Eric Drouet se met en retrait des Gilets jaunes: "Trop de menaces sur ma famille"

Eric Drouet se met en retrait des Gilets jaunes: "Trop de menaces sur ma famille"

Publié le :

Mercredi 24 Avril 2019 - 12:22

Mise à jour :

Mercredi 24 Avril 2019 - 12:34
© Lionel BONAVENTURE / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Eric Drouet a annoncé qu'il faisait une pause dans le mouvement des Gilets jaunes ce mercredi 24 par un post sur Facebook. Il y évoque notamment sa fatigue mais aussi les "menaces contre sa famille".

A trois jours de l'Acte 24 des Gilets jaunes et après une mobilisation de samedi dernier marquée par des tensions à Paris et en région, l'un des leaders de la contestation a fait savoir qu'il se mettait en retrait du mouvement pour quelques temps. Eric Drouet a fait savoir sur son compte Facebook ce mercredi qu'il faisait une "pause".

Ce chauffeur routier de Melun a expliqué que sa décision était motivée en partie par une grande fatigue mais surtout par la "haine" qu'il subit et les menaces à l'encontre de ses proches. "Mode pause pour moi voire plus peut-être, trop de menaces sur ma famille, trop de haineux, trop de foulards rouges, trop de mépris, trop d'insultes, je suis fatigué, désolé. Tout n'est pas fini mais là je suis au bout de mes forces. Et ce n'est même pas le gouvernement le plus fatiguant dans tout ça!", a-t-il ainsi écrit dans un message très sobre.

Lire aussi – Manifestations non déclarées de "gilets jaunes": Eric Drouet condamné à une amende

Eric Drouet avait récemment été condamné à 2.000 euros d'amende pour manifestations non déclarées le 22 décembre et le 2 janvier dernier. "Je n'ai aucun rôle d'organisateur ou de leader dans ce mouvement", "je suis juste un relais", avait assuré ce père de famille de 34 ans, qui fut l'un des initiateurs de la première mobilisation nationale des Gilets jaunes le 17 novembre en créant sur Facebook l'événement "Blocage national contre la hausse des carburants".

Le 22 décembre, il avait signé une déclaration préalable pour une manifestation à Versailles mais s'était finalement rendu à Paris et avait été interpellé non loin des Champs-Élysées. Quant au 2 janvier, il avait affirmé qu'il voulait "juste se rendre au restaurant" après avoir rendu hommage aux Gilets jaunes décédés quand il a été arrêté près des Champs-Elysées.

Il sera à nouveau jugé le 5 juin, cette fois pour port d'arme prohibé, un bâton, lors de la manifestation du 22 décembre.

Voir:

Eric Drouet annonce que les Gilets jaunes continueront en avril                                                                                             

"Gilets jaunes": Mélenchon "plus que jamais" fasciné par Eric Drouet

Acte 19 des Gilets Jaunes: Eric Drouet contrôlé et verbalisé à Paris

Eric Drouet a annoncé qu'il faisait une pause dans le mouvement des Gilets jaunes.


Commentaires

-