En Guyane, Emmanuel Macron reprend des jeunes fumeurs de cannabis (vidéo)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

En Guyane, Emmanuel Macron reprend des jeunes fumeurs de cannabis (vidéo)

Publié le 28/10/2017 à 18:27 - Mise à jour à 18:31
© ludovic MARIN / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Emmanuel Macron est en déplacement en Guyane depuis jeudi. Vendredi, alors qu'il allait prendre une photo avec des habitants de Cayenne, il a senti l'odeur du cannabis que l'un des individus fumait et n'a pas manqué de reprendre les jeunes gens autour de lui.

"J'ai encore du nez", a blagué le président de la République en sentait l'odeur du cannabis que l'un des jeunes près de lui fumait vendredi 27. En déplacement en Guyane, Emmanuel Macron visitait ce jour là des quartiers sensibles de Cayenne, six mois après la grève généralisée qui a frappé le territoire.

"Dis-donc, il y en a qui ne fument pas que des cigarettes là", s'est donc exclamé le président, moment immortalisé par une vidéo disponible sur Facebook. Malgré le ton enjoué et les phrases taquines, Emmanuel Macron a tout de même tenu à recadrer les jeunes gens autour de lui.

"Ça, ça ne va pas vous aider à travailler à l'école, vous voyez ce que je veux dire? Il faut le dire aux plus jeunes". Si le message n'est peut-être pas passé, la vidéo régale les réseaux sociaux.

Emmanuel Macron achève ce samedi 28 son court voyage dans une Guyane au climat toujours très tendu. Les forces de l'ordre et des manifestants ce sont d'ailleurs affrontés jeudi 26. Et vendredi, le président avait aussi préféré éviter 150 manifestants du collectif Pou Lagwiyann dékolé (pour que la Guyane décolle) qui l'attendaient fébrilement devant un commissariat qu'il devait visiter.

Il y a six mois, le territoire connaissait un très large mouvement social pour dénoncer l'insécurité et le manque d'infrastructures.

Le président était venu présenter l'une de ses promesses de campagne: le chantier des Assises des Outre-mer pour "qu'une nouvelle page s'ouvre dans la relation entre l'Etat français et l'ensemble des territoires ultramarins".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Emmanuel Macron ne s'est pas gêné pour réprimander doucement les jeunes gens à côté de lui.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-