Euthyrox: l'ancienne formule du Levothyrox de retour le 2 octobre, mais les stocks pourraient poser problème

Euthyrox: l'ancienne formule du Levothyrox de retour le 2 octobre, mais les stocks pourraient poser problème

Publié le :

Mercredi 27 Septembre 2017 - 12:51

Mise à jour :

Mercredi 27 Septembre 2017 - 12:55
© DAMIEN MEYER / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a officialisé mardi le retour du Levothyrox, médicament contre la thyroïde, sous le nom de commercialisation à l'étranger: Euthyrox. Les malades qui souffraient d'effets secondaires liés à la nouvelle formule ont crié victoire. Peut-être un peu trop vite… Car les stocks vont rapidement devenir un problème.

Adieu le Levothyrox et bonjour l'Euthyrox. Agnès Buzyn, ministre de la Santé, a officialisé mardi 26 le retour en France à partir du lundi 2 octobre de l'ancienne formule du Levothyrox, ce médicament contre la thyroïde dont la nouvelle formule avait fait souffrir de terribles effets secondaires des milliers de patients. Patients qui avaient porté plainte et qui étaient, le temps qu'une décision soit prise, forcés de se fournir à l'étranger dont des stocks de l'ancienne formule sont toujours disponibles.

Mais si ce retour -sous le nom de l'Euthyrox- a été vécu comme une victoire par les 9.000 patients (3 millions de personnes sont malades de la thyroïde en France) qui ont signalé les effets indésirables du médicament (crampes, maux de tête, vertiges, baisse de libido, os douloureux…) à l'Agence nationale de sécurité du médicament, il pourrait toutefois s'avérer rapidement problématique.

C'est à la faiblesse des stocks français que les autorités sanitaires vont rapidement être confrontées. Car le laboratoire pharmaceutique Merck ne compte en effet pas, pour le moment, reprendre la production de l'ancienne formule. Dans un premier temps, les médicaments prescrits proviendront de stocks étrangers.

Le médicament "arrive vendredi en France", avait indiqué mardi Agnès Buzyn sur BFM TV, sans pouvoir dire combien de temps il sera disponible. "Il y a des négociations avec les industriels pour voir le nombre de stocks".

"L'objectif est que les patients aient le choix", a souligné Agnès Buzyn, tout en annonçant la mise à disposition en France "à partir de mi-octobre" d'autres médicaments soignant la thyroïde vendus aujourd'hui en Europe, pour permettre aux patients de "trouver la formule qui leur convient".

L'ancienne formule du Levothyrox va faire son retour en France à partir de lundi sous le nom d'Euthyrox.


Commentaires

-