En vacances, le directeur de cabinet de Montluçon se fait passer pour un policier

En vacances, le directeur de cabinet de Montluçon se fait passer pour un policier

Publié le :

Mardi 14 Août 2018 - 12:05

Mise à jour :

Mardi 14 Août 2018 - 12:17
En vacances dans le Sud-Ouest, le directeur de cabinet de Montluçon s'est fait passer pour un policier afin de garer sa voiture plus facilement. Son véhicule était équipé d'un pare-soleil sur lequel était marqué "police". Une enquête a été ouverte.
© Philippe HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Yves Lasmartres, directeur de cabinet du maire de Montluçon, s'est fait passer pour un policier afin de pouvoir se garer plus facilement alors qu'il était en vacances dans le Sud-Ouest mardi 7.

Ce jour-là, le directeur de cabinet s'est garé sur une place normalement réservée aux cars sur le parking de la dune du Pilat, en Nouvelle-Aquitaine. Son véhicule était équipé d'un pare-soleil sur lequel était inscrit le mot "police" ainsi que de feux de pénétration dans la calandre.

Ceux-ci sont en fait des gyrophares bleus, spécialement utilisés sur les voitures de police. Ces deux équipements sont d'ailleurs uniquement réservés pour les forces de l'ordre.

A voir aussi: L'arsenal impressionnant de Benalla - des armes de poing et un fusil à pompe

Mais des agents de la police locale ont vite découvert, après examen de la plaque d'immatriculation, que le véhicule n'appartenait pas aux autorités mais bien à la mairie de Montluçon.

Les policiers en question ont donc attendu le retour du propriétaire de la voiture qui se trouvait être Yves Lasmartres, directeur de cabinet du maire de Montluçon, dans l'Allier. Il leur a alors expliqué qu'il avait abaissé le pare-soleil pour ne pas être inquiété, comme il était garé sur une place qui n'était pas réservée aux voitures.

Arrivé au commissariat d'Arcachon, il a expliqué aux policiers qu'il était autorisé à utiliser ce véhicule ainsi que deux autres du même type par la mairie de Montluçon. Pourtant, ne faisant pas partie des forces de l'ordre, cette pratique est interdite. Elle constitue un délit passible de 15.000 euros d'amende et d'un an de prison, a même précisé Europe 1.

Si le directeur de cabinet a pour l'instant écopé d'une simple amende pour stationnement interdit, il pourrait être inquiété pour avoir utilisé de tels dispositifs. La procédure a ainsi été transmise au parquet de Montluçon qui devrait ouvrir une enquête.

A lire aussi:

Il fuit la police et se cache, par mégarde, dans la DGSE

Seine-Saint-Denis - un commissaire de police l'oblige à lui baiser les pieds

Cambriolé, il appelle la police… qui découvre sa plantation de cannabis

Le directeur de cabinet du maire de Montluçon utilisait un équipement de police pour se garer plus simplement, ce qui est illégal.


Commentaires

-