureaux, contre 63% la semaine dernière. Interrogé sur le sujet, il a précisé à BFMTV que les deux chiffres portent bien sur le "même échantillon à la même heure (que) dimanche dernier".

 

13h54: Qui soutient qui? Alors que le duel Hamon-Valls se joue ce dimanche, petit tour d'horizon des forces en présence et des ténors qui se sont rangés derrière les deux candidats pendant la campagne de la primaire ou entre les deux tours.

=> Notre article à lire ici

 

13h45: Nouveau signe d'une affluence en hausse: le nombre de Français de l'étranger ayant participé aurait "doublé", selon Le Lab d'Europe 1. Le site rappel que 12.000 votants avaient été décomptés au premier tour. Et si ce chiffre est à mettre en perspective avec les 1,6 million de participants de dimanche dernier et les "1,7 à 2 millions" espérés ce soir par Christophe Borgel, il confirme la tendance de la hausse de participation annoncée en milieu de journée par les organisateurs. 

 

13h33: Anne Hidalgo, maire PS de la capitale, a glissé son bulletin dans l'urne. Celle qui avait soutenu Vincent Peillon au premier tour de la primaire de gauche n'a pas fait savoir pour qui elle avait voté.

 

13h26: Selon Christophe Borgel, le scrutin se passe bien. Seule anomalie constatée, un bureau de vote de l'Aisne s'est retrouvé sans bulletins blancs.

 

13h19: Christophe Borgel, en charge de l'organisation de la primaire de la gauche, a pris la parole pour présenté les premières tendances de participation à la mi-journée. "A midi sur 75% de bureaux de vote comptabilisés, 567.563 personnes, ont voté contre environ 400.000 la semaine dernière. Soit une augmentation de 21%" par rapport à la semaine dernière, a-t-il annoncé. Une communication de chiffres de participation est à prévoir à 17.

 

13h10: Le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux a rempli son devoir citoyen dans un bureau de vote de Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis. Il a posté une photo de lui sur Twitter.

 

12h52: Tout sourire, Claude Bartolone, le président de l'Assemblée national,e a glissé son bulletin au Pré-Saint-Gervais en Seine-Saint-Denis.

 

12h44: Le second tour de la précédente primaire à gauche s'était déroulé le 16 octobre 2011. Martine Aubry et François Hollande étaient finalistes, la première soutenue par Benoît Hamon, le second par Manuel Valls. L'actuel président de la République l'avait emporté avec 57,5% des voix.

 

12h33: Dans ce contexte d'une campagne riche en rebondissements, comme le démontre encore l'affaire Fillon, Manuel Valls et Benoit Hamon veulent démentir le scénario écrit d'une défaite au printemps. Une forte participation renforcerait également la légitimité du candidat PS par rapport aux deux autres principaux candidats de gauche à la présidentielle, Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron, pour l'instant loin devant dans les sondages. 

 

12h24: L'ancienne ministre de l'Outre-mer, George Pau-Langevin, qui a démissionné du gouvernement en août 2016 "pour des raisons personnelles", a voté. Sur Twitter, elle a posté un message de remerciement aux "bénévoles qui font vivre la démocratie".

12h13: Selon le Lab d'Europe 1, la participation des Français de l'étranger, qui votent depuis samedi 28 à 9h et jusqu'à 19h ce dimanche, a doublé par rapport au premier tour. Près de 12.000 Français avaient participé au premier tour.

 

12h03: Benoît Hamon est reparti pour son domicile parisien après avoir voté dans son fief de Trappes. Il doit passer l'après-midi avec ses proches avant de se rendre à la Mutualité pour l'annonce des résultats en soirée. 

 

11h48: Le garde des Sceaux, Jean-Jacques Urvoas, a participé à son tour à la primaire de la gauche, et a annoncé sur Twitter avoir voté pour Manuel Valls.

 

11h39: Rachid Temal, le co-président de la commission nationale de l'organisation de la primaire, s'est exprimé sur BFMTV. "On souhaite que le peuple de gauche vienne voter plus massivement que la semaine dernière. Il est important de choisir notre candidat qui portera nos idées et nos valeurs face à une droite et une extrême droite (...) avec des propositions ultra-libérales et dures pour notre pays et les Français", a-t-il déclaré.

 

11h28: Les premières tendances de participations devraient être disponible vers 13h ce dimanche. Les organisateurs de la primaire espèrent que les électeurs se déplaceront plus nombreux que la semaine dernière.

 

11h26: "Ce n'est pas aujourd'hui que la campagne va se jouer. Attendons les résultats, a-t-il lancé après avoir déposé son bulletin dans l'urne. Je vais me consacrer sur les responsabilités qui seront les miennes dès ce soir. Mais je maintiendrais le cap qui a été le mien pendant toute la primaire. Je veux continuer à déborder largement du seul cadre du Parti socialiste", a déclaré Benoît Hamon à la sortie du bureau de vote de Trappes où il a voté.

 

11h16: Au tour de Manuel Valls de participer au second tour de la primaire de la Belle alliance populaire à Evry. "Il faut respecter le vote des électeurs, rien n'est joué, tout est possible" a-t-il déclaré juste après avoir voter.

