Endettés, Les Républicains vendent leur siège pour démontrer leur bonne gestion

55 millions d'euros

Endettés, Les Républicains vendent leur siège pour démontrer leur bonne gestion

Publié le :

Mardi 20 Mars 2018 - 11:54

Mise à jour :

Mardi 20 Mars 2018 - 12:02
Les Républicains cherchent à vendre leur siège de la rue de Vaugirard pour éponger une dette de 55 millions d'euros, tout en restant dans les locaux. Une opération présentée comme une démonstration de bonne gestion.
© bertrand GUAY / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

A vendre mais déjà loué: siège des Républicains rue de Vaugirard à Paris, pour cause d'important endettement, proposé avec un argumentaire démontrant que le parti est plus compétent que le gouvernement et en meilleur santé que la gauche.

Les Républicains ont annoncé la vente de leur siège parisien, faisant la promotion d'une opération qui selon eux démontrent leurs capacités de gestion, révèle Le Figaro lundi 19. Le parti est en effet endetté à hauteur de 55 millions d'euros, un défi à relever pour le nouveau président Laurent Wauquiez.

Lire aussi: Solférino, le siège du PS, vendu 45,55 millions d'euros à Apsys, un promoteur immobilier

Ne souhaitant pas se séparer de cette adresse occupée depuis 2011 par la droite, alors l'UMP, le parti a décidé de vendre mais de demeurer dans les locaux. Il est donc à la recherche d'un acheteur qui serait prêt à louer les bureaux au parti. Par ailleurs, Les Républicains cherchent à renégocier leur dette. Un choix économique largement traduit dans le discours politique.

"Le message politique est double, vis-à-vis du PS et vis-à-vis d’En Marche. Contrairement au PS, on est capables de garder notre siège. Et l’on va gérer notre parti comme on veut demain gérer la France: on va désendetter Les Républicains, alors qu’Emmanuel Macron est incapable de désendetter la France", a déclaré au Parisien Daniel Fasquelle, trésorier du parti.

Et de rappeler que la dette du parti est pour un tiers due aux conséquences de l'affaire Bygmalion et donc à la précédente direction du parti. Le reste est lié à l'achat de ce siège 5.500 m² sur 10 étages sans compter la salle de conférence de 450 places.

L'objectif du parti est de réduire la dette à 10 millions d'euros d'ici 2022 tout en gardant une capacité de financer les campagnes successives jusqu'à cette année de présidentielle et de législatives.

Le siège des Républicains représente deux tiers de la dette du parti.

Commentaires

-