Législatives: Valls élu en Essonne, les forces de l'ordre interviennent après des débordements

Législatives: Valls élu en Essonne, les forces de l'ordre interviennent après des débordements

Publié le :

Lundi 19 Juin 2017 - 08:58

Mise à jour :

Lundi 19 Juin 2017 - 09:02
A Evry, Manuel Valls a annoncé dimanche soir sa victoire dans la première circonscription de l'Essonne sous les huées et les cris des militants de La France Insoumise. Son adversaire, Farida Amrani, conteste les résultats et a d'ailleurs affirmé qu'elle allait demander une révision des résultats bureau par bureau.
© PHILIPPE LOPEZ / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Vives tensions à Evry lors de la soirée électorale. Après une bataille très serrée, Manuel Valls a annoncé dimanche 18 au soir sa victoire dans la première circonscription de l'Essonne, affirmant avoir été élu avec 50,3% des suffrages (soit 139 voix d'avance) face à Farida Amarani de La France Insoumise. Une nouvelle qui n'a, semble-t-il, pas été appréciée par les militants du parti de Jean-Luc Mélenchon.

Sur place, dans le hall de l'Hôtel de ville, plusieurs dizaines de manifestants ont fait part de leur colère, certains se montrant même menaçants. Mais l'ancien Premier ministre a tout de même souhaité s'exprimer dans la foulée. "Chaque soirée électorale a sa part d'énervement. La démocratie s'exprime. Je voudrais quand même remercier les citoyens engagés qui se sont déplacés. Je pense aussi à ceux qui ne se sont pas déplacés", a-t-il eu le temps de dire. Car lors de son allocution, Manuel Valls a eu beaucoup de mal à se faire entendre, se faisant huer aux cris de "tricheur, tricheur". Une situation qui a contraint les forces de l'ordre à expulser les perturbateurs de l'établissement ainsi que les journalistes.

Et même si les résultats officiels de la circonscription ont été publiés sur le site du ministère de l'Intérieur (confirmant les chiffres avancés par l'ancien premier ministre), ils ont été contestés par La France Insoumise. Farida Amrani a elle aussi revendiquée la victoire, déclarant qu'elle allait demander une révision des résultats bureau par bureau. "En tant que candidate, j'ai constaté des irrégularités sur certains bureaux, et notamment un", a-t-elle assuré. Et d'ajouter: "aujourd'hui on ne reconnaît pas la victoire de l'ex-Premier ministre. On la revendique aussi et on annonce un recours dès demain". De son côté, Sophia Chikirou, la directrice de la communication de Jean-Luc Mélenchon, a qualifié Manuel Valls de "tricheur" sur les réseaux sociaux.

Pour rappel, dimanche dernier, l'ancien Premier ministre s'était qualifié au second tour dans cette 1re circonscription de l'Essonne, avec 25,45% des voix, contre 17,61% pour Farida Amrani. 

La France Insoumise conteste la victoire de Manuel Valls.


Commentaires

-