 

11h14: Benoît Hamon, l'outsider désormais favori, vient de déposer son bulletin dans l'urne du bureau de vote de son fief de Trappes, dans les Yvelines. 

 

11h06: Benoît Hamon s'apprête à voter à Trappes. Devant le bureau de vote, il a appellé à l'unité après cette primaire, quelque soit le résultat et s'est félicité de la campagne.

 

10h58: Arnaud Montebourg a voté ce mercredi matin et a clairement apporté son soutien à Benoît Hamon. "Nous avons quitté le gouvernement ensemble en 2014 sur un énorme désaccord avec la politique d'austérité de Manuel Valls. Ça a forgé une amitié. Nos désaccords ne sont pas aussi importants que ce qui nous rassemble", a-t-il notamment déclaré.  

 

10h41: Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du PS, et Bernard Cazeneuve, le Premier ministre, ont voté ce dimanche matin rue de Solférino, au siège du Parti socialiste.

 

10h32: "On a pris un certain nombre de mesures pour que l'accès à tous les résultats soit totalement transparent. Dès que le président Thomas Clay aura annoncé les résultats (...), l'ensemble des journalistes présents au siège du Parti socialiste aura accès bureau par bureau aux résultats", a déclaré Christophe Borgel, président du comité d'organisation, au micro de RTL. 

 

10h13: Pour éviter la cacophonie du premier tour sur le nombre réel de votants, qui avait alimenté les soupçons d'une participation gonflée, les organisateurs de la primaire promettent la transparence.

 

10h: Chacun des candidats votera dans son fief en fin de matinée: Benoît Hamon, le député des Yvelines, se rendra à Trappes tandis que Manuel Valls, le député de l’Essonne, sera à Evry.

 

9h43: Au total, 7.530 bureaux de vote sont ouverts sur l'ensemble du territoire pour accueillir les électeurs. Comment trouver le votre? Notre article pour vous aider est à lire ici.

 

9h26: La participation sera un des éléments clés de ce second tour. Sursaut des légitimistes en faveur de Manuel Valls ou au contraire front de désaveu contre l'ancien-Premier ministre? Ce qui se joue est aussi l'élan, la force du soutien dont bénéficiera le candidat désigné pour représenter le PS et ses alliés la prochaine présidentielle. L'objectif: faire mieux que les 1,6 million de votants au premier tour de dimanche dernier. Pas gagné.

 

9h12: Mais au fait, existe-t-il une astuce pour ne pas payer et voter quand même à cette primaire? FranceSoir répond en détail ici.

 

9h: Les 7.530 bureaux de vote déployés partout sur le territoire pour cette primaire sont désormais officiellement ouverts. Les électeurs peuvent s'y rendre jusqu'à 19h afin de départager Benoît Hamon et Manuel Valls, deux candidats au positionnement diamétralement opposé et dont l'affrontement pourrait avoir des conséquences bien au-delà du "simple" choix du candidat pour la présidentielle de 2017 (notre analyse sur le sujet à lice en cliquant ici).

 

8h55: C'est le début de ce direct. Rebondissements, participation, premiers résultats: suivez cette journée électorale du second tour de la primaire de la Belle alliance populaire avec la rédaction de FranceSoir tout au long de la journée!

 

Les deux finalistes de la primaire élargie du PS, le désormais favori Benoît Hamon et son challenger Manuel Valls, attendent le verdict des urnes pour les départager, ce dimanche 29, en espérant une participation plus forte qu'au premier tour. Les 7.530 bureaux de vote pour cette primaire de la Belle alliance populaire ont ouvert leur porte à 9h ce matin et resteront ouvert jusqu'à 19h, comme pour le premier tour de dimanche dernier.

Les deux hommes voteront chacun dans leur fief: Trappes pour le député des Yvelines Benoit Hamon, Évry (Essonne) pour Manuel Valls. Aucun des deux hommes ne pourra compter sur le soutien de François Hollande qui a fait savoir qu'il ne prendra pas part au vote, comme la semaine dernière.

L'ex-Premier ministre, déjà distancé par Benoît Hamon au soir du premier tour (31,5% des voix contre 36%), n'a obtenu que le soutien des "petits" candidats, la radicale de gauche Sylvia Pinel et l'écologiste Jean-Luc Bennhamias (3% à eux deux) et indirectement celui de l'autre écologiste, François de Rugy (3,8%), qui "a exclu de voter Hamon". Vincent Peillon (6,8%) est resté neutre. De son côté, l'ancien ministre de l'Economie a engrangé le renfort du troisième homme, Arnaud Montebourg (17,5%), et celui de Martine Aubry, qui l'a félicité cette semaine "d'avoir redonné vie à l'idée de progrès".

A noter que le vote avait déjà débuté samedi 28 pour une partie des départements et régions d'Outre-mer pour cause de décalage horaire. Martinique, Guadeloupe, Guyane, Saint-Pierre et Miquelon et Polynésie ont donc déjà exprimé leurs scrutins.

Un peu plus d'1,6 million de votants ont participé au premier tour de dimanche dernier.

Commentaires

-