Exclu France Soir– 8 Français sur 10 ne font plus confiance aux institutions (étude)

Exclu France Soir– 8 Français sur 10 ne font plus confiance aux institutions (étude)

Publié le :

Vendredi 17 Mars 2017 - 16:08

Mise à jour :

Lundi 20 Mars 2017 - 06:46
© DENIS CHARLET / AFP/Archives
PARTAGER :

Pierre Plottu

-A +A

La défiance des Français envers leurs institutions politiques atteint des sommets, selon une étude menée par le think tank britannique Demos et l'Institut Jacques Delors que "FranceSoir" dévoile en exclusivité en France ce lundi.

La France est-elle ingouvernable? Polémique, la question paraît toutefois légitime à la lecture d'une étude sur le populisme en Europe réalisée par le think tank britannique Demos et l'Institut Jacques Delors, que FranceSoir publie en exclusivité en France ce lundi 20, et au titre lui aussi provocateur: "Rien à craindre hormis la peur elle-même?" ("Nothing to fear but fear itself?", en version originale). Plus de 8 Français sur 10 disent ainsi avoir perdu toute confiance dans les institutions, gouvernement et Parlement en tête.

"La méfiance dans les principales institutions est dominante dans l'enquête" commandée à l'institut de sondage YouGov par les auteurs de l'étude. Un total de 80% des répondants ont ainsi assuré ne pas faire confiance aux parlementaires et même 84% en ce qui concerne le gouvernement. Ce dernier atteint un point culminant de défiance, dépassant même les institutions européennes (Commission et Parlement européen).

Avec un taux global de plus de 70% des sondés ayant pas ou peu confiance dans leurs institutions nationales, l'Hexagone arrive largement en tête des six pays européens concernés par l'étude. Les Français devancent ainsi de plus de dix points les Espagnols et les Polonais (60%) et les Allemands (49%).

A cela, il faut ajouter la perception négative des Français à propos de la mondialisation. Avec 50% des répondants estimant qu'elle a eu un impact "négatif" sur leur pays (contre 39% "positif") et 40% sur leur vie quotidienne (contre 43% "positif"), là encore, la défiance ressort nettement. Une fois de plus, les Hexagonaux sont champions, surpassant de plus de 15 points (et jusqu'à près de 30!) les habitants des autres pays testés.

Les auteurs estiment que la "culture de la peur" progresse en Europe. Un constat valable également pour la France où, selon eux, il se traduit par la montée du Front national, parti perçu comme l'expression des craintes des Français (mondialisation, crises...) et de la colère à l'encontre du système politique. Une montée qui restera contenue tant qu'une majorité de Français considèreront le FN comme une menace pour la stabilité du pays pondèrent les auteurs, selon qui l'euroscepticisme "à la française" n'est toutefois pas comparable à l'europhobie anglo-saxonne. Mais plutôt le signe du décalage entre leurs priorités, leurs attentes, et ce qu'ils perçoivent de l'action européenne.

Pour en savoir plus sur cette étude, rendez-vous lundi 20 mars à partir de 18h30  et jusqu'à 20h à la Maison de l’Europe de Paris (35-37 rue des Franc-Bourgeois, 75004 Paris), partenaire de FranceSoir pour notre rendez-vous hebdomadaire "L'Europe au quotidien".

S'inscrire en cliquant ICI

Parmi les six pays européens concernés par l'étude, la France est tout particulièrement touchée par la perte de confiance envers les institutions politiques.


Commentaires

-