Européennes- Vote blanc, vote nul, abstention: tout savoir

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 25 mai 2019 - 18:38
Mis à jour le 26 mai 2019 - 12:48
Image
A la mi-journée, la participation dans le référendum pour ou contre l'indépendance de la Nouvelle-Calédonie était largement supérieure à celle pour les élections provinciales de 2014 à la même heure
Crédits
© Theo Rouby / AFP
Comment voter blanc à une élection?
© Theo Rouby / AFP

Les élections européennes se déroulent dimanche 26 en France métropolitaine, alors que certains pays ont déjà voté (par exemple le Royaume-Uni). Un scrutin, le neuvième du genre, qui pourrait une nouvelle fois battre un record en termes d'abstention. Faut-il y voir un désintérêt des Français pour ces élections ou plutôt une marque de colère contre l'Union européenne, voire la classe politique? La question se pose, mais au-delà de l'abstention, il faudra aussi observer les votes blancs et nuls.

> L'abstention

C'est le fait de tout simplement ne pas aller voter. Le signe d'un électeur "ni pour, ni contre, bien au contraire"? Impossible à dire. Empêchement, désintérêt, colère, voire même pour les plus distraits ignorance d'un scrutin en cours: les lectures de cette absence de vote sont multiples. Et donc indiscernables.

Lire:

Elections européennes: comment voter sans carte d'électeur

Elections européennes: comment voter sans sa carte d'identité?

Alors que la participation était attendue d'à peine quelques points au-dessus des 40%, les dernières enquêtes d'opinion ont détecté un regain. Environ un Français sur deux pourrait finalement se déplacer dimanche pour voter.

> Le vote blanc

La définition par les autorités du vote blanc est le fait "pour un électeur (de) déposer dans l’urne une enveloppe vide ou un bulletin dépourvu de tout nom de candidat (ou de toute indication dans le cadre d’un référendum)". Le vote blanc est ainsi le moyen pour l'électeur d'exprimer son mécontentement vis-à-vis du choix proposé lors d'un scrutin.

Dans le détail- Elections européennes: comment bien voter

C'est pourquoi, depuis la loi du 21 février 2014 visant à reconnaître le vote blanc aux élections, les bulletins blancs sont désormais décomptés séparément des votes nuls et annexés en tant que tels au procès-verbal dressé par les responsables du bureau de vote. Pour autant, ils ne sont toujours pas pris en compte dans le nombre des suffrages exprimés.

> Le vote nul

Tout bulletin déchiré ou annoté est considéré comme "nul" et n'est donc pas pris en compte dans les résultats. Seuls les votes exprimés le sont.

Pour cette élection européenne certains partis, faute de moyens, ont demandé à leurs sympathisants d'imprimer eux-mêmes leur bulletin de vote.

A lire: Comment imprimer son bulletin de vote aux Européennes

Une consigne qui peut être "dangereuse": sont également considérés comme nuls les bulletins ne se conformant pas aux règles édictées par le code électoral. Celles-ci sont listées par l'article R30:

- Les bulletins doivent être imprimés en une seule couleur sur papier blanc, d'un grammage de 70 grammes au mètre carré et avoir les formats suivants :

> 105 x 148 mm au format paysage pour les bulletins comportant de un à quatre noms ;

> 148 x 210 mm au format paysage pour les listes comportant de cinq à trente et un noms ;

> 210 x 297 mm au format paysage pour les listes comportant plus de trente et un noms.

- Les bulletins ne peuvent pas comporter d'autres noms de personne que celui du ou des candidats ou de leurs remplaçants éventuels.

- Le libellé et, le cas échéant, la dimension des caractères des bulletins doivent être conformes aux prescriptions légales ou réglementaires édictées pour chaque catégorie d'élections.

Lire aussi:

Elections européennes: horaires d'ouverture et fermeture des bureaux de vote

Européennes: trouver l'adresse et le numéro de son bureau de vote

Résultat des élections européennes 2019: les premiers chiffres